Palier de motivation… #ProjetFonteDesGlaces

Lorsqu’on entreprend un régime amaigrissant, le truc que tout le monde redoute, c’est le palier de poids… Ce truc chiant qui fait stagner le poids malgré tous les efforts que l’on peut faire… Rageant, frustrant et surtout difficile pour le moral.
Je ne suis pas à un palier de poids, loin de là.
Non, moi, je suis à un palier de motivation…

J’ai commencé le programme Weight Watchers il y a 8 semaines. Ca fera 2 mois jeudi.
J’ai perdu quasiment 7 kilos (6,9 pour être exacte), j’ai perdu vite les 5 premières semaines, puis il y a eu les vacances, pendant lesquelles j’ai repris 200 gr malgré de gros écarts (comptabilisés, mais des écarts tout de même). Et la semaine dernière, c’était l’anniversaire de ma fille aînée… Ses 15 ans m’ont fait l’effet d’une bombe, je me suis sentie vieille, moche, rabougrie… Et ça a réveillé de vieilles histoires pas marrantes entourant sa naissance… Je me suis un peu laissée abattre entre la joie de la voir grandir et surtout la nostalgie de mes propres 15 ans, de ses quinze dernières années qui ont filé à une vitesse folle… Et j’ai mangé environ 1 kilo des nombreux gâteaux que je lui ai préparé, pour compenser la petite baisse de moral!
Forcément, la balance a répondu en conséquences… Je n’ai perdu que 300 grammes (donc 100 grammes en 3 semaines, si on résume bien).
Le pire, c’est que durant cette semaine, j’avais envie de bien faire, mais l’appel de la nourriture était plus fort que la petite voix me disant que c’était con de tout gâcher…

Sans titre 1

Un palier de motivation… Marre de devoir faire attention alors que j’ai envie de m’enfiler des cochonneries à longueur de journée… Marre d’avoir une faim de loup et de devoir la maîtriser… Plus envie de faire d’efforts… A quoi bon? Certains jours, toutes les raisons sont bonnes pour se laisser aller, et il est bien difficile de trouver la force de résister.

Le bilan est tout de même très positif, de mon point de vue. Non, je ne maigris pas vite… Mais la perte des 5 premières semaines (6,8 kilos) m’a un peu paniqué et je crois que j’ai « compensé » en stoppant tout, pour m’habituer à mon nouveau poids. Je suis à un « palier de dizaine », aussi, un palier qui fait mal parce que, même quand je l’aurai franchi, mon poids restera abominablement élevé… Perdre presque 7 kilos et peser ce poids là, dieu que c’est douloureux… Mais c’est toujours mieux que de peser presque la dizaine au dessus!

Le plus gros point positif, c’est que malgré cette envie de tout ficher par terre, j’ai réussi à stabiliser… Trois semaines que je fais « n’importe quoi » sans faire n’importe quoi, en réalité! Je crois que, mine de rien, je commence à acquérir de bons réflexes… Je cuisine tous les jours maintenant, des repas sains, équilibrés, savoureux, que presque tout le monde adore (MissCouette est très réticente, elle est dans une période « je n’aime que le jaune »). Sans m’en rendre compte, je compense mes excès avec des repas maigres mais délicieux. Je crois aussi que ma nouvelle manière de cuisiner me permet de me faire vraiment plaisir tout en mangeant sainement et très peu gras, ce qui permet de limiter les crises de sucre… Je suis rassasiée avec tous mes légumes, même si je craque sur du chocolat, je ne peux pas en mangeant bien plus de 3 ou 4 carrés sans avoir le sentiment d’exploser.

Venir clamer ici que je suis fière de moi alors que je ne me suis délestée que de 100 grammes en 3 semaines, ça peut sembler un peu trop coulant… « Dis donc, elle se contente de peu, c’est pas comme ça qu’elle va y arriver! ». Mais ce qui est fait est fait. Je ne peux pas revenir sur ces trois semaines, et même si c’était possible, je n’en aurais pas envie, à dire vrai! J’ai appris de cette période, et oui, je suis vraiment fière du parcours accompli. J’ai entamé le programme pour maigrir, bien entendu, mais également pour apprendre. Apprendre à maîtriser mes pulsions. Apprendre à me féliciter même en cas de reprise. Apprendre à voir le positif et à tirer des leçons de mes échecs.

Et surtout, comparativement à mes dernières entreprises d’amaigrissement, cette fois, j’ai stabilisé durant ces 3 semaines… La fois précédente, à peu près à la même période (6-7 semaines de programme) j’ai repris l’intégralité des kilos perdus en 2 semaines… Remettant le compteur à zéro et m’obligeant à reproduire 6 semaines d’efforts pour en arriver à un résultat obtenu plus d’un mois plus tôt… Ca veut dire que ce ces échecs passés, j’ai appris également! Et mon parcours sera, je l’espère, moins houleux à l’avenir.
Cette fois, j’ai stabilisé, ainsi je peux intégrer mon nouveaux poids (même si, pour être franche, je n’avais jamais vraiment assimilé le précédent), aller à mon rythme, prendre confiance en mes capacités à stabiliser et à réduire la casse en cas de craquages ou de moral en berne.
Et puis surtout, j’ai atteint en 8 semaines le poids que j’avais mis 19 semaines à éliminer, il y a 3 ans (parce que j’ai eu pas mal de prises, pertes, reprises, repertes…) C’est super positif!

Mon objectif pour la semaine prochaine et d’atteindre ma 5ème bouteille (600 gr donc, ça me semble faisable!) et par la même occasion, descendre d’une dizaine!
Mon objectif pour fin mars était d’atteindre -9 kilos (soit 6 bouteilles d’eau!), ça me semble difficilement jouable après cette stagnation… Pour le mois prochain, je me fixerai un objectif moins élevé, voilà tout!
Je n’ai pas envie de me faire violence… Je sais que mon chemin sera long, deux ans minimum et j’ai besoin de prendre le temps d’y arriver, pas à pas. Je sais que si je commence à me mettre la pression, ce sera l’échec assuré.
Finalement, le plus dur, dans cette entreprise, est d’apprendre à faire preuve de bienveillance et de patience… Et accepter que mon rythme n’est pas celui du voisin. Accepter d’être dans la demi-mesure, ne pas chercher l’exploit, le sensationnel, mais la régularité, la lenteur. Accepter que la réussite, c’est aussi savoir se contenter de peu. C’est brin par brin que l’oiseau fabrique son nid.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

24 Discussions on
“Palier de motivation… #ProjetFonteDesGlaces”
  • Bonjour,

    Bravo pour cette attitude positive. En effet, la perte de kilos, si elle est nécessaire, n’est pas la finalité.
    On a mis des années à se construire tels qu’on est, on ne peut pas espérer tout changer en quelques semaines !
    Je rentre d’un stage bouleversant qui, j’en suis sûre, pourrait changer votre vie. Allez voir cette page et visionnez la vidéo, je pense qu’elle vous parlera. http://www.tantra-massages.fr/stages-speciaux.php

    Je vous souhaite beaucoup de courage, et quand vous douterez, rappelez-vous que « ce n’est pas le chemin qui est difficile, c’est le difficile qui est chemin. »

  • Salut!

    Je te trouve très courageuse. Et comme tu dis à la fin, il faut que tu sois bienveillante et patiente, tu ne peux pas demander à ton corps (et ton esprit) de perdre en 3 mois les kilos pris en plusieurs années: c’est NORMAL que cela mette du temps, contrairement à ce que veulent nous faire croire les régimes miracles et les pubs.
    Déjà, tu as choisi une méthode assez saine, basée sur un équilibre alimentaire et la reprise d’une activité sportive. C’est super! La motivation, tu l’as, elle est au fond de toi, tu le sais…
    Médicalement, pour une personne « dans ton cas » c’est-à-dire en surpoids depuis une longue période, une perte de poids saine et durable, c’est environ 1 kilo par mois.
    Je pense que tu en as conscience, il vaut mieux perdre 10 kilos en 1 an mais ne jamais les reprendre, que 10 kilos en 2 mois avec un retour de bâton après.

    Bref, prends soin de toi, profite de ta famille et de ta vie, nourris ton corps et ton esprit de bonnes choses saines qui te font du bien pour de vrai, et je suis sûre que ça va aller 🙂

    Raphaelle (celle de la poussette double)

    • Je me suis fixé un objectif de -2 kilos par mois… Sans me mettre de pression, j’irai à la vitesse à laqelle mon corps veut bien aller sans que ce soit douloureux! 🙂 Les pertes trop rapides m’inquiètent… Je crois que j’avais besoin de ce palier pour « entériner » le poids laissé sur le côté. Ca m’a fait du bien, ça m’a rassuré à de nombreux points de vue! 🙂
      1 kilo par moi, ça peut sembler peu, mais au final, ça fait -12 en un an, -24 en 2 ans, il me faudrait 4 ans pour parvenir à tout éliminer, mais, hé, je préfère qu’ils partent tout doucement plutôt que de les reprendre! 🙂

  • Un petit message de compassion/soutien/ encouragement parce que je sais combien c’est rude! Perso, c’est le peu de place laissée à la spontanéité qui me ronge. Devoir prévoir, toujours /compter/ préparer, faire les courses en conséquence. Paniquer au moindre « flou ». Et constater que rien ne se passe, parfois, malgré les efforts et la rigueur. C’est vrai, je suis comme toi, ça me colle franchement des envies d’indiscipline!! Jouer les mauvaises élèves… Je suis également en phase de stagnation. Mais je m’accroche: question de patience, j’en suis sûre! Aussi, bravo pour ce que tu es en train de mettre en place. Et surtout, ne perds jamais de vue que « ca vaut le coup »= tu vaux le coup! Bises! Elise

    • C’est vrai, cette rigueur (relative en comparaison d’autres régimes où on doit manger TEL truc et pas un autre) est parfois lourde… Mais je crois que peu à peu, on va s’en détacher et apprendre à manger en faisant attention sans y penser… J’ai la foi!! 😉
      Bravo à toi pour ta détermination, on est dans le même bateau!!! Toi aussi tu vaux le coup! <3

  • Tu apprends à manger et à vivre mieux, tu peux être très fière de toi! Je trouve ça beaucoup mieux que de s’affamer et de perdre beaucoup, très vite, surtout que souvent ce n’est pas durable.
    Plein de belles choses pour la suite 🙂

  • Tout d abord felicitations pour ce parcours et ton auto analyse c est un pas que beaucoup ne savent pas faire
    Je me suis lancée aussi dans l aventure WW apres avoir vu ton premier bilan et en voyant ta volonté je me suis dit et pourquoi pas moi aussi dc je suis tounours impatiente de lire t bilans
    Et là je me sens bcp moins seule ne ne cesse de craquer pr ces chouettes biscuits aux chocolat de mon fils mais pas 1 ou 2 non bien sur alors la perte de poids est faible je désespère !!
    Allez motivation je sais que ta force de caractère et t diverses experiences font de toi une combattante et je sais que tu vas y arriver
    Bravo

    • Merci Christelle!
      Le principal est que l’aiguille parte dans le bon sens, même si c’est de manière très lente! Bravo à toi!! 🙂
      En ce qui concerne l’amaigrissement, la lenteur est un gage de réussite pérenne!!

  • C’est de bienveillance dont notre corps à besoin… un carré de chocolat n’est pas la faim ( sic) du monde .. Courage, tu as un bel objectif, tu peux en être fière ! continues .. pleins de pensées positives !!!!!

  • Et ben moi je te dis bravo ! Des fois ça fait du bien de craquer de se faire du bien et de relâcher un peu… Au final tu as réussi à le faire sans reprendre grâce aux bonne habitudes donc c est super positif!
    Comme tu dis la perte de poids c est long et c est un travail de fond et tu as vraiment l air D être sur la bonne voie 🙂
    Bravo à toi

  • A ton rythme, plus ou moins vite, tu vas parvenir à ton objectif! C’est normal que la fonte ne soit pas linéaire mais avec le printemps, les fruits vont venir rassasier ton envie de sucre …
    Bon courage!

  • Tout ton parcours me semble extrêmement positif! tu as une très bonne analyse de la situation et te lire montre à quel point tout ce que tu fais s’inscrit dans une logique positive. Je réitère tous mes encouragements mais surtout te félicite pour tout le chemin parcouru, car cela demande de s’investir énormément. Que tu n’aies pas repris dans cette période de motivation en berne est bien le signe que tu es sur la bonne voie! bravo !

  • Bonjour,
    Je ne commente jamais mais ton billet me parle tellement…. Alors je me lance.
    Pour des raisons de santé, voilà presque un an que j’ai bouleversé ma façon de m’alimenter, ce qui en soi n’était pas si compliqué, il fallait juste que je cuisine (…). Les régimes, j’ai un master. Sauf que je n’avais jamais cherché à maigrir pour autre chose que le physique (le mythe du bikini….), comme… Ma santé. Là, forcément, tout devient différent. Après un long pallier (sur la balance) qui a bien émoussé le pallier de la motivation, la perte de poids est repartie, de manière spontanée et efficace. J’ai cessé de me fixer des objectifs, j’ai envie de perdre encore, mais surtout, je vais écouter mon corps, car mine de rien je l’ai tellement maltraité qu’il est temps de lui laisser la parole.
    Je suis comme toi, j’aime les cochonneries (saucisson & chocolat, mes drogues !), mais j’aime aussi l’idée de faire des concessions, pour me sentir mieux. Ce n’est pas facile, mais ça fonctionne sur moi (et je ne porte aucun jugement sur ce que tu écris, je n’ai pas davantage de « secrets » à divulguer) et au fond, je réfléchis davantage à cette fuite de moi-même quand j’engloutis une cochonnerie. Je peux me faire plaisir autrement, qu’en portant à ma bouche ce qui passe sous mes yeux, parce que si la cochonnerie est bonne, le fait de se sentir bien dans sa peau l’est aussi. C’est un équilibre.
    Moi, je te ressens très positive dans ce billet et stabilisation, quel mot d’importance ! Un concept que j’ai toujours négligé, jusqu’à ce jour.
    Et pour les bouteilles d’eau, à chaque fois que je porte un pack de 6 litres, je souffre, parce que c’est lourd, parce que ça me fait mal, et soudain je me dis, et comment je faisais avec mes 3 packs de 6 litres, alors ? Je ne pouvais pas les poser comme bon me semble !
    Alors continue comme cela, ce qui est perdu est perdu, on a le droit de faire une pause, de prendre le temps et de poursuivre sereinement, sans se mettre la pression.
    Voilà. Bravo à toi, sincèrement. Et plutôt que de objectifs à fixer, un petit cadeau tous les 5 kilos par exemple, ou pour une taille perdue, c’est bien aussi et plus positif.

    • Merci pour ton témoignage!! C’est sûr que l’état d’esprit change beaucoup la donne… Et la valse des régimes « miracle » entretient l’idée que l’on peut « consommer » un régime, perdre beaucoup de poids pour telle date, et ne plus jamais faire attention… C’est bien d’avoir cette prise de conscience, maigrir est un état, pas une quête… Devenir mince, pareil.

      J’aime ton idée d’un cadeau! 🙂

  • Je regarde ta perte de poids, celle d’Hysterikmum ou de Zaza qui font aussi Weight Watcher et je me dis que ce serait bien que je me décide mais… je ne m’y mets pas, ce n’est jamais le bon moment, j’ai toujours des excuses. Alors même 100g par semaine, je trouve ça top ! Tu stabilises et c’est nécessaire.
    Bon, allez, avec le printemps, je vais bien finir par vous imiter !

  • Félicitations vraiment car c’est exactement comme ça que tu vas y arriver!
    Tu arrives à gérer meme dans les moments de faiblesse et surtout tu ne t’en veux pas et repars sur de bonnes bases direct sans passer par la case retour en arrière et reprise des kg perdus!
    Vraiment bravo et bon courage encore 🙂

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× sept = sept