Un gars/Une fille

Un gars oublie de se raser le matin –> C’est un homme qui laisse exprimer sa virilité!
Une fille oublie de se raser le matin –> Mais qu’elle est négligée! C’est dégueulasse tous ces poils!

Un gars ne se maquille pas –> Tout va bien, tout est normal, rien à dire.
Une fille ne se maquille pas –> Non mais elle ne prend vraiment pas soin d’elle…

Un gars se maquille –> Mais il essaye de ressembler à une meuf ou quoi? Tu crois que c’est un trans?
Une fille se maquille –> Putain on dirait un camion volé, faut qu’elle arrête la truelle… C’est artificiel, vraiment trop laid! Oh, elle se maquille pas assez, elle devrait forcer sur le fond de teint, on voit encore ses rides… Ha c’est joli, juste ce qu’il faut, pas trop ni pas assez, mais ça a dû lui prendre au moins deux heures pour un tel résultat!

Un gars se marie et garde son nom de naissance –> Tout va bien, tout est normal, rien à dire.
Une fille se marie et garde son nom de naissance –> Mais elle est vraiment mariée? Nan mais pourquoi se marier si c’est pour garder son nom? Elle a le droit tu crois? Nan mais elle se bat avec la banque et les impôts qui lui ont mis son nom marital… Ha, je me disais bien aussi, elle a pas le droit de garder son nom de jeune fille!

Un gars fait le ménage –> Ouhaaaa, non mais elle a tellement de chance la nana qui vit avec lui!!!
Une fille fait le ménage –> Tout va bien, tout est normal, rien à dire.

Un gars change une couche –> Wouhaaa, quel homme, c’est trop mignon un papa qui s’occupe de ses enfants!!
Une fille change une couche –> Tout va bien, tout est normal, rien à dire.

Un gars met un short–> Tout va bien, tout est normal, rien à dire.
Une fille met un short –> Il lui arrive au genou, mais elle s’est prise pour une allemande en randonnée? Il lui arrive à mi-cuisse, dis donc, il est limite non? A son âge, je n’oserais pas… Il lui arrive sous les fesses, non mais après, ce genre de nanas s’étonne de se faire agresser, t’as vu comme elle cherche??

Un gars se promène torse nu dans la ville –> Oh le pauvre, c’est vrai qu’il fait chaud… Bon, c’est un peu débraillé mais avec cette chaleur…
Une fille se promène torse nu dans la ville –> Hannn!! Attentat à la pudeur, appelez immédiatement la police! Non mais qu’est ce qui lui prend? Et tous les enfants qui voient ça?

Un gars porte un voile –> Ha tiens, il veut se protéger du vent et du sable sans doute…
Une fille porte un voile –> Non mais quelle soumission… On vit dans un pays laïque, merde!

Un gars met une jupe –> C’est un kilt tu crois? Humm, sexy! Attends mais c’est une jupe… Non mais le gars s’est pris pour un dragqueen ou quoi?
Une fille met une jupe–> Tain elle est trop longue, sans doute une dévote… Tain, elle lui arrive aux genoux, c’est fini les année 1920 meuf, enfin en même temps, avec ses grosses cuisses, elle pourrait éviter les jupes… Nan mais t’as vu comme c’est court? Elle chauffe elle! Elle cherche, c’est un appel… Après elle va se plaindre d’être violée…

Un gars est gros –> Il est costaud, il en impose! Après un certain âge, c’est normal de grossir, la force de l’âge! Ca a un côté sexy les poignées d’amour! C’est rassurant, un gros nounours!
Une fille est grosse –> Elle pourrait faire attention… T’imagine le mec qui se tape ça dans son plumard? Ok, trois grossesses, et après? Je connais plein de filles qui ont réussi à perdre leurs kilos de grossesse… C’est trop laid… En plus, elle s’habille comme un sac, faut arrêter les 3 suisses hein!

Un gars se balade à 4 heures du matin dans une ruelle sombre –> Tout va bien, tout est normal, rien à dire.
Une fille se balade à 4 heures du matin dans une ruelle sombre –> L’inconsciente!!! La chance de pas avoir été agressée…

Un gars se fait agresser à 4 heures du matin dans une ruelle sombre –> Oh non, le pauvre… Ils étaient trois en plus, il n’a même pas pu se défendre… Ils lui ont tout pris, sa montre, son sac à dons, son téléphone… Purée, les salauds…
Une fille se fait agresser à 4 heures du matin dans une ruelle sombre –> On lui avait dit de pas sortir si tard, elle est inconsciente! En plus elle a essayé de se défendre, quelle idiote, elle a vraiment cherché… Ils étaient trois, elle croyait quoi? Elle a déjà eu de la chance de pas être violée…

Un gars viole une fillette –> Han, le monstre, j’espère qu’il va crever en enfer!
Une fille viole une fillette –> Nan mais ça existe pas ça, les femmes qui violent… N’importe quoi!

Un gars se fait violer –> Nan mais il vient se plaindre en plus, il a dû aimer ça oui! Il pouvait pas se défendre? C’est pas vraiment un mec… Nan mais les hommes violés, ça n’existe pas, il raconte n’importe quoi… Non mais trop drôle ton histoire!
Une fille se fait violer –> Elle était habillée comment? Ca s’est passé où? Elle l’a provoqué? Elle a dit non au dernier moment? Non mais faut pas chauffer hein… Elle a trop bu? Non mais voilà ce qui arrive quand on se comporte mal… C’était son mari? Mais c’était pas un viol alors!

Un texte très caricatural et incomplet mais malheureusement proche de la réalité… Hommes et femmes sont victimes, chacun à leur manière, l’un en étant outrageusement privilégié et l’autre en partant avec de sérieux handicaps, de la société patriarcale, sexiste et machiste dans laquelle nous vivons…
Hommes et femmes sont enfermés dans des stéréotypes sexistes desquels ils peinent à sortir… L’un dans un rôle de prédateur victime de ses pulsions, l’autre dans celui de la victime coupable d’aguicher.
Comment sortir de ces clichés? Je ne sais pas… Et cela me désole chaque jour un peu plus.

sans-titre-1

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

18 Commentaires sur
“Un gars/Une fille”
  • Un homme qui a des enfants, et qui se balade, ou va chez le coiffeur : Tout va bien, tout est normal, rien à dire.
    Une femme qui a des enfants, et qui se balade, fait du shopping, ou va chez le coiffeur : « Mais qui garde vos enfants madame ?! »
    True story 😉 plusieurs fois, au supermarché, chez le coiffeur, dans les magasins, et même dans ma rue de la part de mes voisins O.o

    • Oh que oui… A chaque fois que je pars en déplacement « mais qui s’occupe des enfants? » A chaque fois j’ai envie de répondre « oh, je les ai confié au chien… »
      Les clichés ont la vie dure…

  • C’est tout à fait ça.
    et les clichés font du mal aux deux.
    Aux femmes qui subissent certes plus souvent que les hommes, mais aussi aux hommes qui ne peuvent assumer facilement certains choix (comme celui de prendre du temps pour sa famille alors que l’homme est toujours vu comme l’acteur économique par excellence)

    • Mais exactement! Cette image de l’homme fort est fumeuse aussi pour eux! Evidemment ils bénéficient d’avantages, ça convient certainement à une grande partie d’entre eux, ne nous leurrons pas… Mais je crois que ça les enferme eux aussi dans des rôles dont ils ne veulent pas forcément…
      Et certaines femmes profitent également de cette position de « victime parfaite » pour commettre des actes graves en toute impunité.
      La société toute entière est ankylosée dans ces stéréotypes qui font beaucoup plus de mal qu’autres choses…

  • Un homme va à la caf : c’est donc vous le chef de famille, madame prend le congé parental.
    Une femme va à la caf : quel est le nom de monsieur pour remplir la case « chef de famille » ? Euh bah non, c’est moi qui travaille. Ah mais non, il n’y a pas de case chef de famille pour madame Oo
    Seeeexiiisme ! Ton univers impitoyaaaaableeeee !!! Ta ta tata !!

  • J’aurai pu écrire chaque ligne, ça fait partie des choses qui me révolte au quotidien (et ça amuse mon mec de me voir m’indigner, mais il approuve je le souligne).
    Comment changer, en éducation nos enfants indifféremment (contrairement à Légo qui fait des trucs simples pour les filles et hyper complexes pour les garçons). Et en parlant avec eux, pour voir ce qu’ils en pensent.
    Bon moi j’essaie de faire chercher et ranger mes 2 garçons, c’est pas gagné (mdr) mais je persévère.

    • Je pense en effet que l’éducation joue un grand rôle.
      Malheureusement, difficile de les soustraire néanmoins à la société dans laquelle ils évoluent et qui les formatent aussi.
      Comment nous soustraire nous même aux clichés dont nous sommes inconsciemment victimes? C’est très complqiué. Mais s’interroger est déjà un bon début. :-)

  • Désolant.. Tellement vrai. Tellement triste.
    La première étape est de faire prendre conscience des caricatures etc. ça serai déjà pas mal !
    J’ai partagé sur mon FB, comme ton article sur les agressions, je me dis que ça peut ouvrir les yeux à une poignée de personne.
    Merci pour ces articles !!

  • Oui, il y a beaucoup de clichés dans ce qui est énoncé, mais il y a une grande part de vécu pour les femmes, dans ce que vous dites.
    Pourtant, je crois que bien des choses pourraient changer pour les femmes si elles étaient plus SOLIDAIRES entre elles.
    Voyez combien elles sont jalouses les unes des autres, notamment sur le physique … Par exemple, vous dites sur une femme grosse, que les hommes disent : « Mais comment fait son mec pour se la taper (vous oubliez les hommes qui aiment les femmes pulpeuses, ou les femmes qui se trouvent pas mal avec leurs rondeurs) ?
    Moi je dis que les femmes, au lieu de critiquer les femmes rondes, feraient mieux de s’épauler en répondant à ce type par exemple : « Ben, tu t’es pas regardé, mon pote, avec ton bide ! La critique est facile, mais l’art difficile » …
    Si les femmes se soutenaient, les hommes finiraient par arrêter leurs propos salaces, misogynes, sexistes, parce qu’elles les contreraient sans arrêt…. Seulement voilà, combien de femmes défendent leurs congénères ?
    Réfléchissez bien à ce que je dis.
    Voyez Donald Trump, comment il parle de la gent féminine ? Misogyne, hâbleur, sexiste, irrespectueux de plus de 50 % de la population, et pourtant des femmes voteront pour lui……………… alors, le temps béni de l’égalité, il n’est pas pour demain tant que nous ne dirons pas non à tout ça en étant fermes, nous, les femmes !
    En France, on ne vaut pas mieux. Regardez partout, les hommes politiques, les patrons, les lobbys quels qu’ils soient, sont dirigés par des hommes. Le plafond de verre existe bel et bien ; les hommes se cooptent les uns les autres pour avoir les postes de haut niveau, quant-aux femmes, comme elles ne s’épaulent pas suffisamment pour réussir… et bien, c’est beaucoup plus dur pour elles ! Les femmes se fondent dans le moule machiste qui leur a été donné de vivre depuis des décennies, certaines femmes sont elles-mêmes machistes et répètent les mêmes propos que les hommes de peur de se faire exclure de leur cercle……..
    Qu’on réfléchisse bien à ces propos !
    Bien des idées reçues, complètement dépassées, tomberaient, si les femmes s’entraidaient.
    Je ne sais pas si vous êtes d’accord …………….. dites-moi !
    Jocelyne

    • Dans ce que j’énonçais, je ne disais pas « les hommes pensent » mais juste des clichés qui sont effectivement véhiculés par la société, aussi bien par les hommes que par les femmes.
      Je ne sais pas si c’est la solidarité le problème (les hommes ne sont pas spécialement plus solidaires…) mais le fait qu’on grandisse dans une société foncièrement injuste, inégalitaire, sexiste et en effet, machiste, qui fait que même les femmes ont intégré tous ces stéréotypes…
      A mon avis, cela passera plus par l’éducation que par la solidarité (enfin, ce serait bien d’allier les deux, je vous l’accorde!)
      Ma fille de 15 ans est très égalitaire, elle combat les clichés en ne laissant personne les véhiculer autour d’elle. Elle a 15 ans, elle est pleine de fougue et d’énergie.
      Et ce que je trouve très encourageant, c’est que ses amis adoptent ses propos. Elle les fait réfléchir et ils remettent en cause ce qu’ils ont appris.
      J’essaye de faire de même, tout en me remettant en question. Mais il est plus confortable de se conformer au moule imposé que de l’exploser.
      Je vois bien par exemple combien il est compliqué de faire respecter une petite décision toute simple qu’est celle d’avoir gardé mon nom de naissance après le mariage… Capituler serait plus simple… Là je me bats avec des moulins. Et s’il n’y avait que le nom, ça irait, mais il y a tous les combats menés quotidiennement, des petits riens, qui fatiguent drôlement à la fin de la journée.
      Etre victime d’injustices, c’est chiant, mais si on ferme les yeux, je crois que c’est plus facile à vivre. C
      Je crois qu’on peut difficilement en vouloir aux femmes qui ne se révoltent pas.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


six × = six