Un peu moins fille, un peu plus femme!

Comme la plupart des gens, j’imagine, je ne me vois pas vieillir. Je vais avoir 37 ans dans quelques semaines et j’ai toujours le sentiment d’en avoir 24… Je m’habille de la même manière qu’il y a dix ou quinze ans, je parle de la même façon, je suis toujours sujette aux émotions débordantes, comme lorsque j’étais plus jeune…
Je n’ai pas tellement gagné en patience ni perdu en énergie… Du moins, le changement se fait trop lentement pour que j’en prenne conscience.

On me donne souvent dix ans de moins que mon âge, sans doute pas parce que le temps m’a épargné mais surtout parce que j’ai l’air d’une ado, dans ma démarche, ma voix, mon allure, mon style…

Et parfois, j’aimerais bien avoir l’air un peu moins « ado » justement et ressembler plus à une femme… Pas la femme de l’inconscient collectif, mais la femme que j’ai en tête, moi…
Je n’ai pas pour habitude de marcher sur des talons de 15 centimètres et je ne pense pas être capable de m’y mettre… Pas plus que je ne sais véritablement me maquiller. Et les robes fuseau ne sont pas pour moi pour des raisons morphologiques évidentes!
Quand je me maquille trop et que je mets des talons, je me sens déguisée… Je ne me sens pas jolie ni féminine, je me sens disgracieuse et pas vraiment à ma place…

Je me demande si je deviendrai « une femme » un jour… Et plus cette post-ado de bientôt 37 ans en « jean-baskets ».
Je trouve globalement que l’on « vieillit » moins que les générations précédentes… Comme si quelque chose nous retenait un peu dans la « jeunesse », comme si on avait un mal fou à quitter son costume rassurant et confortable d’adolescent attardé…
Mon chéri est comme moi… Les mêmes baskets, les mêmes jeans troués, les mêmes vieux tee-shirts à message depuis que nous nous sommes rencontrés il y a bientôt 16 ans.
La plupart de nos amis sont ainsi aussi, entre deux âges… Plus des enfants depuis longtemps mais pas encore tout à fait des adultes.
Je me demande souvent à quoi cela tient. Il doit y avoir des études sociologiques très sérieuses sur le sujet, j’en suis sûre!

Pour ma part, je me suis quelque peu résignée récemment à devenir une « vraie femme » plus tard. Depuis que je suis à la fac et que la moitié des gens pense que j’ai 25 ans (c’est très très flatteur, ne nous mentons pas, mais cela reste contextuel… A la boulangerie on m’appelle bien « Madame« !) et j’assume bien mieux mon style plutôt « jeune » et mon maquillage minimaliste.
J’ai repris confiance en moi petit à petit et je prends plaisir à me pomponner chaque matin avant de partir au turbin.
C’est pour moi un premier pas dans la vie de grande fille. Ou tout au moins une réappropriation de mon apparence et de mon corps qui me rend heureuse, à ma petite échelle.

Preuve que je commence à « me chercher », j’ai essayé divers parfums.
Mon parfum habituel (que je ne mettais presque plus depuis 3/4 ans car je ne supportais plus la moindre odeur, enceinte, et j’avais peur que mes bébés ne me reconnaissent pas si je me parfumais, une fois l’accouchement passé) est Coco Mademoiselle de Chanel. Je le porte depuis mes 25/26 ans, j’adore parce que c’est frais et vaporeux…
Mais toujours dans l’idée de devenir une fêmme, une vraie, j’ai cherché un parfum un peu plus fort.
L’échec est cuisant… Mon dévolu s’est porté sur « Le jardin de Monsieur Li » de Hermès… Un parfum mixte (alors pour devenir une vraie femme, porter un parfum d’homme, c’est pas forcément la voie la plus évidente! ^^) très léger et aérien. Et La vie est belle, L’éclat, de Lancôme. Je trouve que c’est un parfum de femme parce que Julia Roberts en est l’égérie et bon, elle n’a pas l’air d’une ado (pas comme Keira Khnigley qui a l’air d’avoir 15 ans alors alors qu’elle en a 35…) Mais concrètement, c’est très léger, un peu sucré, mais ça fait pas vraiment si femme que ça…

Sans titre 6

J’ai essayé le parfum Poême de lancôme aussi. Alors lui c’est un vrai parfum de femme, je trouve, corsé, avec un caractère affirmé et qui tient bien sur la peau… Mais c’est trop fort pour moi. Il sent vraiment bon, mais je ne me sens pas à l’aise… Ce n’est pas « moi »!.
Cela dit, le flacon est magnifique!

Sans titre 5

Bref, je ne sais pas vraiment à quoi ça tient finalement « devenir une femme, une vraie ». Peut-être qu’en être une suffit, finalement… Peut-être que rester qui on est sans chercher à devenir une autre, c’est bien aussi… Peut-être que grandir ce n’est pas avoir l’air d’une grande mais plutôt apprendre à respecter ce que l’on aime, ce qui fait que l’on se sent bien…

Hop

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

6 Commentaires sur
“Un peu moins fille, un peu plus femme!”
  • J’ai 2 ans de plus que toi et je me sens pareille ! J’ai encore du mal quand on m’appelle « madame » ou que j’entends « la dame, là, c’est la maman de… »
    Pour les parfums, à force de voir la pub, j’ai été sentir « La vie est belle », ben… j’aime pô du tout ! Beaucoup trop sucré à mon goût, pas subtil, vraiment l’impression qu’il n’y a que la pub qui vaille le coup ! 😉
    On m’a conseillé il y 15 ans Omnia de Bulgarie et je l’a-do-re ! J’ai beau avoir reçu en cadeau le N°5 (et mi du temps avant de l’apprécier), et essayé d’autres trucs, je reviens toujours à Omnia, c’est vraiment celui qui me correspond le mieux. En même temps, je mets du parfum une fois tous les x jours… 😉
    L’important est-il de se sentir femme ou de se sentir bien? Je te souhaite surtout le deuxième ! <3

    • Je me parfume souvent, j’adore ça! J’ai l’impression d’être pomponnée sans aucun effort! ^^
      J’irai sentir Omnia, je ne connais pas. J’ai un peu de mal aussi avec la Vie est belle, trop sucré, ça n’est pas moi du tout… Mais le flacon est superbe!

  • Je ressens la même chose que toi ! La dernière fois que j’ai mis une veste (genre blazer) au boulot, plusieurs personnes m’ont demandé si j’avais une réunion importante ^_^. J’ai quand même laissé tomber les converses (en semaine) (à presque 38 ans). Parfois j’aimerais être plus féminine ou glamour mais je crois que je me sens bien comme ça. Certaines de mes collègues beaucoup plus jeunes que moi le sont déjà, comme quoi ce n’est pas juste une question d’âge mais peut-être juste de style !

    • Oui, c’est sans doute une question de style…
      Quand j’étais plus jeune et que je voyais des femmes plus âgées que moi en talons aiguilles/tailleur, je me disais « un jour, il faudra que je sois comme ça moi aussi » mais en fait non! ^^

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


trois × huit =