Un siège-auto qui fait poussette? Le rêve devenu réalité grâce à Doona!

Dans la panoplie du parfait nouveau parent, il y a la poussette, d’un côté et le siège-auto, de l’autre.
Il est conseillé d’utiliser un cosy dans les premiers mois du bébé. Et on trouve une grande offre de cosy compatibles avec des châssis de poussette.

On se retrouve donc souvent à devoir investir dans une poussette complète + un cosy. Et surtout on se retrouve face à une mécanique matérielle souvent pénible consistant à mettre le cosy dans la voiture, mettre le châssis dans le coffre, et inversement, ouvrir le coffre, sortir le châssis, l’ouvrir, prendre le cosy, le clipser dessus, etc, etc… C’est vite long et pénible. Quand les trajets sont occasionnels, ça va, mais quand c’est tous les jours, ça peut vite devenir pesant!

C’est là que le siège-auto Doona de Simple Parenting intervient! Un siège-auto aux normes de sécurité élevées et présentant un bon score aux crash-tests (Je ne peux que vous conseiller le site de Sécurange afin d’avoir une idée précise de la qualité d’un siège-auto, la technique c’est son domaine!) qui se transforme en poussette en un tournemain!

Quand j’ai vu les vidéos de démonstration il y a plusieurs mois, j’ai trouvé l’idée géniale mais je ne pensais pas que le concept arriverait si rapidement sur le marché… J’y voyais un prototype novateur prévu pour un futur lointain. J’ai ensuite eu l’occasion de le découvrir sur un salon dédié à la puériculture, j’étais bluffée, mais encore un peu sceptique… Au quotidien, l’engin est-il solide? Respecte t’il les normes de sécurité routière ET les normes UE pour une poussette? Le pliage/dépliage est-il aussi facile que la démonstration faite par un commercial habitué et entraîné à la manoeuvre? N’est-ce pas un peu toc? Est-ce maniable?

Une ribambelle de questions auxquelles je vais m’efforcer de répondre, maintenant que j’ai la chance d’avoir en ma possession ce merveilleux siège-auto transformable en poussette! J’ai également reçu la base isofix qui permet de fixer le siège dans la voiture (on peut aussi le fixer simplement avec la ceinture de sécurité).

Tout d’abord, quand je l’ai reçu, j’étais très heureuse de constater que le Doona ne nécessite aucun montage… Il est déjà tout fait dans son carton, on a juste à le déballer, enlever les plastiques et il est prêt à être utilisé!

Je suis ensuite restée véritablement sidérée par sa facilité d’utilisation… Comme beaucoup de gens, je déteste les notices, et je cherche donc toujours à faire fonctionner ce que j’ai entre les mains sans avoir à lire la notice… Et bien malgré le fait qu’il soit un petit concentré de technologie, le Doona est hyper intuitif et on peut l’ouvrir, le refermer, le manipuler, sans avoir recours à la moindre notice (je modère mon propos: je suis désormais très habituée à manipuler des poussettes et sièges-auto différents, ce qui me donne un avantage non négligeable).
Je suis restée là, à le manipuler dans tous les sens, en ne cessant de me dire « mais c’est dingue ce truc! C’est de la folie, c’est tellement pratique! »

Après cette première prise en main très satisfaisante, j’ai passé les dernières semaines à éprouver sa solidité, sa maniabilité, son côté pratique en temps que siège-auto et en tant que poussette. Voici donc le résultat de mon test approfondi.

Sans k1

 

Le siège-auto:

En siège-auto, le Doona est un cosy assez classique et plutôt performant. Il est bien noté aux crash test ce qui lui confère un aspect sécuritaire digne d’un cosy classique, aucun souci à se faire de ce côté là!
Il est très confortable pour le bébé avec ses différents coussins de rembourrage et sa têtière renforcée.
Sa conception permet de se servir de la poignée comme d’une barre anti-rebond, ce qui ajoute à la sécurité du siège.
Le clipsage sur la base isofix est très simple, on l’enclenche, on vérifie les témoins verts et c’est bon.
Le siège est adapté aux enfants de la naissance (1,8 kilos) à 13 kilos (soit environ 18 mois, cela dépend des enfants…) Contrairement à son apparente petitesse, le Doona est grand et large et permet d’installer confortablement un enfant de 83 cm et 9,5 kilos (Noisette donc… Malgré ses 2 ans révolus, c’est un petit Pimousse!) sans que le sommet de son crâne n’atteigne le haut du siège… Traduction: on peut installer Noisette dans le siège auto, en voiture, sans risque pour sa sécurité! (On ne le fait pas, puisque ce siège est dévolu à Pépin, mais on pourrait!)

 

 

 

J’ajoute que ce siège est homologué pour être utilisé en avion, c’est donc d’autant plus pratique quand on est amené à voyager souvent avec son bébé!

Le harnais est un « 5 points », ce qui limite les risques que l’enfant enlève les bretelles de sécurité tout seul. Il est facilement ajustable, que ce soit lors d’une utilisation quotidienne ou pour changer la hauteur des bretelles.
Le seul hic c’est qu’il n’es pas très facile d’attacher le harnais quand il est ajusté, vu que le clip rouge est très bas dans le siège. Pas un inconvénient majeur mais une habitude à prendre et un peu de patience à garder!

Sans titre 18

Sans titre 10

La transformation en poussette:

Le Doona est tout d’abord un siège-auto performant et sécuritaire… Mais il se transforme en poussette, ce qui fait de lui un engin unique en son genre!
La manoeuvre est enfantine et prend moins de 3 secondes… On met la poignée en mode « promenade », on enclenche une poignée et hop les roues sortent du siège pour en faire une poussette!

 

Pour le replier, c’est presque aussi facile, on enclenche la poignée blanche, on appuie sur les roues arrières, et le Doona redevient un siège-auto en quelques secondes!

 

L’esthétique:

Le Doona est un siège à l’apparence somme toute assez classique, avec des petites roues en plus. Pas magnifique mais pas vilain non plus… Très classique quoi!
En poussette, il ressemble à une poussette-canne sur laquelle on aurait adapté un cosy… Là encore, classique!
J’aime bien les roues jaunes flashy, qui donnent un côté peps à l’ensemble!
Mais sinon, je ne suis ni particulièrement séduite, ni déçue par le design, ce n’est pas l’apparence du Doona qui m’a bluffée mais son utilisation.

Sans titre 16

Sans titre 8

La maniabilité:

Quand on a à faire à un produit « 2-en-1 », le risque, c’est qu’une des deux fonctions prenne le pas sur l’autre… Le Doona est avant-tout un siège-auto et est vendu en tant que tel… On pouvait donc craindre que le côté « poussette » soi relégué au second plan et que le mode poussette n’offre pas des qualités satisfaisantes…
Il n’en est rien!
Le Donna en mode poussette est très maniable! Le guidon n’est pas réglable (enfin, si, mais la hauteur basse est prévue pour les gens mesurant 90cm de hauteur, ce qui n’est pas une taille très courante pour des parents!), mais il est assez haut pour être confortable à manipuler.
Le châssis n’est pas doté d’amortisseur, ce qui peut se révéler problématique quand on passe de petits obstacles ou des petits trous… Mais comme le Doona est légée (7 kilos) et facilement maniable, on peut soulever l’avant sans aucune difficulté.

Sécurité/solidité:

Le Doona en mode poussette est plutôt solide… C’est difficile à juger en seulement quelques semaines, je ne sais pas comment il vieillit sur la durée! Mais il est assez robuste.
Niveau sécurité, l’enfant bénéficie du harnais 5 points du siège auto. Et la poussette est dotée de systèmes permettant de ne pas risquer le repliage intempestif, par exemple.
Aucun risque, donc!

Sans titre 5

On peut ajouter la présence d’un canopy bien couvrant, protégeant le bébé du soleil ou du vent.

Sans titre 2

Poids/encombrement:

Le Donna ne fait que 7 petits kilos, ce qui le rend facile à transporter que ce soit en tant que siège, cosy ou poussette. Il prend la place d’un siège auto, donc très peu encombrant, que ce soit pour se promener, passer les portillons du métro ou rester à une terrasse de restaurant… Le fait que le guidon/poignée soit facilement repliable est un gros plus quand on se trouve au restaurant, notamment, car la poussette prend ainsi vraiment très peu de place.
Et la question de l’encombrement du coffre ne se pose pas puisqu’il n’y a pas de châssis de poussette à ranger, seulement le cosy à placer sur sa base isofix (ou sans sa base, ça marche aussi)

Sans titre 3

Sans titre 6

Sans titre 7

 

Modularité:

La modularité est la raison même d’exister du Doona puisqu’il est à la fois un siège-auto et une poussette.
Il permet donc de transporter son bébé en voiture puis en balade puis en voiture, puis en avion, puis en balade, etc, etc…
Je trouve le concept absolument génial!

Sans titre 11

Sans titre 12

Quand on a souvent l’habitude de prendre le taxi, par exemple (comme cela a été mon cas pendant une période avec mes bébés lorsqu’ils étaient tout petits et que je partais en déplacement… Comme j’aurais été heureuse avec ce Doona!!) c’est quand même hyper pratique et tellement rassurant d’avoir à portée de main un siège-auto aux normes de sécurité actuelles (et pas le vieux cosy 1983 que proposent certains taxis…) qui permet d’installer son bébé confortablement dans le taxi (ou la voiture de mamie, de tonton, de la nounou ou qui sais-je encore!), en quelques secondes… Sans avoir à se le trimbaler ensuite à bout de bras, vu qu’il se transforme en poussette!!!

 

Accessoires:

Le Doona étant un siège-auto, les attributs classiques d’une poussette sont vendus en option. Ainsi, il ne dispose pas d’un panier, par exemple, mais on peut acheter un petit sac qui s’adapte dessus (quand il est hors de la voiture) afin de palier ce petit inconvénient.
Il existe aussi un habillage pluie, un sac de transport, un sac à langer, etc, etc…

Un tapis de protection est également vendu pour ceux qui ne souhaitent pas investir dans la base isofix, afin de protéger le siège de la voiture des roues du Doona (sinon c’est un peu cracra, il faut bien l’avouer…)

Le Doona existe en 7 coloris tous très sympathiques! Je l’ai reçu en rouge, j’adore le bleu aussi

Sans titre 1

Utilisation:

Le Doona est avant tout un siège-auto, vendu comme tel. Il a donc une utilisation principale de siège-auto qui va servir de poussette quand c’est nécessaire.
Idéal pour les voyageurs, ceux qui prennent souvent l’avion avec leur petit (qu’on laisse le Doona en soute ou en cabine, d’ailleurs!), ceux qui prennent souvent le taxi ou sont amenés à prendre souvent une voiture qui n’est pas la leur.
C’est aussi une superbe poussette d’appoint pour ceux qui n’ont pas beaucoup de place, veulent un siège-auto qualitatif tout en ayant une « vraie » poussette très confortable qu’ils ne veulent pas transporter en voiture et une poussette d’appoint qu’ils laisseront tout le temps dans la voiture (ici, en mode siège-auto!)
Idéale aussi pour les vacances, quand on n’a pas envie de prendre sa grosse poussette et qu’on n’a pas beaucoup de place dans le coffre.

L’utilisation que nous en ferons en tant que poussette sera plutôt occasionnelle, on laissera le siège Doona dans la voiture, pour une utilisation quotidienne en mode siège, mais occasionnelle en mode poussette, pour certains trajets à la crèche (quand j’emmène les enfants le matin et que Mii les récupère en transports en commun le soir).
Pour les départs en vacances, le Doona va probablement sauver notre coffre (bien que dans notre cas, il faut tout de même une seconde poussette d’appoint vu qu’on a deux bébés encore…), quel gain de place d’avoir la poussette qui servira durant les vacances/week-end à Petit Pépin directement intégrée à la poussette!

Prix:

Venons en au sujet qui fâche, le prix… On trouve le Doona pour 379€ (chez Natalys par exemple) et la base isofix pour 149€ de plus.
C’est un prix un peu élevé pour un siège-auto simple (bien qu’on trouve des cosys à ce prix), mais plutôt cohérent si on prend en compte le fait que le Doona est à la fois un cosy ET une poussette…
Prenons l’exemple d’une famille lambda (genre nous) qui dispose généralement d’une poussette quotidienne, d’un cosy et d’une poussette compacte… Pour peu que l’on cherche un minimum de qualité, on trouvera difficilement une poussette d’appoint à moins de 150€ (disons que nous c’est particulier, vu notre tribu, c’est forcément rentabilisé!) et un cosy qualitatif à moins de 200€. On peut trouver, bien sûr, mais on n’en a pas forcément envie (quand on a le choix évidemment). Le delta de prix avec le Doona devient alors anecdotique, et il facilite tellement la vie que je ne pourrais que vous conseiller de foncer et de ne pas vous encombrer avec plusieurs produits là où vous pouvez n’en avoir qu’un!

La poussette « quotidienne » n’est pas absolument indispensable non plus pour ceux qui n’ont pas le budget… Bien que le Doona étant un siège-auto, il faut faire attention à respecter les délais durant lequel le bébé peut rester dedans (pas plus de 30 minutes d’affilé chez le nouveau-né, d’après mes souvenirs…) et une poussette classique restera préférable pour les longues balades.

En résumé:

J’ai été très surprise par la facilité d’utilisation et l’innovation que représente le Doona. Un incroyable petit concentré de technologie, ultra-pratique, maniable, facile à utiliser, joli juste ce qu’il faut, compact… Il est difficile de lui trouver des défauts!
Ce petit engin est LA solution pour les parents nomades, qu’ils ne disposent pas de voiture mais en empruntent souvent, qu’ils prennent souvent le taxi, l’avion ou encore le train, qu’ils aient des besoins spécifiques en siège-auto et poussette… Le Doona s’impose comme la réponse à tous leurs besoins!

Je suis bluffée par cette petite merveille!

Vous pouvez retrouver Doona sur sa page Facebook!

Doona offerte pour test, merci!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

11 Discussions on
“Un siège-auto qui fait poussette? Le rêve devenu réalité grâce à Doona!”
  • C’est révolutionnaire ce truc!!Oui je sais, je ne suis plus à la pointe de la technologie côté puériculture mais il y 6 ans nous n’avions pas tout cela!!

  • ça c’est de la poussette! mais pourquoi diable on ne sort cette invention que maintenant?? Sinon, je passe du diable au dragon (à défaut de coq à l’âne hi hi!!!) car je t’ai taguée pour le dragon loyalty award. Ne te sens pas obligée de répondre mais ça serait cool que tu puisses! Bzoos

  • bonjour, et merci pour ce test, pour tous ces tests très intéressants et ces produits qui me font presque rêver (sauf que non, décidément, j’ai juste envie de pouvoir balader mon bébé) !! Moi, mon envie est simple (et je déteste passer des heures à lire tous les comparatifs…)….si tu avais UNE poussette à acheter, avec un budget moyen et une famille avec un seul enfant, LAQUELLE prendrais-tu….avec ta très grande expérience de testeuse, tu dois bien avoir ta petit idée ! Merci d’avance et bravo pour tout ce travail !

    • Alors là il ne s’agit pas d’une poussette mais d’un siège-auto transformable en poussette! 😉

      Si j’avais UNE seule poussette à conseiller, ça serait la Bugaboo Donkey… Ou la Bee3… Mais niveau budget c’est pas accessible à tout le monde.
      Donc si je ne devais conseiller qu’une poussette à – de 250 qui fasse de la naissance à 3 ans, maniable, légère, pratique et compacte, ce serait la Nuna Pepp… 🙂

  • Merci pour ce test! Moi qui ai un bébé de 3 mois et une grande à déposer/aller chercher à l’école, je ne peux qu’être séduite par le concept, surtout que mon cosy actuel sera bientôt trop petit donc je n’aurai pas le choix que de transvaser le bébé (en risquant de la réveiller quand elle dort ……)

  • Ah oui ça a l’air génial !! Le genre de trucs dont je ne me rendais pas compte avant d’être maman, on comprend tout de suite l’intérêt après… Et oui franchement je m’attendais à plus cher ! Sachant qu’on a le siège + la poussette et que les résultats crash-tests sont bons pour moi c’est clairement intéressant !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


six × = trente