Les plus belles années de ma vie

Je me fais cette réflexion régulièrement… Mes plus belles années ne sont ni derrière moi ni devant. Je suis actuellement en train de les vivre.
Mes années avec mes enfants, tous encore à la maison. Mes deux bébés plus adorables l’un que l’autre. Ma jolie MissCouette mutine. Ma Mouflette qui devient grande et complice.
Cela a un côté vertigineux…

J’ai écris ce billet une trentaine de fois dans ma tête et à chaque fois, ça sortait super bien, c’était fluide, intense et beau. Une fois devant mon ordinateur, les mots restent coincés, je ne sais pas comment exprimer ce que je ressens face à ce constat… MEs plus belles années, c’est maintenant.
Je les vis actuellement, j’ai un trésor fragile entre les mains, là, maintenant. Pas hier, pas demain, tout de suite.
Je dois profiter de chaque minute passée avec ceux que j’aime.

Quand j’entends le rire cristallin et joyeux de Noisette, que je la vois courir dans mes bras avec le sourire jusqu’aux oreilles, avec ses petits cheveux qui balayent son front de manière totalement anarchique, ses petits pieds adorables qui courrent sans arrêt, qui ne savent pas marcher sans sautiller…
Ses yeux rieurs et toujours heureux.
Quand je regarde Pépin, ses yeux curieux et avides, son besoin d’être dans mes bras, la chaleur douce de son petit corps contre le mien, ses petites mains qui cherchent à m’arracher les cheveux, mes lunettes, le nez… Son odeur suave et sucrée de petit bébé.

Quand MissCouette me demande une histoire, le sourire qui fend son visage lorsque je lui en propose une de plus, et le regard qui semble ne pas en revenir quand je continue sur ma lancée et lui en lis une troisième. Quand elle se jette dans mes bras pour me faire un câlin. Quand je la vois grandir, devenir une petite fille adorable et gaie.
Et ses questions sans arrêt. Et son enthousiasme pour tout.

Quand Mouflette rit à mes blagues foireuses. Quand on fait les folles dans la voiture, qu’on chante à tue-tête de Kanye West ou du Lana Del Rey, nos goûts miteux et éclectiques, quand elle me prend dans ses bras parce qu’elle a encore besoin de câlins et qu’elle me le dit « maman, même si je suis grande, j’ai besoin de tes câlins! »
Ses confidences, ses blagues, son humour, sa sensibilité à fleur de peau. La regarder devenir une ado sympa et cool et voir l’esquisse de la femme qu’elle sera se dessiner.

Mes plus belles années, mes plus beaux moments, ceux auxquels je me raccrocherais quand je serais vieille et malade.
Ceux dont l’essence est impossible à saisir… Ces moments fugaces dont je peux à peine profiter tant ils s’échappent en vitesse.
Mes enfants tous autour de moi, ensemble, joyeux, vivants, heureux.
Et moi qui les regarde, qui aimerais tant pouvoir ralentir le rythme effréné du quotidien.

STOP! Temps mort, on arrête tout 5 minutes…
Ô temps, suspend ton vol!

Laissez moi profiter de mes plus belles années…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

29 Discussions on
“Les plus belles années de ma vie”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


huit − = trois