La folle du métro toulousain

Dans mes résolutions 2016 il y a « moins prendre la voiture », ce qui implique « plus prendre le métro ».
On est début janvier, je suis toute pleine de motivation pour tenir mes résolutions, normal.

Vendredi dernier, je suis partie au centre-ville pour déposer Pépin à la crèche pour deux heures d’adaptation. Mouflette n’avait pas cours l’après-midi, nous y sommes donc allées ensemble.
Le trajet « aller » se passe à merveille, normal, à 14h, il n’y a pas grand monde.
Je dépose Pépin qui est tout heureux. Je vais avec Mouflette prendre un chocolat chaud dans un salon de thé non loin de la crèche. On passe deux heures à discuter, c’est vraiment un super moment!

Vient le temps d’aller chercher MissCouette à l’école puis Pépin et Noisette à la crèche.
Tout se passe très bien, je suis heureuse de cette journée. Je décide d’emmener tout le monde à la bibliothèque pour continuer sur cette lancée positive et commencer le week-end avec bonne humeur.

Pour aller à la bibliothèque, on doit prendre le métro. J’ai mes deux bébés dans leur poussette, MissCouette qui me tient la main et Mouflette qui nous suit.
On descend sur le quai sans encombre, je suis fraîche, heureuse et dispo.
Un métro arrive, trop de monde attendait pour monter, je le prends avec le sourire « pas grave, on prendra le prochain! ». Le prochain métro arrive une minute après (il est 17h, il y a des métros toutes les minutes), nous sommes prêtes à monter dedans après que la foule agglutinée dedans soit sortie… Sauf que, une fois tous les gens sortis, d’autres rentrent (souvent sans attendre la sortie des premiers d’ailleurs) et ne me laissent pas la place de rentrer.
Pas grave, on attendra le prochain en essayant de s’imposer un peu plus.
J’ai laissé 9 métros passer comme ça, parce que les portent se referment avant que j’ai pu tenter une approche d’embarquement.

 

Le dixième métro arrive, les gens sortent, les gens montent en bousculant les premiers et encore une fois PERSONNE ne se pousse pour me laisser passer.
Et là, je sais pas trop ce qu’il s’est passé, j’ai rien vu venir, j’ai arrêté de réfléchir, de penser et tout ce qu’on veut… Je suis juste rentrée dans le métro, en fulminant, les yeux probablement exorbités…
Mon objectif: rentrer dans la rame. Mes obstacles: les gens qui ne se poussent pas et les portes qui se referment.
J’ai commencé à hurler (sans doute pour me donner du courage, je sais pas) « JE RENTRE DANS CE METRO! SI VOUS VOULEZ QU’IL DEMARRE, POUSSEZ VOUS ET LAISSEZ MOI RENTRER! »
Magie, les gens ont commencé à se pousser en râlant…
Un gars qui m’empêche de rentrer me dit « Mais ça rentre pas là! Vous voyez bien! » Je le regarde, je tends un index déterminé vers lui et lui hurle « JE RENTRE PAS??? ALORS SORTEZ! SORTEZ ET JE POURRAI RENTRER! » Le gars n’a pas moufté et s’est poussé… Et, oh magie, y’avait la place finalement!
Une nana qui m’était passée devant me dit « Ho mais c’est pas de notre faute si vous pouvez pas rentrer! »
J’ai tourné ma tête vers elle, je l’ai regardé, elle m’a regardé, elle a vu que je la regardais avec un regard qui rigolait pas trop, elle a baissé les yeux, j’ai cru que j’allais la bouffer…
Les portes se sont fermées deux ou trois fois sur moi et finalement tout le monde s’est poussé et OH MIRACLE, y’avait de la place pour ma grosse poussette et tous mes enfants!

J’ai continué de hurler et un gars m’a dit « Quand on a des enfants en bas âge, on ne prend pas le risque de prendre le métro! ».
Alors j’ai tourné ma tête vers lui et il a aussitôt compris son erreur… « QUOI??? NAN MAIS, QUOI??? Sérieux, REPETEZ POUR VOIR??? » « Non mais madame, calmez-vous » *voix toute petite*, moi, reprenant en hurlant « Vous, sérieusement, VOUS, je vous souhaite des triplés, MINIMUM! Et de bien galérer dès que vous voudrez sortir de chez vous! » « Souhaitez moi ce que vous voulez… » »OUAIS, BAH DES TRIPLES C’EST DEJA PAS MAL!!!! »

C’est marrant parce que plus personne ne parlait, tout le monde me regardait comme une bête curieuse, et après, tout le monde a été sympa avec moi à base de « Vous voulez qu’on se pousse pour vous laisser passer madame? » et « Madame vous avez besoin d’aide? » et « Si vous avez besoin d’aide pour monter les escaliers dites le moi! »
J’ai eu droit à plein de sourires entendus et d’oeillades genre « Vous avez raison, faut pas se laisser faire » qui m’ont rendu foi en l’humanité.

En sortant, on s’est regardées avec Mouflette (dont j’avais perdu le visuel durant le trajet) et elle m’a dit « POUAHHH!! Ben heureusement que je connaissais personne hein, sinon mes copains auraient pensé que j’ai une mère complètement folle!!! » Le pragmatisme adolescent… Et après elle a eclaté de rire « Punaise maman, toi, faut vraiment pas te chercher! » et j’ai senti une note de fierté dans sa voix genre « Ca va, j’ai de la graine de warrior qui coule dans mes veines! » (En tout cas ça me plait de l’imaginer comme ça!)

Pour être franche, je me suis fait peur (au moins j’effraie quelqu’un, me direz-vous!), parce qu’à aucun moment j’ai intellectualisé ce qui allait se passer… A aucun moment je me suis dit « allez, j’y vais en mode furie, ça passera! ». Et le PIRE, c’est que j’étais même pas en colère ni énervée ni spécialement impatiente… Je ne sais pas ce qui a bien pu se passer dans ma tête… Soit Rocky s’est momentanément emparé des commandes dans ce qui me sert de cerveau, soit les multiples personnalités dans ma tête se sont téléscopés durant un temps… Soit je sais pas, je deviens folle et incontrôlable…

Bon, je suis pas encore super au point sur ma nouvelle résolution, et je suis pas certaine certaine de la tenir très longtemps sans me retrouver au poste de police avec ma nombreuse progéniture « Mais monsieur l’agent, c’est pas de ma faute si les portes du métro ont fondu quand je les ai mordu! »…
Au final, c’est peut-être les usagers du métro qui devraient se méfier et qui prennent le risque de me croiser… :-p

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

34 Discussions on
“La folle du métro toulousain”
  • Ahaha, tu m’as bien fait rire en tout cas 🙂 Je n’ai pris le métro avec la poussette qu’une seule fois quand mon fils était petit, à Paris je te laisse imaginer les regards noirs que te jettent les passagers quand ils te voient débarquer avec ta marmaille ! Niveau sécurité, c’est pas génial non plus… il m’est arrivé de voir un monsieur tomber sur une poussette (en écrasant lamentablement le bébé qui était dedans) parce que le métro avait freiné brusquement (cela arrive très souvent).

    Bref, t’as peur de rien toi !

    • A tous les niveaux c’est pas génial… Mon problème c’est que je n’ai que deux possibilités pour aller en centre ville (oú les 4 sont scolarisés /à la Creche), le métro oú la voiture. La voiture ça commence à revenir cher en parking! ^^ Mais clairement je ne prends le métro que si je n’ai pas le choix, adios la bonne résolution! Je vais considérer qu’avec 3 passagers je suis un transport en commun!

  • Mais j’aurais pu écrire exactement le même article ! La mère qui coûte que coûte fera rentrer cette poussette double (dans le métro, dans l’ascenseur, dans la boulangerie), en sautant à la gorge du premier qui fera un commentaire, et sous les regards inquiets des spectateurs, persuadés que tu as définitivement basculée dans la folie 😉

  • la prochaine fois tu dessineras le parcours en ascenseur à Jean Jaurès
    quelle aventure ! J’ai toujours trouvé des gens corrects après mon « vous pouvez me laisser passer s’il vous plaît », mais bon, moi j’avais qu’une poussette ou une poussette et un enfant à la main, c’était pas le même gabarit.
    les gens ne sont pas foncièrement mauvais, c’est juste qu’ils préfèrent être indifférents, c’est presque pire …
    perso, j’ai toujours préféré les transports et la marche que les ouvertures / fermetures de ceinture de sécurité à chaque arrêt
    on se croisera alors (moi j’ai plus de poussette, je te ferai de la place !)

  • Huhuhu
    Quand même tu as laissé passé 9 métros ! Tu aurais pu passer la soirée sur le quai si tu n’avais pas réagi.
    Justement, je me demandais si Mouflette n’avait pas eu envie de se cacher 😀
    Attention, une mite orange, ça mord 😉

  • Et bien je te tire mon chapeau ! Je ne prends plus le métro depuis 4 ans, c’est devenu trop anxiogène pour moi … et jamais oh grand jamais je n e le ferai avec une poussette et des enfants !!!! Mon coeur ne le supporterait pas, je frôlerai la crise cardiaque à chaque arrêt ou montée de voyageurs !!!!

  • Avant les gens pliaient leurs poussettes PEU IMPORTE le nombre d’enfants qu’ils avaient, avant les gens étaient bien éduqués. Mais ça c’était avant.

    • Plier sa poussette dans le métro? D’une, pas sûr que ça rentre mieux. Ensuite il faudra m’expliquer comment je tiens la poussette d’une main, deux bébés dans l’autre.
      Ensuite, cette période merveilleuse et révolue doit dater un peu.
      Sinon, ça devait être la période fantastique où les parents avaient encore le droit de sortir de chez eux sans s’en prendre plein la gueule! #OhWait

  • Et avant les gens respectaient le fait que tu attendais avant eux le métro !
    Et avant c’était mieux mais bien sur !

    Ah et au fait je prendrais bien un cours avec vous Marie car déjà avec un seul enfant en bas âge tenir une poussette pliée et l’enfant dans les bras c’est difficile alors 2 ! Et puis ils sont plus en sécurité dans leur poussette !

    Bref, je n’ai jamais pris le métro avec une poussette mais je l’ai pris à Paris enceinte avec les gens qui baissaient les yeux pour ne pas me laisser leur place et d’autres me disant qu’ils n’étaient pas assis sur une place réservée aux femmes enceinte donc qu’il ne voyait pas pourquoi me céder leur place !
    Par POLITESSE PUT****
    Ah mais madame si vous ne pouvez pas rester debout faut pas prendre le métro !!!

    Bref, enceinte ou avec des enfants tu restes chez toi ! Je hais les gens !!! 😉

    • Je confirme, dès lundi j’ai repris la voiture… 😉
      Je ne prendrai le métro qu’en cas d’absolue nécessité jusqu’à ce que mes enfants n’aient plus besoin de poussette. Je trouve néanmoins bien malheureux d’en arriver là…

  • OMG ! Tu as bien fait de t’imposer. Dès qu’il y a une poussette les gens ne peuvent s’empêcher de râler … Il faudrait vivre enfermer jusqu’à la majorité des enfants !

    J’ai eu le cas dans une bourse aux jouets ( en plus ! ) avec une allée un peu trop étroite et ma poussette double ( enfin mon tank). La mamie râlait que les poussettes tenaient trop de places et bien plus encore , bref après quelques critiques sur mes 2 bébés ( 13 mois d’écart) je lui ai gentiment répondu qu’il fallait une nouvelle génération pour payer sa retraite …

  • C’est pas toi la folle, c’est les gens qui sont fous 😉
    Blague à part -ceci dit c’est même pas une blague, d’ailleurs- je ne suis jamais autant sortie de mes gonds qu’enceinte ou avec bébé qui braille genre à la caisse du supermarché, et personne qui te laisse passer. Et perso, ça me fait toujours du bien après coup, parce que sinon, je ne suis pas vraiment du genre à m’imposer^^. Ceci dit, j’habite à la campagne 😉 . Bon courage! (Je suis cette écolo relou qui t’encouragera à tenir au maximum cette bonne résolution 🙂 )

  • Ahah j’ai bien ri et ça aurait pu être moi dans un bus ou autre. Je n’ai qu’une fille de 16 mois mais ça me rappelle quand elle était petite et que je me promenais pour la première fois avec elle en poussette. Je rentre dans un magasin, sélectionne deux-trois vêtements à essayer et me dirige vers les cabines et là, génial! des marches pour accéder aux cabines…mais LES marches quoi. Une vendeuse passe à côté de moi, je me dis top elle va m’aider: « bonjour madame » elle me sourit et s’en va. Je fais demi-tour je repose les vêtements et en sortant la caissière me dit: « ça n’allait pas les vêtements madame? », j’ai essayé de rester gentille mais j’ai répondu plutôt méchamment que grâce à ce magasin super bien conçu et à la gentillesse des vendeuses je n’ai pas pu passé les marches et que je suis bien heureuse de ne pas être en fauteuil roulant. et je suis sortie…Deuxième magasin, les rayons étaient tellement serrés que j’avais du mal à passer avec ma poussette simple pas franchement large pourtant. Du coup, en passant j’ai fait tomber la moitié des fringues sur les portiques car ils se sont accrochés à ma poussette. Tellement énervée à cause du 1er magasin, j’ai regardé la vendeuse qui me regardait d’un regard noir, j’ai souri et j’ai dit: et bah la prochaine fois vous espacerez un peu plus les portiques, ça vous évitera de devoir tout ranger. Et je suis sortie, c’est pas bien j’avoue mais j’ai cru que j’allais leur sauter dessus.

  • Hahaha ! J’ai eu une pensée pour toi (suite à ton statut FB) l’autre jour en prenant le métro avec mes fils à Toulouse moi aussi. Je n’en ai que deux, l’aîné était à pieds et le petit dans l’écharpe (4 mois bientôt, jamais le cul dans une poussette, j’aime trop l’avoir contre moi). Au moment de monter, métro blindé… On est à la bourre, j’attrape le grand et me le cale sur les épaules parce que je sais que s’il reste à sa hauteur il risque de se prendre un coup de sac voire de se faire piétiner. Je rentre et là… Là… Un CONNARD me bouscule en me disant « Poussez-vous on est nombreux à vouloir rentrer !
    – Pardon ?!
    – Poussez-vous on est nombreux à vouloir rentrer ! Bordel !
    – Oh putain, mais vous voyez pas que j’ai deux gamins ?! J’ai même pas de putain de poussette pour économiser l’espace ! J’ai le grand sur les épaules pour économiser de l’espace ! Je suis toute petite ! Il te faut quoi encore ducon ?! Que je descende et que tu puisses prendre notre place ?!
    – Oooooh, mais ça va hein !  »
    Et là, j’allais rétorquer, je sais pas trop quoi et nous ne le saurons jamais car le monsieur en question s’est fait soulever de terre par un grand vigile costaud qui l’avait vu être désagréable. Trop dommage ! J’ai eu droit a un grand « BRAVO ! Faut pas se laisser emmerder ! » d’un petit papy qui s’était fait bousculer aussi.
    Le métro toulousain, cette jungle où les mères sont les pires prédateurs.

  • Àhahahahahah je me marre rien que d’y penser! Je le connais bien ce metro toulousain…j’avoues que 2 experiences de ce genre me l’on faut déserté un peu bien que moi ma poussette est un cytadine et que je n’avais que miss E dedans…mais c’etait tellement galere que j’ai finalement opté pour l’echarpe…et je trouvais ca bien plus pratique tant dans les transports qu’en ville…allez va, dans le fond on est sympa les toulousains (non je ne suis pas chauvine lo,)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf − = trois