« Maman!! »

« Maman », ce mot magique… On attend avec impatience que notre bébé le prononce pour la première fois, et quand ce jour grandiose arrive, on est transportée d’émotions et de joie.
Sauf qu’ils grandissent, ces petits machins-là, et rapidement, le mot « maman » est prononcé environ 2000 fois par jour, pour tout et n’importe quoi… Tout est prétexte à un « MAMAN » hurlé à la cantonade… Toute la journée, pour tout, tout le temps, c’est « maman » qui est sollicitée…

Et « maman », elle en a ras la casquette (pour rester polie) qu’on l’appelle toute la sainte journée!

« Maman, pourquoi t’as pas repassé mes affaires??
– Hum, étudions plus avant cette délicate question… Tu sais ces petits machins sur les murs, avec des petits trous et une tige? Ca ressemble à des yeux et un nez, c’est rigolo hein?
– Ouais, je vois, des prises de courant quoi…
– Ouais!! Ben tu sais? Tu peux ALLEZ CHERCHER CE PUTAIN DE FER A REPASSER, LE BRANCHER ET REPASSER TES FRINGUES TOI-MEME!!!! »

« MAMAN, A BOBO LA!!! »
Le bobo étant généralement provoqué par un petit frère pénible et chiant qui s’amuse à tirer les cheveux de tout ce qui passe à côté de lui, de préférence si c’est une soeur… Le bobo nécessite un bisou MATERNEL parce que visiblement, aucun autre membre de la famille n’a la faculté de faire des bisous qui guérissent. Alors « maman » passe une bonne partie de son temps libre à faire des bisous magiques…

« Maman, il est où mon cahier à spirales avec une page blanche et une page à carreaux en 24×32 que tu dois m’acheter depuis 2 semaines parce que la maîtresse n’a pas été fichue de le demander avec la liste des fournitures scolaires comme tout le monde? »
Visiblement, la seule personne habilitée à gérer les comptes du ménage et, de ce fait, à aller acheter des trucs, c’est « maman » dans l’esprit collectif… Même si c’est « papa » qui se radine les courses toutes les semaines, y’a un truc mystique qui pousse les mômes à venir tout demander à MAMAN…
La réponse est donc: « T’es gentille mais c’est papa qui fait les courses, alors va demander à papa où est ton cahier à spirales à la con! »

« Maman Maman Maman mamanmanamanamanamanamamaman »
–> Même le bébé s’y met… Cool!

« Maman, aide moi à corriger mon truc d’espagnol! »
« Maman, tu sais où est papa pour qu’il t’explique comment m’aider en maths? »
« Maman, pourquoi tu m’as acheté des chaussures à paillettes violettes alors que je préfère le rose? »
« Maman, ze veux pas manzer, ze veux un biberon! »
« Maman, tu es où? »
« Maman, pourquoi tu te caches aux toilettes? »
« Maman, pourquoi tu fais une drôle de tête?? »

Certains jours, je jure que j’aimerais me faire renommer « Germaine » pour arrêter d’entendre « Maman » en permanence… Ou « Chef oui chef » ou peu importe, tout sauf « maman », parce que purée, c’est quand même très rarement « Maman, tu es très en beauté ce matin! » ou « Maman, j’ai très envie de te faire un câlin, aurais-tu 5 minutes à m’accorder pour me prendre dans tes bras? » ou encore, soyons fous « Maman, où caches-tu tes condiments? J’aimerais te concocter un petit coquelet farci à la pétale de truffe et foie gras poêlé aux morilles! »

Parfois, je me dis que le prochain qui m’appelle « maman » je le dézingue à la passoire en plastoc…

Ce mot si doux, si cher à nos coeurs à tous, qui se transforme en une espèce d’outil de torture psychologique…
Ce mot définitivement associé aux innombrables sollicitations dont sont capables nos chères têtes blondes à bouclettes en une seule journée…

Parfois, des gens m’interpellent dans la rue pour me demander de remplir un questionnaire débile ou me donner un journal ou me faire rentrer dans des locaux lugubres dans l’espoir de me faire tester le nouveau dentifrice anti-poux (je suis sûre que ça existe!) et je n’ai qu’une envie, leur hurler « Mais va dans ta chambre, putain!!! Et laisse moi marcher tranquillement dans la rue! Va faire tes devoirs tiens, ça t’occupera!!! ET NE ME RÉPONDS PAS!!!!! »

Alors pour me calmer, comme cette semaine, je fais plus RIEN… Je laisse les questions couler, j’y réponds pas, je remarque que tout le monde s’en fout et revient trois secondes après avec une autre question qui n’a rien à voir, à laquelle je réponds pas non plus… J’ai pas fait le ménage depuis 6 jours, je vais partir en week-end (avec 2 mômes sur 4, ne rêvons pas!) en m’en fichant totalement du chaos qui régnera à mon retour parce qu’il sera à peine pire que celui que j’aurai laissé… J’ai acheté des plats Picard que je réchauffe tous les soirs depuis lundi sans me soucier de la nutrition ni de l’écologie ni du gaspillage. Je m’en fous! Je suis dans une sorte de lâcher-prise post « trop-plein-de-« maman » »

Maintenant, mon but est de leur faire prononcer le mot « papa » à la place de « maman »…
Et à chaque fois qu’il y en a un qui arrive pour ME demander un truc, je le renvoie vers son père (s’il est là)(et même s’il est pas là en fait!)
Parce que merde, c’est écrit où que seule la mère est apte à être sollicitée 12500 fois par jour???
Je vais lancer une pétition tiens. Ou une collecte Ullule pour partir au bord de la mer pendant 3 semaines! Ou au moins me payer un magnum de rouge…

(Nan mais c’est super d’être parent quand même hein!) (Quand les enfants dorment…) (Ou quand ils sont en vacances, ailleurs!) (Elle est où la pension en Suisse la plus proche?)

sans-titre-3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

33 Discussions on
“« Maman!! »”
  • Je signe la pétition!!tu as tout mon soutien surtout que j’achète aussi pas mal de Picard en ce moment ( pas le temps,pas l’envie,pas d’idées) et bien mes filles trouvent ça DELICIEUX,elles mangent mieux que le fait maison alors qu’avec leur père re on trouve ça dégueulasse….tu connais cette phrase:rien n’est jamais perdu tant que MAMAN n’a pas cherché ,c’est sans fin

  • Conseil de famille à mettre en place très rapidement pour expliquer à tout ce petit monde (bon Pépin aura du mal à comprendre) que MAMAN n’est pas dieu, qu’elle ne peut pas toujours être disponible, que PAPA peut tout à fait gérer certaines choses, que MAMAN adore ses quatre enfants mais qu’elle fatigue ne n’existait qu’en tant que femme de ménage, cuisinière, infirmière, détective chargée de trouver les objets égarés, repasseuse……..bref bonne à tout faire (et pas qu’en référence au ménage).
    Tout ceci expliqué par le PAPA qui va dire à ces quatre jolies têtes blondes qu’il faut ménager un peu MAMAN qui a aussi le droit de s’appuyer sur les autres…
    Qu’on se le dise………………………

  • Oh que je me retrouve dans cet article pourtant je n’en ai que 2 ! les mercredis ou samedis où le « mamannnnnnnnn » devient synomynes de poils qui s’ hérissent sur mes bras, à ne plus avoir envie de leur répondre ou de leur dire tout ce qu’il passe dans ma tête à ce moment là!

    petit ménage fait samedi, 1h après c’était comme ci j’avais rien fais, eh bah au énième maman il a dit ci maman il m’a fait ca maman pourquoi t’as fait ci alors que je voulais manger ça, j’ai mis mes chaussures, mon manteau et je suis partie faire 2-3 courses seule sans répondre à leur MAMANNNNNNNNNNNN PARS PAAAAAASSSSSSSSS

    je sais pas si c’est la saison qui veut ca mais moi aussi un ras le bol d’entendre ce mot à longueur de temps!

  • Pareil ici + papa qui fait la gueule parce qu’il n’a pas le droit de lire le livre du soir, de faire le bisou réparateur ou même d’aider à manger…

    • Ha si, ici il peut, quand même… Par contre il me sort souvent, quand je pète un plomb en disant « mais arrêtez de venir toujours ME voir!!!! », bref, il me sort souvent « Oh ça va, t’es pas le centre du monde! » Et là j’ai envie de le tuer parce qu’objectivement, personne vient jamais le voir en hurlant « papaaaaaa » dans toute la maison! ^^

  • Pour ma part y’a pas de papa, j’ai deux filles alors les « maman » « ma-man » maaaaaa-maaaannnn » je maitrise pas mal et j’ai pas (normalement) le droit au pétage de plombs car personne pour prendre le relais…
    Donc on fait avec et parfois je vais en pleine forêt pour hurler moi aussi!!!!!
    Bon courage

  • Oh là là! Voilà un mot que je ne supporte plus d’entendre un demi-millions de fois par jour. Mais le pire c’est pas le juste le « maman » mais le « mamannnnnnnnnnnnnn » ou le « mais mamannnnnnnn » ou encore le « Et maman », ce à quoi je réponds je m’appelle « MAMAN » tout court. Encore il y a 1H d’ailleurs je disais ça.
    Et le dernier qui ne jure que part moi quand je suis dans les parages, je sature complètement, son père est là mais « nan c’est maman ».
    Enfin merci pour cet article qui décomplexe et qui fait qu’on se sent moins seule 😀

  • Ah ah… !!
    J’ai beaucoup ri ! Même si tu dis qu’il n’y a rien de drôle et je le comprends tout à fait …
    Mais on s’y retrouve tellement dans ton billet… Et pourtant j’en ai que 2 !!
    Moi je pète (c’est le cas de le dire !!) complètement un câble quand je suis aux toilettes et que c’est le défilé non stop (papa compris) pour me demander un truc !!! Oui je sais, je pourrais mettre un tour de verrou mais j’aime pas.
    Moi aussi je réponds plus quand trop c’est trop. Et t’as raison, ça les traumatise pas.
    Et d’ailleurs je fais pareil à mes élèves ! Particulièrement aujourd’hui, je mz suis fait la remarque dans ma tête! Quand ça fait 10 000 fois que je répète qu’on met la fiche terminée dans la barquette bleue, sans venir le voir…. Au boit de 12 fois en 5 min qu’on vient me dire « maîtresse, j’ai fini, où je mets la fiche? »… Je réponds plus… Je ne lève même plus la tête… Et ben, bizarrement, ils partent, et mettent la fiche dans la barquette bleue !!
    Entre  » maîtresse  » et « maman », je peux faire un concours !!
    Tiens, ça me fait penser que ce soie, pdt les devoirs, mon fils a dit Laetitia, au lieu de maman… Ça change ! C’est le nom de sa maitresse

  • Désolée, ce n’est guère charitable mais j’ai ri, ri aux éclats devant tant de franchise décomplexée dans ce monde image d’Epinal de la parentalité. Voilà qui fait du bien. Je me sens moins seule face à tous ces moments où mon mari me marmonne « Fait chier Montessori » quand le plus jeune redécore la salle à manger à chaque repas, que j’ai envie d’aller manger dans (minuscule et toute pourrie) voiture après la 52579864123589456e interruption avant même que mon assiette soit servie, de m’exiler pour la terre de feu – seule – avec un aller simple…
    Et dieu sait combien nous les aimons 🙂
    Alors merci, merci beaucoup ! Et courage, beaucoup…

  • Chère mite orange
    On en parlait en ce début de semaine avec mon mari, qui est chef D entreprise. Lundi midi il s est plaint que ses employés, du plus apprenti au plus expérimenté, pour la moindre petite crotte, L appelait et le sollicitait.
    Il ne comprenait pas.
    Je lui dis : Ben tu vois toi et moi on fait le meme metier. Pourquoi â la maison â la moindre crotte toi comme les enfants vous m appeler????
    Et paf. Dans sa face au papa

  • Pareil ici et le plus drôle c’est que ça se transmets de génération en génération… ma mère râle quand les enfants sont chez elles et qu’ils lui demandent des trucs alors qu’elle est occupée et que papi, lui, et parfaitement dispo !!! Moi aussi ça m’énerve !!! le pire étant que ça se poursuit au boulot (je suis prof), bref il y a des soirs où les mots que je déteste le plus entendre sont « maman » et « maitresse » !!

  • Comme je te comprend ! Je te soutiens dans ce combat, ça fait parfois du bien de lâcher prise. Plus on leur en donne, du « maman », plus ils en réclament en fait !! Quelques vitamines permettent d’aider à passer cette (dure) période de l’année ^_^ ! Courage !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


deux × huit =