Le tourbillon

Avant, on avait une enfant, et déjà, on trouvait pas ça fastoche tous les jours…
Après, on en a eu une deuxième, et ça nous a quand même relativement plongé dans le chaos.
Encore après, on sait pas trop comment ni pourquoi, on s’est retrouvé avec quatre enfant, quasi du jour au lendemain, un peu sans comprendre ce qui nous arrivait.

La vie est facétieuse tout de même! Je me souviens encore de ce gynécologue pas très diplomate qui nous avait parlé, en vrac, de souci de fertilité, de miracle si on avait une fille en bonne santé, de nombreux examens invasifs… Tout ça parce que j’avais fait trois fausses couches. Je me souviens de son air suffisant quand il nous avait asséné que nous aurions beaucoup de difficultés à avoir d’autres enfants.

Quatre enfants. Une maison à terminer. Des cartons pas encore tous déballés. Une maison immense à entretenir. Un job chronophage. Des enfants qui ont des problèmes d’enfants, l’une en pleine crise d’ado, l’autre qui attrape la grippe, le bébé qui fait des dents, l’autre bébé qui rentre dans sa phase très pénible/véléitaire/vraiment relou. Les allers-retours à l’école/crèche. Les rv chez le docteur pour l’un ou l’autre. Mes rv chez la sage-femme (youhou, j’ai commencé ma rééducation!). Les lessives deux fois par jour. Le linge à plier, ranger. Les médicaments à donner à la petite grippée. Les mails qui s’accumulent dans la boîte mail. Le courrier qui s’entasse depuis deux mois sur le bureau. Les repas à préparer. S’assurer que tout le monde mange à sa faim, que tout le monde reçoit sa ration quotidienne d’équilibre alimentaire. S’assurer que tout le monde va au lit de bonne heure pour être en forme le lendemain. S’assurer que tous soient propres, avec des ongles coupés et des cheveux bien coiffés. Préparer des vêtements coordonnés pour les petits. Veiller à ce que la maison reste propre et rangée. Avoir envie de s’arracher les cheveux et hurler, souvent.

Ca c'est le bureau, je le range toutes les semaines et 3 jours après il est systématiquement dans cet état...

Ca c’est le bureau, je le range toutes les semaines et 3 jours après il est systématiquement dans cet état…

Que ce soit clair, le tableau ci-dessus, c’est la liste non-exhaustive de ce que je dois accomplir dans une journée. Je suis relativement secondée dans ma tâche, mais la responsabilité m’incombe. Et sachez-le, je n’arrive pas à tout faire. Ou ce sont les mails qui dorment pendant 3 semaines, ou ce sont les enfants qui ne prennent qu’un bain tous les trois jours, ou ce sont les ongles que j’oublie de couper, ou c’est la maison qui se voit subrepticement envahir par les moutons… Et même certaines semaines, c’est tout à la fois!

Je suis fatiguée et débordée, totalement.

Chaque jour me semble être un tourbillon plus puissant encore que le précédent.
Je ne sais pas comment m’en sortir. Parfois j’ai le sentiment de brasser du vent en n’effectuant que l’indispensable, le prioritaire, qui me prend déjà la journée.

4 enfants… 4 fois plus de linge, 4 fois plus de bordel, 4 fois plus de soucis divers.
Alors évidemment, c’est aussi 4 fois plus de bonheur!
Au quotidien, cela reste très compliqué de trouver une organisation convenable.
Peut-être devrais-je revoir mes idéaux ou mes exigences à la baisse… Accepter un rangement très aléatoire ou une propreté pas forcément au top. Dans les faits, c’est comme ça de toute manière… Le fait que je sois la seule à voir le problème est un gros souci, cela fait de moi l’unique responsable de tout ce qui est chiant et contraignant.
Je ne suis pourtant pas mariée à un gros rustre. Je suis simplement mariée à un homme dans sa version lambda, hermétique aux tâches ménagères dont il ne comprend même pas l’intérêt (et il a de grands argumentaires pour essayer de me convaincre qu’un lavabo sale est en réalité propre, selon ses critères Néendertaliens)

Je repense avec tendresse à tous ces gens qui, se voulant rassurant, me disait que passer de 3 à 4 enfants, c’est tout kiff-kiff… Que je ne verrai pas la différence! C’était gentil à eux, mais c’est faux. Passer de 3 à 4 c’est un aussi grand changement que passer de 2 à 3 (passer de 1 à 2, ok, c’est pire). Un nouvel être à accueillir, apprivoiser, apprendre à connaitre… Toute une organisation qui doit se faire autour d’un nouveau schéma familial.
Le déménagement n’a sans doute pas « arrangé » les choses, cela amène d’autres phases d’acclimatation et plus de problèmes d’organisation.

Je ne suis malheureusement ni une fée du logis, ni wondermaman, ni un cordon bleu… Et je suis sans arrêt en train de jongler avec des concepts qui me dépassent, pourtant si terre à terre…

Bref, ma vie est un tourbillon que je ne maîtrise plus. Avant, j’avais deux enfants et je trouvais parfois que c’était un peu compliqué. Maintenant, j’en ai quatre et je n’ai plus jamais le temps de souffler!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

45 Discussions on
“Le tourbillon”
  • c’est bon de te lire …
    je suis lasse des super mamans qui font tout parfaitement bien
    qui ont toujours le sourire et pour qui tout va toujours pour le mieux …
    Le monde des bisounours me gave car mes gosses sont parfois des gremlins
    Mon job m’attends de pieds ferme et quand je rentre ma 2ème journée commence
    oui ça me gave de faire le dîner parfois, non je veux pas faire une partie de dames car j’ai pas le temps, oui je te lirais une histoire mais faut pas que je me pose sur le canap car sinon je vais m’endormir avant toi

    • Ha mais c’est clair!!
      J’aime bien les « mères parfaites », ça me donne de l’espoir… Mais bon, concrètement, je me demande comment elles font! Parce que chez moi, ma vie, c’est Beyrouth!
      Sinon, comme toi, il ne faut JAMAIS que je me pose… Me poser, c’est ne plus me relever…

    • Bjr,
      Je pense que les mères » parfaites » n’existent pas. C’est si simple de ne montrer que ce qui va bien (en discutant qques minutes ou sur les réseaux sociaux)! C’est aussi se mentir à soi-même et à un certain moment, on n’en peut plus de jouer la comédie et on explose.
      Si on prend le temps de discuter avec d’autres parents en disant ouvertement ce que l’on vit, en général l’autre s’ouvre aussi, et une vraie discussion, qui fait du bien, commence.
      J’ai moins d’enfants que toi, et c’est aussi le tourbillon ici!
      Bonne fin de journée!

  • si ça peut te rassurer moi je n’ai que 2 gosses mais ma maison est en bordel. Mais chez moi est un bordel depuis que je suis gamine donc .. en fait le bordel est juste plus grand c’est tout. faut s’accepter comme ça– et puis tu connais des gamins de 20 ans qui parlent de leurs parents et de la maison toue propre et rangée de leur enfance?? non!!!

      • Moi je sais ! Ma maman ne « travaillait » pas et on avait du personnel à la maison (les joies d’avoir grandit au Maroc) ! Et même avec ça elle a mon admiration éternelle (on était 3 quand même et pareil elle était responsable en chef des trucs chiants !)
        Alors je ne te dis pas tout le bien que je pense de toi et de ta petite famille 🙂
        Courage !

  • Ici une seule et c’est déjà compliqué à organiser, voilà pourquoi parfois quand je réfléchis je me dis que deux ce serait de la folie, entre autre pour cela que jusque la nous n’en avons pas fait d’autres…entre autre….l’organisation c’est je crois le plus difficile à trouver.As-tu le droit à une aide ménagère par exemple avec la CAF?je dis ca parce que je ne sais pas ce qu’il peut exister mais parfois on a le droit à des trucs sans en connaître l’existence…

  • Ah ah ! je comprends tellement (avec 2 enfants seulement pour le moment)!! j’ai eu une discussion avec le mien d’homme descendant de néandertal, sur le fait que forcément si pour lui une maison complètement en pagaille ne pose aucun souci, FORCEMENT, c’est moi qui passerai mon temps à tout ranger… Il n’est pas rustre non plus, mais il ne prend aucune initiative, et il aime bien son canapé le soir.

    Le hic ici, c’est que je suis en train de reprendre le boulot, d’où tout un fonctionnement à recaler ensemble aussi. Je peux pas continuer à assumer autant qu’avant.

    Je sais qu’EN VRAI, ce n’est pas grave, le bordel, la saleté, les lessives et tutti quanti, mais perso je le vis vraiment comme une pollution de mon cerveau, quelque chose qui m’empêchera de me poser TANT QUE CE NE SERA PAS FAIT. c’est ce petit détail qui nous différencie mon chéri et moi. 😉

    parfois pour me rassurer je me dis que je serai drôlement tranquille un jour dans ma maison super rangée quand mes enfants seront grands. Mais ça ne me fait pas super plaisir d’imaginer le nid sans les oisillons. Alors ça me redonne le sourire pour jouer avec eux, et les laisser retourner la maison dans la joie et la bonne humeur!!

  • Comme je te comprends (on ne se connait pas mais je tutoie tout le monde alors ..)§ C’est marrant parce qu’en regardant tes photos, je me suis dit, elle a le temps de cuisiner! Admiration!
    Je n’en suis qu’à trois enfants en bas âge et je suis en plein tourbillon (souvent car je suis seule avec les deux ou trois d’entre eux) bien que mon mari s’occupe des courses et des repas! Et pourtant je ne dirais pas non à un petit quatrième, il y a un truc pas normal quelque part!!

  • Courage courage, il parait que c’est plus facile quand ils grandissent. Je ne vois pas vraiment pourquoi car le linge, y’en aura toujours autant ;). Je suis comme toi, je ne maitrise plus grand chose. Alors j’essaie de lâcher sur pas mal de truc. Pas le ménage ni le rangement, car j’en ai besoin pour mon équilibre mental, mais la bouffe ou les bains par exemple, je fais le minimum. Et puis les semaines où ça va mieux, je me rattrape…. ou pas ! Tiens bon 🙂

    • Je crois qu’on nous dit ça pour qu’on tienne debout… Et ils ont raison! S’ils nous disaient d’emblée « tu vas en chier pendant 20 ans, bon courage! » on irait aux Seychelles dès le premier bébé né!! ^^

  • C’est drôle que tu dises que passer de 1 à 2 enfants c’est « le pire ». J’ai lu ça chez Maman testent dans un commentaire également. Et effectivement, moi qui suis en train de le vivre, je trouve ça TRES fatigant. Si bien que du coup je crois que je vais m’arrêter à deux ^_^ L’âge n’aidant pas également, j’ai bientôt 36 ans, si j’ai un 3ème ça serait vers 38 et du coup à peine sortie des couches à 40 ans… Bref, je me demande pourquoi ce changement de1 à 2 est si dur et comment les mamans de plus de 2 pourraient le définir. (enfin en même temps, si c’est trop long à expliquer, je comprendrais très bien que dans ton tourbillon tu n’ais pas le temps !)

  • Je me renseignerais partout pour trouver une aide : Caf, Conseil général ou régional, mairie, il y en a certainement une pour toi.
    Sinon pourquoi ne pas prendre le chèque emploi service ? C’est assez simple et bcp de personnes l’utilisent pour une ou 2h de ménage ou repassage et en plus, c’est déductible des impôts. Ne serait ce qu’une heure ou 2 par semaine, je pense que cela t’aiderait pas mal.
    Je suis maman solo travaillant à temps plein avec un 3 an 1/2 et un salaire moyen mais je pense que je vais « m’offrir  » ces 2h par semaine. C’est un budget mais au moins, ce sera ça en moins à faire et plus de temps pour moi et Titi…
    Bon courage, c’est peut être simplement l’organisation à revoir et peut être se faire plus aider par les enfants….

  • je n’ai qu’un seul enfant, on est en plein travaux et ici c’est BAGDAD. ce matin Chéri a secoué son pull plein de poussière de plâtre dans la cuisine…normal!!! ou comment me mettre de mauvais poil pour la journée pfff

  • Je te comprends avec 2 c’est régulièrement le bordel chez moi et je n’ai plus de bébé mais pas encore d’ado hein quand même !!!
    Par contre je me suis déchargée du ménage, j’ai pris quelqu’un pour me le faire une fois par semaine et en grande maniaque que j’étais j’ai appris à supporter un peu de saleté et à attendre le passage de la fée du logis le vendredi ! C’est un budget mais ça reste abordable d’autant plus que c’est déductible à 50% des impôts… Et surtout ça soulage et ça, ça n’a pas de prix 😉

  • Je suis persuadée que la gestion des enfants, c’est exponentiel avec le nombre d’enfants. C’est pour ça que je me suis arrêtée à 1, pas capable d’envisager plus. Alors, tu as toute mon admiration!

    • C’est évident! Quand un enfant est malade, tu l’emmènes chez le docteur, tu le soignes, et puis c’est bon. Quand t’en as 4, c’est impossible de les emmener tous chez le docteur (sauf si tu détestes ce dernier!), donc ça fait 4 rv, 4 fois plus de temps perdu, 4 fois plus de traitements à administrer…
      Et là par exemple, MissCouette a choppé la grippe, elle est montée à 41°… Autant dire que c’est pas envisageable de laisser les petits attraper ça… Angoisse, stress, mise en quarantaine, surveillance de tous les instants pour espérer éviter une contamination…
      Bref… C’est vraiment difficile!!!

  • Si ça peut te conforter je vis tout pareil que toi.
    Passer de 3 à 4 comme tu dis, c’est pas pire que 1 à 2, ce qui est difficile, c’est la phase bébé à enfant (moins de 3/4 ans).
    Mon homme est comme le tient, il s’occupe de plein de trucs, mais le ménage, le linge, le soin des enfants, s’occuper des enfants la nuit… il ne fait pas.

    • Oui, et avoir 2 bébés d’un coup c’est chaud!!!!
      Le mien s’occupe des enfants, heureusement! Mais alors le ménage, le linge, il n’y pense même pas.
      Avant il faisait les repas mais je me suis attribuée cette tâche depuis qu’on habite ici (je ne veux plus quitter cette cuisine!!!!)

  • Merci, vraiment merci pour ton article. Ce soir je lâche prise, ils discutent dans leurs lits et je prends le temps, enfin, de te laisser un commentaire !
    Merci de dire que le bain est parfois pris tous les 3 jours, que les papiers traînent et tout ce que tu as osé dire. Je me sens libérée et moins seule !

  • J imagine. Avec trois je suis deja depassee, completementt!
    Je crois que ce que les gens veulent dire c est qu au niveau temps pour soi, une fois qu on a trois enfants, c est fini de toute facon.Par contre oui il y a plus de lessive, de tracas et de tout. Mais comme avec trois c ets deja le chaos, un de plus ou de moins,..
    Courage! En grandissant , meme un peu ils sautonomisent et c est deja une bouffee d’air.

    Bon dimanche

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− deux = null