Bilan 2015, l’année de la folie pure!

L’année dernière, que dis-je, les deux dernières années ont été pour moi une période charnière de ma vie, d’une intensité remarquable, mêlant fatigue, joie, angoisse, attente, stress, impatience, bonheur… Deux années qui ont filé trop vite, nous apportant un énorme lot de surprises, de bonnes nouvelles, d’étapes décisives, de grandes décisions.

En 2015, à une échelle globale, l’année a été plutôt rude et mauvaise… Les attentats, les élections, la peur, les larmes, l’incompréhension, la tristesse, la colère.
En 2015, à l’échelle de ma famille, à ma petite échelle, il a eu beaucoup de jolies surprises et de beaux moments. Deux années bénies, avec 2014, qui resteront gravées dans ma mémoire comme une période unique qui ne se reproduira plus jamais dans ma vie.

En deux ans, un déménagement, la vente d’un appartement, une grossesse, la naissance d’une adorable petite fille, une hospitalisation douloureuse mais qui se finit heureusement bien, une grossesse surprise, l’achat d’une maison, de longs mois de travaux, la naissance d’un petit garçon câlin, un deuxième déménagement…
Plein de petits tracas, un état des lieux qui se passe mal pour des raisons indépendantes de notre volonté, des travaux qui se passent incroyablement bien mais avec une multitude de petits tracas à résoudre, de décisions à prendre, de mauvaises puis de bonnes nouvelles.
Des nausées, des maux de ventres, des contractions à ne plus savoir qu’en faire, des petits coups de pieds, de poings, de tête, des caresses à l’intérieur, des petits corps qui bougent, tournent, roulent… Des accouchements, l’attente pour l’un, la fulgurance de l’autre. Deux petites têtes blondes qui viennent doubler notre quota d’enfants. Une Mouflette qui passe une adolescence douloureuse et angoissante et qui devient subitement une élève modèle. Une MissCouette adorable et douce qui se transforme en Gorgone. Une Noisette qui pointe son nez et nous plonge dans la joie autant que dans l’angoisse. Un Pépin qui vient terminer le puzzle de notre famille, l’adorable sixième pièce qui manquait pour parfaire l’harmonie.
Un joyeux chantier, le tout dans une maison toute neuve et tellement joyeuse!

Je termine cette année (ces deux années, 2015 restera imbriquée à jamais avec 2014 pour moi) sur les rotules, avec un corps douloureux, un cerveau en friche, l’énergie d’un poulpe… Mais le coeur rempli d’amour et d’émotions.
Il est difficile de tirer un bilan concret tant les évènements de ces deux dernières années sont nombreux et intenses. Je crois que 2016 sera l’année du repos… La reprise d’une vie plus « normale », un peu moins sur les chapeaux de roues, partant dans tous les sens, avec un sentiment que tout m’échappe en permanence.
En 2016, je veux prendre le temps de profiter des miens, de préparer des bons petits plats, de bons gâteaux, d’emmener tout le monde à la piscine, de prendre un peu de temps avec chacun de mes enfants.
Et de reprendre du temps pour moi, reprendre mon alimentation en main, me remettre au sport, tout doucement, gagner en légèreté et offrir à mon corps une cure de jouvence.
Prendre le temps de souffler et de profiter de l’instant, avec un peu moins de mille choses en tête à la minute, la peur de tout oublier, le stress permanent d’avoir quelque chose sur le feu.

L’avantage de ces deux années ultra-intenses pour nous, c’est que les prochaines, même en ayant 4 enfants à gérer, nous paraîtront forcément plus zen!

Sans j1

En attendant, je vous souhaite à tous un joyeux réveillon!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

8 Discussions on
“Bilan 2015, l’année de la folie pure!”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


sept − = quatre