Le monde de Dory

Hier, après la séance natation du matin et au vu du temps pourri, j’ai proposé à MissCouette de l’emmener au cinéma voir Le monde de Dory. Elle a bien évidemment accepter en sautant de joie! Dont acte!

Sans titre 4

Le topo vite fait: Dory, la poisson-chirurgien du monde de Némo, est ici l’héroïne du dessin-animé. Frappée de souvenirs de sa famille, elle décide de partir à leur recherche. Accompagnée de ses comparses Marin et Némo, elle traverse l’océan pour retrouver ses parents, dont elle ne se rappelle pas grand chose.

Mon avis: Le dessin-animé peine à démarrer, j’ai trouvé la première demi-heure un peu lourdaude et pétrie de bons sentiments (c’est un film pour enfants en même temps…). Visuellement, j’ai eu du mal à reconnaître Némo et Marin (enfin si, on les reconnait, mais en grand comme ça, ils ont des têtes un peu trop lisses!), mais les autres animaux marins sont plutôt réussis, surtout la « Dory enfant », absolument craquante, et Hank le poulpe, qui fait vraiment illusion avec ses innombrables cachettes!
Les deux seconds tiers du film sont une avalanche de gags, de rebondissements, de blagues, c’est très divertissant, j’ai pas mal rigolé, même si j’ai trouvé que trop de rebondissements tue le rebondissement…

Il y a quand même un sujet de fond très intéressant dans le monde de Dory, touchant le handicap (Dory et ses troubles de la mémoire, le Beluga post-traumatisé, la requin-baleine ultra miro, Némo le petit estropié…), la manière d’aborder le handicap est dédramatisée, joyeuse et pleine d’espoir. Il n’y a qu’à voir Dory s’en sortir si bien dans toutes les épreuves qu’elle traverse! Mue par l’amour et la tendresse que ses parents lui ont insufflé durant sa jeunesse. Un beau message sur l’acceptation de la différence.

Sans j1

Néanmoins, j’ai trouvé ce dessin-animé un peu convenu. Je ne sais pas si c’est le doublage en français qui donne un air un peu niais à la plupart des dialogues (sauf les moments drôles, toujours réussis), ou si le film est originellement niaiseux, mais l’ensemble est trop sirupeux pour moi, voire indigeste par moments.
Même si j’ai globalement bien aimé le film parce qu’il est souvent drôle (Hank le poulpe et le requin-baleine se taillent la part du lion, niveau gags!), j’ai eu du mal avec son côté nostalgique… Les flashback étant un peu trop prononcés à mon goût.

Sans titre 2

En revanche, MissCouette a adoré! Elle est retourné au cinéma avec une pointe d’appréhension (Zootopie, que j’ai adoré, lui a fait faire des cauchemars pendant plusieurs semaines…) et elle est ressortie toute guillerette! Ce film ne lui a pas fait peur, elle a compris toute l’histoire dans les moindres détails, elle a aimé qu’il n’y ait pas de méchant (ou un seul tout petit) et que le film se finisse bien.
Au vu de son enthousiasme, je dirais que ce film est adapté aux enfants dès 3/4 ans (MissCouette a un quotient émotionnel assez retardé! ^^)

Bref, un film sympathique, mais pour moi, pas le dessin animé du siècle! Si je devais le noter, je dirais 6/10 (et je mettrais 9,5 à Zootopie)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

10 Discussions on
“Le monde de Dory”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


quatre × un =