Le parfum de mes bébés

Les odeurs ont toujours eu beaucoup d’importance pour moi. Mon mari m’appelle Rintintin parce que j’ai un odorat surdéveloppé (presque autant que mon ouïe, j’ai parfois l’impression d’être la sentinelle, le gars dans une série militaire ou je sais plus trop quoi qui avait les cinq sens ultra-développés… Bon sauf que moi je suis complètement miro!)
Je suis très sensible aux parfums, aux odeurs… J’ai lu quelque part que c’est une particularité de l’être humain, la mémoire olfactive est extrêmement développée et paradoxalement, totalement sous exploitée…
Je garde pour ma part en mémoire toutes les odeurs qui ont fait naître une émotion chez moi, positive ou négative. Une odeur peut me transporter 30 ans en arrière, ou dans un autre pays. Un peu comme le goût, mais de manière plus intense, plus enveloppante. J’ai encore en mémoire, comme tous les parents je suppose, l’odeur de la naissance de chacun de mes enfants. Et aussi leur parfum, quelques jours plus tard.

C’est un gros débat, le fait de parfumer ou non son bébé… Pour certains, c’est hors de question, le bébé sentant naturellement très bon! Pour d’autres, c’est une évidence.
Je suis pour ma part partagée… J’ai parfumé Mouflette presque dès la naissance (sur les vêtements évidemment…), avec le parfum bébé et enfant Tartine & Chocolat, qui me fait basculer autant d’années en arrière à chaque fois que je le sens… Une madeleine de Proust olfactive. Je pourrais me shooter à cette odeur de bébé tout propre!
J’ai en revanche attendu un peu avant de parfumer mes trois autres enfants, au moins 6 mois, afin de profiter pleinement de leur odeur de nouveau-né, dont je me suis ennivrée avec délectation.

Aujourd’hui, c’est eux qui me réclament du parfum. Noisette et Pépin sont très coquets, ils exigent une eau de coiffage afin de faciliter le démélâge (succinct) de leurs chevelures respectives… Ils veulent être coiffés avec tel peigne, veulent tenter eux-même de se brosser… Et quand ils sont bien habillés et tout-propres, ils souhaitent aussi une touche de parfum (après avoir réclamé à corps et à cris leurs vitamines… Au moins, je n’oublie pas!)

Sans titre 63

Sans titre 64

C’est de l’eau de senteur, sans alcool, que je vaporise sur leurs vêtements. Ils avaient le parfum Klorane jusqu’à il y a peu, troqué par l’eau de senteur de Tartine & Chocolat, le même que celui de Mouflette… Nostalgie en perspective!!!
De tous les parfums pour enfants, celui-ci est de loin mon préféré. Très certainement parce qu’il me ramène aux premiers mois de mon aînée. Je crois que je vais garder un mini flacon de ce parfum pour le mettre dans une boîte à souvenir, avec les petits vêtements de naissance de mes enfants… Plus pour moi que pour eux, je ne sais pas s’ils se souviendront de cette odeur avec autant d’enthousiasme que moi!

Je suis désormais curieuse, quel est le parfum ou l’odeur qui vous rappelle immédiatement vos enfants lorsqu’ils étaient bébé?

Parfum offert par Parfumdo, merci beaucoup!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

4 Discussions on
“Le parfum de mes bébés”
  • Bonjour !
    Je n’ai jamais parfumé mes deux gars, je n’y ai même jamais pensé. Je suis bien curieuse d’aller sentir ces parfums maintenant !

    Pour ma part, je pourrais me shooter à l’odeur de mes enfants… Quand ils ne sont pas là pendant quelques jours, je vais toujours de temps en temps mettre ma tête dans leur oreiller (oui, je suis un peu barge). Et j’adore l’odeur du doudou de mon aîné (là, mon mari me trouve clairement folle), pas quand il est archi cracra non plus (mais en général il est lavé avant d’en arriver à ce stade).
    Les odeurs de nos nouveaux-nés et de nos enfants sont indescriptibles mais inoubliables.

    (Et moi aussi, j’ai un odorat assez développé, très lié à mes souvenirs… ça épate toujours mon entourage).
    Bonne soirée !

  • J’ai envie de pleurer en lisant ton article. Pour moi aussi, c’est un énorme souvenir. J’ai été un bébé Tartine & Chocolat. Et j’ai toujours été ultra séduite par leur packaging, leur police écolière, leur verre opaque, et puis cette odeur fantastique. Il y avait ça et la Cold Cream chez Mustela. Tu me mets ça sous le nez, je pleure et je me remplis de flashs d’enfance. 🙂

    Merci pour ce beau rappel. 🙂

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


six + trois =