La découverte des Hauts-Tolosans en famille! [1/3]

Quel est le rêve pour les parents d’une famille nombreuse? Partir en famille avec rien d’autre à faire que de s’occuper de ses enfants, sans aucune autre contrainte… Profiter du temps passé ensemble, de voir ses enfants heureux, et rien d’autre à gérer.
Ce rêve l’office de Tourisme des Hauts-Tolosans nous a permis de le réaliser ce week-end!

Nous sommes partis à quelques dizaines de kilomètres de Toulouse pour découvrir cette partie de la région que l’on ne connaissait pas.
Nous avons commencé notre petit périple à Thil, à L’asinerie d’en Manaou.
Les enfants attendaient avec impatience cette balade à dos d’ânes bâtés et n’ont pas été déçus du voyage!
Florence nous a accueilli et nous a laissé aux mains de Kenza, sa fille, pour un tour de calèche tirée par des ânes, pour Mii, Pépin et moi, tandis que MissCouette et Noisette trottinaient derrière sur le dos de Noisette et Ondine, deux ânesses.
Les enfants ont d’abord été impressionnés par ces animaux quatre fois plus grands qu’eux! Mais les filles se sont vite habituées et ont adoré cette balade à dos d’âne.
Les récentes pluies nous ont empêchés de passer par la forêt, mais la balade à travers champs était fort sympathique!
C’est une activité que nous referons très certainement car les enfants étaient absolument ravis, et l’asinerie ne se trouve qu’à 35 minutes de chez nous, ce qui est vite fait.

Sans titre5 1

Sans titre 3

Sans 5titre 6

Florence propose aussi des hébergements insolites en tipis ou caravanes. Nous n’avons pas testé mais elle accueille régulièrement des centres de loisirs de la région.

Sans ti5tre 2

Le midi, nous avons mangé au Ratelier, un restaurant qui se trouve à Montaigut-sur-Save, près de la base de loisirs de la forêt de Bouconne.
C’est un restaurant de campagne assez chic, de nombreux mariages et autres cérémonies y sont célébrés (samedi midi, deux mariages, une communion et ce qui ressemblait à un anniversaire).
J’ai trouvé l’accueil réservé aux enfants vraiment top.
Une assiette leur est proposée avec les éternels frites/poulets croustillants… Mais aussi des bruschettas au fromage, du melon, du jambon de pays, de la laitue… Ce qui leur a permis de profiter de l’entrée et du plat dans une même assiette et de picorer selon leur appétit.
Des crayons et cahiers de coloriages ont également été mis à leur disposition, ce qui était bienvenu dans la mesure où j’avais oublier de prendre de quoi occuper nos petits marmots.

Sans titre 20

De notre côté, le menu était très sympathique de la cuisine française classique plutôt gastronomique, avec quelques choix qui sortent de l’ordinaire.
J’ai pris une crème brûlée d’asperges (qui était sans doute délicieuse, mais j’ai présumé de ma curiosité, oubliant un peu vite que je n’aime pas les asperges… Mii s’est régalé avec mon entrée ! ^^), Mii a quant à lui pris une salade de ris de veau qu’il a trouvé très à son goût.
En plat, il a pris un cassoulet qu’il a trouvé délicieux, même s’il a estimé un léger manque de cuisson sur les fayots. J’ai pris un magret de canard sauce pêche, je l’ai demandé bleu et fait rarissime, il est arrivé bleu… Je le souligne car c’est vraiment exceptionnel que ma viande arrive avec la cuisson que je demande, en général, quand je demande bleu, ça arrive saignant voire à point dans les cas les plus extrêmes. Le magret était vraiment très bon. Si j’avais su que j’en mangerais à nouveau le soir, j’aurais sans doute pris une pièce de bœuf… Mais bon, j’adore le canard.
En dessert, Mii a pris une brioche perdue aux fruits rouges avec un sorbet à l’abricot qui l’a enchanté (il m’en parle encore…). J’ai pris un classique profiterole, très bon également.

Après ce copieux et délicieux repas, nous nous sommes dirigés à la base de loisirs de la forêt de Bouconne, juste à côté du restaurant, pour y faire un mini-golf.
C’était la première fois que je faisais une telle activité, c’était amusant. Surtout pour les enfants qui se sont rapidement pris au jeu, même s’ils avaient une technique plus digne du hockey sur gazon que du golf, mais bon, l’essentiel est qu’ils aient passé un bon moment !

La base de loisirs, outre le mini-golf, des aires de jeux pour enfants et une piscine, propose des balades pour découvrir la faune et la flore, des sentiers pédestres, cyclistes et équestres.
Nous connaissons cette forêt, évidemment, même si nous n’y allons pas très souvent. En revanche, je découvrais cette base de loisirs qui est pourtant l’endroit rêvé pour y emmener des enfants.

Sans titre 28

Nous avons terminé notre journée intense avec la visite de Grenade sur Garonne, ville récente du XIIIème siècle, dont le nom est directement inspiré de la ville Espagnole éponyme.
Nous avons fait une brève visite, en s’attardant sur l’église et les halles, un magnifique monument avec un toit et des combles tout en bois. Nous reviendrons pour y faire le marché car l’endroit est superbe et donne envie de le découvrir en « conditions réélles ».
Samedi, en fin d’après midi, l’association du rugby y organisait une fête avec cuisson de veaux sur broche… Impressionnant !

Sans titre 9

Sans titre 8

Sans titre 27

Retrouvez sur Facebook:
– L’office du tourisme des Hauts-Tolosans : https://www.facebook.com/TourismeHautsTolosans/
– L’asinerie d’en Manou: https://www.facebook.com/enmanaouThil/
– La base de loisirs de Bouconne: https://www.facebook.com/BaseLoisirsBouconne/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

2 Discussions on
“La découverte des Hauts-Tolosans en famille! [1/3]”
  • Ce que tu racontes sur la cuisson de la viande me parle énormément! Ca me fait penser que la seule fois où j’ai eu une cuisson parfaite (et sur une viande que j’ai trouvée excellente), c’était justement à Toulouse, à Meet the meat, tu connais? (j’ai testé aussi à celui de Blagnac et j’ai pu y faire le même constat ^^)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


huit − = six