Mercredi

Avec une famille nombreuse, l’organisation est très difficile à trouver… Je commence seulement à trouver, tout doucement, mes marques… Cela fait trois ans que tout est chamboulé, qu’aucun rythme ne peut s’imposer plus de quelques semaines…
Mais là, depuis la rentrée, un rythme commence à voir le jour, léger, fragile, mais néanmoins réel.

Deux bébés rapprochés, un petit garçon de 19 mois seulement, une adolescente, une petite fille de 6 ans en phase de rébellion aigüe, il n’est pas facile de gérer tout ce petit monde!
Depuis septembre, j’ai pris la décision de consacrer, autant que possible, un mercredi à chacun de mes enfants.
Au début, j’avais prévu de garder mes mercredis avec tous mes enfants, mais j’ai réalisé que non seulement cela m’épuisait, mais surtout que le nombre m’empêchait de partager des activités avec chacun…
Nous allions au parc à côté de chez nous, dans le meilleur des cas… Allez, parfois on poussait au grand parc un peu plus loin, mais impossible de prendre le vélo + la draisienne + la poussette double… Bref, ces mercredis me rendaient dingue et me semblaient finalement très frustrants…

J’ai alors décidé de consacrer un mercredi à chacun de mes enfants, un par un. Je me suis dit qu’après tout, du temps tous ensemble, ils en passent chaque soir et chaque week-end, alors je pouvais bien m’octroyer un roulement afin de passer cette journée plus sereinement, offrant à chacun un moment privilégié et l’occasion de faire des activités adaptées.
Ca ne se passe pas toujours comme prévu, certains mercredis, j’ai trop de travail, ou je suis en déplacement, ou l’un de mes petits est malade et je ne peux pas faire le programme prévu.
Mais quand ça se passe bien, c’est génial.

Mon seul regret est que Mouflette ne s’intègre pas dans la boucle… L’année dernière, j’avais une après-midi entière, chaque semaine, avec mon aînée… On allait au restaurant et on discutait beaucoup. Cette année, son mercredi est rempli et elle ne rentre qu’à 16h30…

Mais avec MissCouette, le mercredi, c’est sacré! Quand c’est SON mercredi, elle veut aller au cinéma, au manège, manger une crêpe, aller au musée, à la bibliothèque, au macdo, manger des sushis, une pizza, des frites, elle veut faire de la pâtisserie, du dessin, que je lui lise des histoires…
MissCouette souffre un peu de l’arrivée successive de sa soeur puis son frère… A l’instar de Mouflette, MissCouette m’a eu pour elle toute seule pendant quatre ans… Elle devait un peu me partager avec Mouflette, mais celle-ci était grande et moins « prenante »… Mais une Noisette et un Pépin plus tard, MissCouette a perdu son grand enthousiasme, son insouciance surtout, elle les aime mais elle les subit aussi pas mal…
Alors ces mercredis, c’est une bouffée d’air frais pour elle, et elle est d’une exigence difficile à satisfaire… « Prouve moi que tu m’aimes » semble t’elle me dire… « Montre moi comme tu es heureuse de passer ce temps avec moi ».
Elle a du mal à comprendre que TOUS les mercredis ne lui soient pas consacrés… Ce sont des moments précieux, pour elle.
Nous retrouvons notre relation d’antan, quand elle me donnait la main et qu’elle se sentait unique. Je retrouve une petite fille souriante, enthousiaste, heureuse.
J’ai hésité un temps à lui consacrer tous mes mercredis, tant ça lui fait du bien… Mais je n’ai pas qu’un enfant, et elle doit aussi comprendre que son frère et ses soeurs comptent autant qu’elle à mes yeux. Et qu’ils ont tout aussi besoin de moi qu’elle.

Sans titre 4

Avec Noisette, les mercredis sont moins « à 100 à l’heure ». Pour elle, une sortie au parc en draisienne et c’est la meilleure journée de sa vie… Nous allons nous promener autour de la maison, ou je l’emmène à la bibliothèque, on va au parc, on mange des pommes noisette ou des pâtes à la bolognaise, on fait des puzzles, on lit quelques histoires, et c’est la petite fille la plus heureuse du monde!
Elle a un caractère très fort, Noisette, elle s’impose en faisant régner sa loi auprès de sa soeur et son frère… C’est clairement elle qui a le tempérament le plus « chef » de tous, et elle est parfois un peu despotique… Mais seule avec moi, c’est un ange… Je découvre une petite fille calme, attentive, très patiente, persévérante et soucieuse de bien faire. Une petite fille à la joie de vivre débordante pour qui tout est prétexte à laisser éclater son joli rire cristallin, comme autant de perles dans un vase de cristal…
Elle est très fusionnelle avec Pépin, et je me suis demandée s’il ne fallait pas que je les garde tous les deux, le mercredi… Mais ces moments nous font du bien autant à elle qu’à moi. Là encore, elle est unique, le temps d’une journée, sans frère avec qui tout partager, sans soeur avec qui se chamailler, sans loi à faire régner. Elle peut être elle-même, sans rôle à jouer.

Sans titre 5

Pour Pépin, c’est encore différent. Il est tout petit encore, alors on ne va pas bien loin… Au parc pour faire du toboggan. Depuis peu, on y va à pied (c’est à 300 mètres, mais jusque là, je prenais la poussette, par réflexe). On fait des tours de cubes, des petits puzzles, on lit des livres d’images… C’est tout calme, tout doux. Je profite du temps avec mon petit dernier, pour lui faire des câlins sans que personne ne s’impose à côté de lui sur mes genoux, pour le voir évoluer et grandir…

Sans titre 3

Bref, les mercredis sont plus calmes, ainsi. J’ai plus de temps à consacrer à chacun, je suis moi-même plus calme, tellement heureuse d’avoir eu ce temps privilégié…
J’ai conscience de l’immense chance que j’ai de pouvoir partager ces moments avec mes enfants… La chance d’avoir un emploi du temps flexible qui me permet de libérer la plupart de mes mercredis. La chance d’avoir des modes de garde pour les deux plus petits. Je suis une privilégiée et eux aussi…
Ces journées exceptionnelles nous font du bien, autant à eux qu’à moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

14 Commentaires sur
“Mercredi”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


× huit = vingt quatre