Humilité, reviens!!! [IEJ semaine 26]

C’est le printemps dans moins de trois semaines, le beau temps reviens peu à peu sur Toulouse, j’ai passé une semaine de vacances tranquille à rattraper tout mon retard, je suis remontée comme un coucou! J’ai l’impression d’avoir 20 ans (l’effet « bancs de la fac ». Faut juste pas trop que j’aille gratter du côté des CV des profs sinon ça fait un drôle d’effet de réaliser qu’ils sont à peine plus vieux que moi)(ils ont tous l’air d’avoir 12 ans et demi cela étant), je me sens remplie d’énergie et de positivisme, je suis gonflée à bloc d’un je ne sais quoi qui me donne le sentiment d’être capable de déplacer des montagnes…

Ce mardi, j’ai eu ma première note d’examen blanc. Pour l’épreuve de droit des obligations (si on résume, il me manque encore trois notes: note de synthèse, pénal et procédure).
J’ai été appelée vers les derniers donc j’ai vu toutes les notes des gens autour de moi passer… 4, 1, 5, 6… A la base je pensais n’avoir pas trop trop mal réussi mon épreuve de droit des obligations… Je m’attendais à avoir 7 ou 8 (c’est l’épreuve que je pense avoir le mieux réussi).. Je ne m’étais pas assez préparée (grippe, baisse de motivation, j’avais commencé à ficher mes cours la veille…) mais le peu que j’avais fait juste avant plus le travail mené en amont (qui me parait négligeable, l’impression de ne jamais en faire assez) m’avait permis de comprendre le sujet et d’à peu près traiter chaque problématique.
Mais évidemment, en voyant les notes de mes copines tomber, je me suis dit « euh, ok, donc moi je vais avoir 0 ou 1, moi je suis pas sérieuse comme les autres! »
Sauf que je dois être un peu plus sérieuse que ce que j’ai en tête car j’ai eu 9,5.
Alors comme ça, 9,5/20, on se dit « ha ouais, c’est minable! »
Mais ça fait partie des meilleures notes. Autour de moi il y a eu un 12,5, un 10, et plein de notes en dessous de 6.

Donc autour de moi, mes copines ont commencé à me regarder avec respect. A la base je suis celle que personne ne prend au sérieux (enfin je suppose), celle qui fait des blagues, qui n’écoute en cours que quand c’est intéressant, fin, je ne me donne pas trop l’impression d’être quelqu’un qu’on prend spécialement au sérieux…
Mais là, dans la mesure où j’ai eu l’une des meilleures notes de mon groupe de copines, j’ai un peu le sentiment d’être devenue « l’élue ».

Alors en soi, je crois que c’est surtout mon regard sur moi-même qui a changé plutôt que celui de mes copines. Mais cette première note « pas trop mauvaise » m’a donné un coup de boost pas possible!
Dans la mesure où je ne me suis pas vraiment foulée pour les premiers examens blancs, je me dis qu’en bossant convenablement, j’ai peut-être une chance de dépoter au prochain examen blanc (qui est dans à peine plus de deux semaines, ce qui me laisse moyennement le temps de bien me préparer mais passons…)

Bon, je pense qu’il va quand même falloir que je calme mes ardeurs parce que je n’ai eu les résultats que d’une épreuve sur les quatre (j’ai les trois autres notes la semaine prochaine, dont une que je sais d’avance absolument catastrophique) et je n’aimerais pas trop perdre ma belle motivation toute neuve en les recevant.

Sans titre 1

Je relativise évidemment, ce n’était que le premier examen blanc, le plus facile a priori étant donné qu’on n’avait qu’une toute petite partie du programme à réviser. J’ai eu 9,5, pas 15, donc faut pas déconner non plus, ça reste insuffisant.
Mais ça me donne envie de devenir une Hermione Granger!

Et surtout, surtout, je prends mon pied avec le Droit. Je sais que c’est une matière qui parait très austère… J’imagine que la plupart des gens se demandent comment on peut aimer le droit tout comme je me demande quel est le problème des gens qui adorent les maths ou la physique (sérieusement, c’est quoi leur problème?). Mais la logique juridique est quelque chose qui me fait vraiment vibrer. (Cela dit, il faut bien avouer que la plupart des étudiants en droit sont chiants et pas drôles…)
Au delà de l’aspect politique du droit, il y a la logique que l’on a ou que l’on n’a pas… Cette logique quasiment mathématique (les chiffres et la difficulté en moins) qui consiste à partir d’un point A pour arriver à un point B en déroulant tout un raisonnement.
Bon, moi les maths je n’y comprends rien, ça m’angoisse et ça me fait peur. Mais je dois avoir un fond de logique bien caché quelque part parce que le droit j’aime beaucoup!

Bref. Je crois que c’est la première fois de ma vie que je reçois une note et que je la prends pour ce qu’elle est: un indicateur. Je ne pense pas être mon 9,5 (enfin j’espère pas pour moi parce que ça reste pas terrible!), je pense le mériter, en toute objectivité. Il est le reflet assez fidèle du travail que j’ai fourni (pas nul mais pas au top non plus), il me dit que mon cerveau fonctionne a priori toujours assez bien, j’ai gardé le brin de logique que j’avais jadis. Il me dit surtout qu’avec une grosse dose de travail et une petite pointe de chance, je suis parfaitement capable de décrocher cet examen! Et ça, putain, mais qu’est ce que ça fait du bien!

Bon, par contre, si je l’ai, ce préCAPA, il faudra prévoir de sérieux travaux pour les encadrements des portes, chez nous, parce que vu l’état d’euphorie dans lequel me met mon pauvre 9,5, si je décroche l’examen final, il ne faudra plus compter sur moi pour redevenir modeste un jour! ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

8 Discussions on
“Humilité, reviens!!! [IEJ semaine 26]”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf − un =