Ma vie de courgette

J’ai pu voir, avec MissCouette, ce film d’animation en avant-première lors de la semaine de la comédie UGC (j’ai bien profité de mon pass!). Il sortira le 19 octobre sur les écrans.

Sans titre 8

Synopsis: Icare alias « Courgette » est un petit garçon abandonné par son papa, qui tue accidentellement sa maman alcoolique et vraisemblablement maltraitante. Il va être placé dans un foyer d’accueil avec 6 autres enfants malmenés par la vie.

Mon avis: Tout d’abord, l’animation est très jolie, ces petites marionnettes aux grands yeux expressifs sont belles dans leur imperfection, et ajoute une grande part d’émotion au récit.
Ensuite, j’ai adoré ce film, mais j’ai passé plus de la moitié à pleurer…
Le sujet traité est très dur, l’abandon, la maltraitance, la solitude… Difficile de rester de marbre face à ces enfants en souffrance, qui tentent de vivre malgré tout. Chacun de leurs petites manies, de leurs traits de caractère, nous transpercent d’empathie… Leur situation est d’une infinie tristesse, mais ils s’en sortent, ils s’amusent, ils jouent, ils gardent foi en la vie. Ils apprennent à se reconstruire au sein du foyer social, refuge protecteur où les adultes montrent un visage bienveillant et ami.

Sans titre 10

Ce film est une leçon de résilience. Ces enfants ne se laissent pas anéantir par leur sombre passé, ils se battent pour vivre, pour exister, ils laissent les autres enfants malheureux pénétrer leur espace, devenir amis, mettant au coeur de ce joli conte de belles valeurs humaines: l’amitié, la compassion, l’amour, la famille, aussi étonnant que cela puisse paraître au vu du sujet. La famille de coeur plutôt que la famille de sang. L’amour des autres.
Ils sont bouleversants, ces petits enfants bigarrés… Terriblement attachants.
C’est un film pour les enfants, afin d’aborder un sujet difficile avec beaucoup de délicatesse et de sensibilité.
Mais aussi un film pour les adultes, les parents, afin de nous rappeler que les enfants sont des petites graines fragiles dont il faut prendre soin. Ils sont forts, les enfants, et savent se relever. Mais ils sont également très vulnérables.

Bref, cette petite pépite m’a fait l’effet d’une bombe remplie d’émotions contradictoires…

Sans titre 11

Quant à MissCouette, elle a apprécié, a tout compris (elle a raconté le film en détail à son père et sa soeur en rentrant, et elle a vraiment bien compris…), a trouvé le film rigolo et joli. « Et maman, tu m’avais dit qu’il était un peu triste ce film, mais c’est pas vrai, il est pas triste, les enfants sont heureux et ça se termine drôlement bien! » Ce qui est certain, c’est que les enfants ont une manière d’envisager la vie beaucoup plus simple que les adultes! Le film se termine en effet très bien…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

2 Discussions on
“Ma vie de courgette”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× cinq = trente cinq