Tous en scène [Cinéma]

Dimanche, j’ai emmené Mouflette et MissCouette voir « Tous en scène » au cinéma Kinepolis de Fenouillet à l’occasion de leur « Matinée magique » (chaque mois, une « matinée magique » est organisée, avec des animations gratuites et un dessin-animé ou un film en avant-première à un prix réduit).

Le pitch: Un koala est à la tête d’un grand théâtre mais depuis quelques années, le succès n’est plus au rendez-vous. Afin de lui rendre sa grandeur d’antan et dans l’espoir de payer ses créanciers, il organise un concours de chant.
Un gorille mafieux, une souris roublarde, une truie mère de famille nombreuse, une porc-épic désorientée et une éléphante trop timide rentrent alors dans l’aventure, tous avec leurs histoires et leurs talents.

sans-titre-1

Notre avis:

Mouflette a vraiment adoré. Elle a trouvé le film un peu triste mais a aimé la moralité positive « tout le monde peut réussir » et « l’amitié triomphe toujours » et encore « la solidarité c’est l’avenir ». Elle a particulièrement apprécié le personnage du gorille, l’adolescent promis à un destin de gangster qui préfère réaliser son rêve de devenir chanteur, défiant ainsi son papa.

MissCouette a adoré aussi, elle a aimé les animaux, les chansons entraînantes, le koala trop mignon. Mais pour être tout à fait franche, je ne suis pas certaine qu’elle ait compris grand chose… La faillite, la triche au poker ou encore la saisie des biens par huissiers sont des sujets qui me semblent assez difficile à saisir pour la plupart des enfants de 6 ans…

sans-titre-4

sans-titre-5

Pour ma part, j’ai trouvé que ce n’était pas un dessin-animé « dès 5 ans » comme indiqué sur la présentation du film. Il est plutôt adapté dès 8/9 ans pour que les enfants puissent comprendre les subtilités…
J’ai passé un très bon moment, mais ce film n’est pas vraiment comique. Il y a quelques moments drôles voire hilarants, mais le fond du film est plutôt grave. Le koala fait faillite, avec tout ce que cela implique de désagréments et de renoncements…
Les apprentis chanteurs ont tous une histoire assez difficile… La maman cochon est délaissée par un mari qui ne la voit même pas, elle aime ses petits cochons mais a totalement disparu dans son rôle de mère… L’ado porc-épic vit une relation toxique avec son petit copain qui la rabaisse et confine avec le harcèlement moral. Le gorille vit quant à lui dans une famille dysfonctionnelle avec un père qui lui refuse d’accéder à ses rêves et souhaite le voir prendre la voie du crime, comme lui… Seule l’éléphante s’en sort bien, elle est trop timide mais est soutenue par une famille aimante.
Les sujets sont difficiles, malgré l’apparente légèreté du film…
Chacun, au fil de l’histoire, va trouver sa place et finir par se réaliser dans sa passion…
La moralité est en effet jolie et rassurante…
Mais le fond du film est grave et plutôt sombre.

C’est un joli dessin-animé, plus profond qu’il n’y paraît. J’ai aimé même si la fin « guimauve et chamallow, tout va bien, les méchants deviennent gentils » m’a un peu agacé (sans doute parce que dans mon monde à moi, les méchants restent méchants…)
Je pensais qu’il serait beaucoup plus drôle et « tout public ».
Alors les enfants plus petits apprécieront sans doute, mais la majorité du film restera probablement absconse…
C’est plutôt une comédie musicale, donc plutôt pour les ados ou les pré-ados. Mais dès 5 ans, c’est ambitieux!

En bref, un chouette film, joli, rythmé, qui fait passer un bon moment!

sans-titre-3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


six + cinq =