Mes astuces pour préparer sereinement l’arrivée d’un bébé!

4 grossesses, bientôt 4 bébés, je m’améliore un peu à chaque fois en terme d’organisation et de préparation de l’arrivée d’un bébé.
Je n’ai aucune leçon à donner et mes conseils sembleront peut-être hyper basiques à certaines… Mais il m’aura tout de même fallu 4 futures naissances à préparer pour en arriver là…

Le dernier mois, on a tendance à tourner en rond en attendant la naissance… On est impatiente et on souhaite boucler tout ce qui peut l’être avant le chamboulement de la naissance.

Tout d’abord, s’assurer, dès le début du neuvième mois, que la valise de maternité est prête. Le bébé pouvant arriver à tout moment, c’est bien que cette valise soit prête, dans un coin accessible du logement, afin d’être attrapée vite fait lors du grand départ!

Faire un grand rangement de l’habitation.
Ca permet d’avoir l’esprit libre quand le bébé se décidera à arriver.
Savoir que chaque chose est à sa place et que le champ est libre, c’est apaisant. Ca ne fait pas venir le bébé (contrairement à ce que j’espérais), mais savoir que le logement est prêt à l’accueillir, ça donne un grand sentiment de sérénité!

Préparer les papiers administratifs propres à la naissance.
Lors de la naissance, on doit déclarer l’existence du bébé à un certain nombre d’organisme. La CAF, la CPAM, son employeur, l’employeur du papa ou le RSI, la future crèche, etc, etc…
L’idéal est de préparer les enveloppes à l’avance avec le petit courrier qui va bien. Il ne reste plus alors qu’à glisser les actes de naissance dans chacune des enveloppes (préalablement timbrées et adressées évidemment) et à les poster!
Une chose en moins à penser, plus de temps pour se consacrer à son bébé!

Faire le plein de plats surgelés.
Que ce soit pour le papa restant avec les enfants. C’est Mister Mii qui cuisine dans 90% des cas, et il sait très bien se débrouiller seul, néanmoins, gérer seul les trois nénéttes en plus des aller-retours à la maternité, il appréciera grandement de n’avoir qu’à mettre au four des lasagnes surgelées…
Prévoir large, afin de tenir un siège de plusieurs semaines si le congélateur le permet. L’arrivée d’un bébé fait l’effet d’une explosion dans l’organisation, mieux vaut anticiper.
Evidemment le top est de préparer à l’avance des plats que l’on congèlera. Personnellement je suis plutôt adepte de Picard…

Si on a déjà un ou plusieurs enfants, les brieffer sur l’imminence de l’arrivée de leur petit frère/soeur. Leur expliquer le déroulement de cet événement en prévoyant plusieurs options possibles.

Prévenir les voisins/amis/famille proche géographiquement.
Dans notre cas, il y a l’éventualité d’une naissance en journée et en semaine, la moins contraignante… Les filles seront à l’école/collège/crèche, Mister Mii me rejoindra à la maternité ou viendra me chercher suivant mon état. Il nous suffira de prévenir ma mère qui viendra chercher tout ce petit monde pour les ramener à la maison et leur faire passer une bonne soirée. Suivant l’heure de la naissance, Mister Mii pourra même s’en charger lui-même.
Seconde option, naissance en semaine, le soir. Si tout le monde est déjà couché, on demandera à un voisin de venir surveiller que tout se passe bien le temps de laisser ma mère arriver (elle habite à environ deux heures). Dans le pire des cas on pourra laisser le Babyphone à nos voisins les plus proches et avertir Mouflette de notre départ, lui expliquant chez qui sonner.
En cas de naissance en week-end, le soir, même déroulement.
Le souci se pose en cas de naissance en journée et en week-end. Il faut près de deux heures à ma mère pour arriver, le temps pour moi d’accoucher 20 fois dans mon salon. On peut laisser Mouflette seule quelques heures. MissCouette chez un voisin. Ca me parait plus compliqué pour Noisette, toute petite bonne femme.
Je dois bien avouer qu’en week-end, j’angoisse énormément…

Préparer une valisette pour les grands frères/soeurs.
Pour Mouflette et MissCouette, pas besoin de préparer grand chose. Mouflette est autonome et MissCouette n’a pas besoin d’un repas particulier, sait choisir son pyjama seule ainsi que ses affaires pour le lendemain (ça ne sera pas forcément du goût de tout le monde mais elle sera habillée, propre et en fonction du temps)
En revanche, j’ai préparé une valisette comprenant le nécéssaire vital à plusieurs heures en compagnie de Noisette.
Des couches, des lingettes, de quoi préparer un biberon et un repas complet, un pyjama propre, un doudou lapin, une petite voiture et un petit livre en carton.
Avec ça, la personne qui viendra s’en occuper devrait pouvoir gérer plusieurs heures sans notre intervention!

Sans titre 2

Avoir fini de préparer la chambre du bébé.
Ca parait logique mais bon, on est plus serein quand les meubles sont montés avant la naissance, quand le petit lit est propre et joli, quand la déco est au poil, et chaque petit doudou à sa place!
Si le bébé est destiné à dormir dans la chambre de ses parents comme c’est le cas du Pépin, lui organiser un petit coin douillet, pratique et accueillant.

Faire le plein de tout le nécessaire pour le bébé.
Notamment des couches « 2-5 kilos » en grandes quantités (même si on a prévu les lavables, on ne sait pas si on y survivra, un stock de couches jetables est rarement perdu de toute manière!), du coton, du liniment par litres, du sérum physiologique, des compresses, de la biseptine (pour le soin du cordon), etc, etc…
Si on décide de donner le biberon, une boîte de lait premier âge et une demi-douzaine de biberons 125ml.
Le nécessaire pour allaiter le cas échéant (tire-lait, crème à la Lanoline, coussinets d’allaitement jetables même si on a opté pour les lavables -qui sait si on aura le temps d’enchainer les lessives les premiers jours- Tout ne sera peut-être pas nécessaire mais ça rassure!)

Etre à jour d’à peu près tout….
Avoir traité tout le courrier, ses mails, ses papiers.
Avoir du linge propre (et repassé si on repasse encore) pour tout le monde.
Changer les draps du lit parental toutes les semaines, ça fait une lessive en plus, mais en cas de naissance impromptue (et la naissance est souvent imprévisible), le bébé arrivera dans un environnement tout propre! (Oui parce que soyons réalistes, le bébé passera du temps dans le lit parental, même si on ne le souhaitait pas)
Avoir vidé la carte mémoire de son APN afin de pouvoir flashouiller à fond le nouveau vénu, sa rencontre avec ses aînés, etc…

Voilà tout ce à quoi j’ai pensé durant ces derniers jours… Tout me semble prêt. Bien sûr j’ai sans doute oublié des choses (je prends vos conseils). Mais avoir fait tout cela me permet d’envisager la future naissance avec une relative sérénité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

18 Discussions on
“Mes astuces pour préparer sereinement l’arrivée d’un bébé!”
  • Bonjour
    Merci pour cette check liste.ca m aide bien et cela me rassure de n avoir rien oublié. ..je vais preparer du coup les courier.

  • De quoi accueillir ce nouveau membre de la famille le plus tranquillement possible, et pouvoir se consacrer à l’essentiel! Bel accouchement à toi!

  • Une bonne petite piqûre de rappel, merci !

    Nous, on avait aussi fait un « mode d’emploi » de notre aîné au cas où ce serait quelqu’un qui le connait peu et/ou qui n’a pas encore d’enfant qui le prendrait en charge. Le mode d’emploi était dans son sac, au cas où…

    Courage pour l’attente !

  • Je n’avais absolument pas pensé à préparer les enveloppes admin jusqu’à ton statut FB ce week-end.
    Pour le reste, à peu près pareil. On a fait un plein chez Picard my friend, ça fait des semaines qu’on désencombre et range notre chambre, tout est lavé (draps, tissu du transat…). Y a plus qu’à… Seul BB3 ne semble pas au courant !!!
    Je croise les doigts pour toi pour que l’organisation se déroule au mieux (et bonne va pas accoucher dans ton salon quand même :-p )

  • Picard a été mon meilleur ami aussi 🙂 maintenant je dirais que si les copines/famille veulent rendre service elles peuvent aussi apporter des plats. Souvent on nous demande de quoi as tu besoin ? alors ne pas hésiter à sauter sur l’occasion 🙂 Sinon je trouve la liste assez exhaustive 🙂

  • Merci pour ce petit article. Je suis actuellement enceinte du premier et c’est fou comme je vois que pleins de choses m’échappent ^_^
    Je me garde cet article à lire et relire au cours de la grossesse pour bien préparer tout ça. L’astuce des papiers pour CPAM, CAF et cie est notamment géniale ^_^

  • Yop !
    Ne pas oublier les faire parts (si on les a déja, ou les faire soi même si on a le temps).

    Penser à ne pas fermer les enveloppes dunpoint n2 ! Et bien dire au male de ne pas y toucher ! *ou comment le mâle a envoyé des enveloppes de faire parts vides*

    Personnellement je n’ai pas fait le ménage, mais ça ne fait pas partie de mes priorités. Le dernier mois, c’est le mois le plus « difficile » que j’ai eu, je commençais à m’essoufler, et a vaguement me sentir vache (suis jamais arrivée à l’éléphant). Je ne sais plus bien ce que j’ai fais ce mois là, puisque tout était prêt. Je crois que j’ai eu une dernière livraison (la poussette peut etre ?), un dernier cours de préparation à la naissance (et en piscine en plus, fin juillet 34 à l’ombre, le top), et que la veille de mon accouchement (mais je savais pas encore), je suis descendue en ville à pieds voir l’assistante sociale pour la chaudière. J’ai du faire du jardin le reste du temps (1500m a entetenir on y coupe pas).

    Faut dire aussi que je ne me suis pas inquiétée autant que toi. Je suis plutot zen, cool raoul. J’ai pas d’autres momes non plus, ce qui pèse quand même dans la préparation 🙂

  • Bonne idée, cette liste. J’y ajouterai de quoi recevoir les 1ers visiteurs de bébé à la maison (boissons chaudes et froides, biscuits..). C’est ce qu’il me manquait à la naissance de mon aînée et c’est vite relou de devoir faire des aller-retour au supermarché pour ça.
    Bonne fin de grossesse, la dernière ligne droite, le temps file et n’en finit pas de passer en même temps…

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


six − trois =