Pourquoi choisir le premier rang pour suivre un cours magistral?

« Ca y est, elle a repris ses études, elle va nous apprendre la vie! » Hé bien oui! ^^
Je commence à prendre des réflexes de « bonne élève » ou plutôt à expérimenter peu à peu le milieu étudiant version 2017 et à m’y adapter au mieux.
Alors pourquoi ce titre? Parce qu’à de nombreux égards, s’installer au premier rang pour suivre un cours est une excellente idée. Et voilà pourquoi:

1 – On entend bien mieux

Ca parait évident: plus on est proche du prof et mieux on l’entend sans être soumis aux aléas du micro de la chaire. Même si l’acoustique est censée être adaptée dans les amphis, parfois, c’est compliqué. Donc autant être au plus près de la source!
En plus, le bruit des autres étudiants a tendance à s’estomper plus on s’approche de la chaire, cela élimine les bruits parasites!

2 – On n’est pas distrait par les écrans

S’il y a bien un phénomène qui n’existait pas il y a dix ans, c’est la prolifération des écrans dans les amphis. Une toute petite minorité, dont je fais partie, est restée « à l’ancienne », papier/stylo, mais l’écrasante majorité prend désormais ses cours sur ordi.
Enfin, « prend ses cours »… J’ai rapidement pu constater avec effroi que certains étudiants ne prennent pas du tout le cours et profitent de leurs écrans pour traîner sur Facebook ou piiiiiire, regarder des vidéos sur Youtube… Bref, chacun fait bien ce qu’il veut et s’ils sont là pour glandouiller, ils ont certainement leurs raisons… En revanche, comme j’ai une fâcheuse tendance à très rapidement me laisser distraire, si quelqu’un regarde une vidéo sur le banc devant moi, mon oeil est attiré et je peux vite perdre le fil.
En me mettant au premier rang, j’élimine ce désagrément.

Sans titre 17

3 – Cela donne le sentiment d’être studieux

Là il ne s’agit pas de jouer les fayots mais de s’auto-persuader qu’on est sérieux. On a tous en tête l’image du cancre au fond près du radiateur et de l’Hermione Granger au premier rang, la main levée pour poser/répondre des/aux questions.
Le premier rang de l’amphi, c’est la place d’Hermione. Ca ne fait pas tout bien sûr, mais en se plaçant là, on envoie un message clair à notre cerveau: je suis sérieuse, je veux être attentive. Ca peut sembler curieux mais pour moi ça marche très bien. En plus c’est valorisant et ça me donne une bonne image de moi-même, ce qui est toujours bon à prendre!

4 – On ne subit pas les bavardages

Ca rejoint un peu le premier point, cela permet de mieux entendre le prof. Cela permet aussi de ne pas être agacé ou franchement énervé par les étudiants qui bavardent (mais pourquoi ne restent-ils pas chez eux alors???)
Aux premiers rangs, les étudiants sont sérieux ou tout au moins ne prennent pas le risque d’être grillés par le prof. Il n’y a pas trop de bavardages en M1. Par contre, en L2, et c’est là que les cours sont les plus remplis, beaucoup de jeunes gens discutent, ce qui peut rendre le cours difficile à suivre.

5 – On peut poser des questions

Il arrive parfois qu’une notion nous échappe ou que l’on ait besoin d’une précision. Alors, si le prof le permet, on peut poser des questions. Il va de soi qu’il est plus simple d’être entendu quand on est devant que lorsqu’on est au fond! Bref, c’est plus pratique!

Tout ça pour dire que le premier rang c’est fantastique! Evidemment, avec tous ces bons conseils, les premiers rangs vont être pris d’assaut et je vais regretter d’avoir publié ce billet. Mais je prends le risque, ne reculant devant rien pour me mettre au service de mes lecteurs! ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

24 Commentaires sur
“Pourquoi choisir le premier rang pour suivre un cours magistral?”
    • Huhu, non mais en vrai je suis un peu fayotte aussi! ^^
      LEs écrans, je comprends, c’est pratique, c’est dans l’air du temps, mais perso je peux pas. J’ai essayé une année, jadis, mais c’était vraiment pas fait pour moi…

  • Rhaaaa les étudiants qui discutent !!!! La plaie !!! ça déconcentre tout le monde, eux, ceux qui les entourent, le prof qui se demande de quoi ils discutent et si il a dit un truc pas clair. Je crois que je préfère les vidéos sur Youtube (enfin, quand il n’y a pas de son, parce que certains étudiants ne se fatiguent même pas et le mette ou mette un écouteur dans leur oreille !
    Et comme tu le dis, pourquoi ne reste-t-il pas chez eux ? Bonne question !

    • Oui, les vidéos c’est un peu chiant quand on est dans le champ de vision, mais ça ne dérange pas grand monde. Les discutages c’est très pénible en revanche! Mais au premier rang, ça passe beaucoup mieux (cela dit, pour le prof qui est en face et non de dos, ça doit être insupportable niveau décibels… Déjà j’ai mal à la tête, j’imagine même pas leur pastèque le soir!!)

  • Ca ne m’étonne pas que tu sois au 1er rang !! Je me souviens quand j’étais étudiante les adultes qui reprenaient des cours étaient toujours dans les 1ers rangs ! On est plus studieux à 35 ans qu’à 20 ans …

  • Ce post me parle énormément, car je fais clairement partie du clan « devant »!
    Certes, je porte des lunettes, donc c’est avant tout pour ca, mais, comme je suis une pipelette, c’était un moyen de m’obliger à me concentrer sur le cours! Mais j’arrivais quand même à me faire remarquer, la preuve, l’homme de ma vie était au fond de l’amphi et il m’avait bien repérée (et moi aussi, preuve que je me retournais…)

  • Je crois que je coche le bingo des élèves que tu détestes : je suis au fond, je suis sur Facebook (aka présentement) & je papote #oups
    A ma décharge, je suis dans un domaine qui nécessite moins de concentration que ce que tu fais & pendant les diffusions de films je peux me mettre debout sans gêner (pour mieux voir) #lalala

    • Ha mais je ne déteste pas les élèves qui se mettent au fond (ils font ce qu’ils veulent! ;-)) ni ceux qui vont sur FB (ils font ce qu’ils veulent là aussi, c’est juste que moi ça me gène, pour ça que je me mets devant) par contre, j’avoue, le papotage me laisse perplexe, mais peut-être en effet parce que les cours de droit demandent un max de concentration, parce que j’ai 15 ans à rattraper et si je me mets à discuter, c’est mort quoi! ^^
      Tu fais des études de quoi?

      • Je papote très doucement & je me met au dernier rang pour ne pas déranger ceux de devant, promis :))
        Je suis en master de cinéma, je me dirige doucement vers la thèse mais avec deux enfants c’est un processus looong (toi même tu sais !)
        Mais bref on peut rater un passage, ou noter en dilettante, c’est une science qui ne demande pas autant d’exactitude que le droit & qui a moins de conséquences si l’on rate une info.

        • Si tu te mets au fond, je t’aime bien! 😉 Je me mets devant justement pour ne pas « subir » les papotages (parce qu’en plus d’être miro je deviens sourde! ^^) et aussi parce que j’aime bien ça. Et c’est vrai que je ne peux pas me permettre de manquer une info, tout semble capital.
          C’est génial ça, master + thèse!!! Je suis admirative!!!

          • Oh il n’y a pas de quoi :)
            Je me souviens d’une jeune mère de deux enfants devant un bobun & maintenant tu es à la tête d’une famille nombreuse ET tu reprends des études fastidieuses. C’est toi qui suscite l’admiration de tous, la mienne comprise.

            • Ce ne sont pas des études fastidieuses! 😉 Du moins pas pour moi. C’est exigeant, difficile, rigoureux, mais je trouve ça passionnant! 😉
              C’est sûr que ça ne vaut pas des études de cinéma, niveau passion, mais chacun sa vocation! 😀
              On est des warriors!!!

  • Courage et bravo pour ta reprise d’études!
    En tant que prof dans le supérieur, je peux confirmer que l’invasion des écrans est une plaie! Je ne comprends pas non plus l’intérêt de venir en cours (surtout en amphi où l’assiduité n’est pas contrôlée) quand c’est pour être sur Facebook, Youtube ou en train de commander des chaussures sur Sarenza (véridique!) Avant je me battais contre ça et les envois de sms intempestifs, mais c’était tellement systématique que c’était trèèèès chronophage (et surtout peine perdue parce que quand j’en réprimandais un, il y en avait 10 qui faisaient pareil derrière). Donc tant pis pour eux, tant qu’ils ne font pas de bruit je les laisse. Mais c’est toi qui as la bonne attitude, ça c’est sûr! Je te souhaite une belle réussite.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


deux + = cinq