Mes quatre fantastiques

Depuis l’anniversaire du petit dernier (fin juin donc), je veux écrire ce billet sur ma marmaille excitée, et puis le temps passe, et le temps me manque, et nous voilà en octobre et j’ai trois mois de retard…

Ma tribu est un petit microcosme à elle toute seule. Les liens se font et se défont, se lient et se relient… C’est toujours aussi fascinant à observer pour moi, la fille unique qui ne connaît pas les liens fraternels.
Et les voir chacun dévoiler sa petite personnalité bien trempée est également un bonheur (parfois douloureux) et une source sans cesse renouvelée de surprise.

Depuis que Noisette est entrée à l’école, MissCouette et elle ont des liens renforcés. Elles partagent le même lieu en journée, l’une en CE1, l’autre en Petite Section. Elles se retrouvent à la récré, et à chaque fois que je vais les chercher, je les trouve main dans la main. MissCouette commence à se plaindre de cette petite soeur un peu pot-de-colle, mais je crois que c’est pour mieux souligner son rôle de grande soeur qu’elle prend tant à coeur.

Noisette est un petit colibri. Elle est toujours en mouvement, toujours en train de faire du bruit, que ce soit pour exalter sa joie ou au contraire pour exprimer sa fureur… Elle est un peu « tout ou rien », c’est une petite fille au tempérament enthousiaste et joyeux, mais il ne faut pas trop la contrarier… Parfois, ça passe, et d’autres, c’est le tsunami, impossible à gérer, les émotions qui sortent par flots entiers de larmes et de cris… Pour se calmer presque aussi vite et reprendre sa sémillante petite vie.
Noisette ne fait rien autrement qu’en sautillant et en chantant. De tous, c’est la plus gaie, celle qui véhicule une bonne humeur à faire fondre des glaciers. Lumineuse et solaire. Elle est tendre et câline, et elle commence à se poser un tout petit peu. A l’école, dans laquelle elle s’est adaptée en moins d’une semaine, comme si cet endroit était parfaitement fait pour elle, la maîtresse m’a vanté les mérites de Noisette, cette petite fille sage, sérieuse et toujours enthousiaste! A la maison, on a le modèle enthousiaste, mais le sérieux et le calme, on le cherche encore…

MissCouette quant à elle est dans une phase « mini ado de 7 ans ». Comment est-ce possible? Difficile de savoir… Mais elle râle pour à peu près tout! Des devoirs « hon non, pffff, c’est nul l’école, j’ai pas envie… ». Un dessin-animé? 3oh non, c’est toujours les petits qui choisissent, c’est nul! », un gâteau? « Oh non, pas à la banane, pffff, tu fais jamais des gâteaux comme j’aime… »
Bref, elle est dans une période un peu pénible. Mais elle reste une petite fille vive d’esprit, toujours curieuse de découvrir le monde, d’apprendre et de comprendre. En réalité, elle a du mal à trouver sa place à la maison. A l’école, elle a ses copines, elle a désormais une petite soeur qui lui pompe un peu l’air. Mais à la maison, elle est coincée entre une grande soeur bien trop grande qui ne s’intéresse pas assez à elle à son goût… Et deux petits frères-soeurs complices comme cochon qui ne lui accordent pas toujours l’attention qu’elle mérite.

Sans titre 3

Pépin quant à lui est en pleine période « je m’oppose, je ne suis pas content et je le dis ». Bref, ça déménage! Il grandit, il est adorable, toujours aussi tendre, même plus encore! En revanche, il s’exprime, il s’oppose, et en ce moment, il n’est pas souvent d’accord avec nous alors on entend très souvent le son de sa voix stridente de harpie!
La fatigue l’excuse un peu, cependant. Le rythme à la crèche n’est pas de tout repos, et même s’il s’y plaît beaucoup, ça l’épuise parfois.

Sans titre 4

Mouflette, la grande, l’aînée, la première « tout ou rien » de la fratrie, est dans une phase « tout ». Elle est adorable, plutôt calme (ce qui est perturbant s’agissant de Mouflette), elle semble apaisée. Elle se plaît beaucoup dans son nouveau lycée, nouvelle filière et comme elle ne sait pas faire les choses à moitié, elle se donne A FOND! Elle s’est faite élire déléguée de sa classe, elle veut s’investir au sein du lycée, ses premières notes sont excellentes, elle se fait remarquer positivement par ses profs et elle se fait des copains. On peut difficilement rêver mieux en tant que parent!

Sans titre 5

En bref, voici la vie de mes quatre petits marmots. On ne s’ennuie jamais! En ce moment, les deux petits sont assez difficiles à gérer, on se demande régulièrement quand est-ce qu’on aura à nouveau du calme à la maison… Mais il faut se rendre à l’évidence, je crois que la bonne réponse est: jamais…
On mourra probablement jeunes et épuisés, mais au moins on aura vécu intensément, hein! ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

6 Commentaires sur
“Mes quatre fantastiques”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


six × neuf =