Besoin de vitamines… [Semaine 42 à l’IEJ]

42 semaines, ça commence à faire pas mal! Mais le plus vertigineux, ce sont les 10 toutes petites semaines qu’il reste avant la semaine des examens écrits…
Comme chaque année à cette période, je suis sur les rotules. Mon corps est en mode « oh, cool, il fait beau, c’est les vacances! », mon esprit suit subrepticement le même chemin… Alors que les deux prochains mois s’avèrent être les plus intenses de la préparation.

En cette 42ème semaine, je suis à jours de toutes mes fiches. J’ai regardé toutes les vidéos de remise à niveau de ma prépa à distance. J’ai rédigé les 8 premières épreuves blanches et j’ai regardé les 8 corrections qui m’ont été livrées (contre toute attente, je ne m’en suis pas trop mal sorti en pénal -11-, j’ai des notes très moyennes en note de synthèse -10-, le reste est du domaine de la catastrophe -entre 5 et 7-).
Disons que je suis au point charnière, que ce soit en terme de motivation, de connaissances et de méthodologie.
Je ne suis pas absolument nulle, mais je suis loin d’être au point. Niveau connaissances, ça commence à s’imbriquer correctement dans ma petite tête, en revanche, j’ai de grosses lacunes méthodologiques… Les épreuves de cas pratiques reposant grandement sur cette capacité, j’ai du boulot!
Il n’y a qu’en note de synthèse où j’ai l’air de me débrouiller pas trop mal.
Niveau motivation, je suis à bloc, j’ai conscience que les deux prochains mois vont être compliqués mais ils sont déterminants, je ne veux rien lâcher.

En revanche, je suis crevée… C’était prévisible! Tous les ans, à cette période, je suis claquée, comme l’immense majorité des parents, je suppose. Les enfants sont fatigués, donc, surexcités. On a passé une année complète à courir partout. J’ai cumulé trois vies, globalement… Parent, freelance, étudiante: c’est assez logique que j’ai besoin de vacances!
Pourtant, ce n’est pas le moment. Je prendrai des vacances l’année prochaine.

Pour me booster un peu, j’ai décidé de prendre des vitamines. C’est mon truc, les vitamines! Dès que j’ai une baisse de régime, je prends des vitamines pendant quelques jours et ça repart. J’ai fait une cure de vitamines pour le système immunitaire tout l’hiver et j’ai peu été malade (j’ai chopé la grippe quand même mais bon…).
Et cet été, j’ai commencé une cure de Ginseng de Sybérie censé me permettre de résister au stress et à la fatigue, activer mes performances intellectuelles et accroître ma confiance en moi, autant dire que le programme m’enchante!
Je n’en prends que depuis quelques jours alors j’ignore si c’est le produit qui fait effet ou mon enthousiasme face à sa description, mais je dois admettre que j’ai un regain d’énergie et ma productivité est remontée en flèche!
Je ne risque pas grand chose, de toute manière. Ces compléments alimentaires viennent du site Nutrilife, ils sont 100% naturels, les ingrédients proviennent d’Europe, et sur l’image, il y a un petit cerveau qui travaille, ça veut tout dire! Et les prix sont vraiment très attractifs. (-15% supplémentaires sur tout le site avec le code LAMITE15 !)

Sanfs titre 2

Dans tous les cas, malgré la fatigue accumulée et la sérieuse envie de faire une petite pause, je suis plutôt ravie de constater que je n’ai baissé les bras à aucun moment et j’ai fourni un travail régulier tout au long de l’année. Je suis bien évidemment peu satisfaite du travail accompli, j’aurais dû faire plus, j’aurais dû être plus sérieuse, consacrer plus de temps à mes révisions, travailler plus souvent, mieux, plus efficacement… Mais tout de même, je dois admettre que je n’étais pas certaine d’arriver à mobiliser ma motivation tout au long de l’année, alors qu’en fin de compte, j’ai été plutôt rigoureuse et régulière, même si, bien sûr, on peut toujours faire mieux.

Il me reste deux mois et je vais pouvoir me consacrer aux entraînements, aux révisions et à l’actualisation de mes cours. Je n’ai plus une seule fiche à faire (enfin, en pratique, j’ai très envie de me faire des grandes fiches bristol très stylisées résumant chaque cours…), j’ai en tête les plans de chaque cours, il me reste donc à apprendre le contenu (ce qui est le plus gros, certes, mais pas forcément le plus difficile), et surtout, je dois bosser à fond la méthodologie.

Bref, 10 petites semaines encore… Un été studieux en perspective. Le plus dur, c’est maintenant, garder la tête dans les cours alors qu’il fait si beau, si chaud, et que je préférerais largement être au bord d’une plage à siroter un cocktail! A la place, je vais gober du Ginseng pour rester en forme! ^^

Bon courage à tous ceux qui ont du travail par dessus la tête pour seule perspective cet été!

Hop

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

4 Commentaires sur
“Besoin de vitamines… [Semaine 42 à l’IEJ]”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


neuf × un =