2ème mois avec Linecoaching #ProjetFonteDesGlaces

S’il est un projet de longue haleine, c’est bien le #ProjetFonteDesGlaces… Je ne sais plus quand je l’ai lancé celui-là mais ça doit bien faire 2 ans… Et le parcours est semé d’embûches!

J’ai commencé le programme Lincecoaching il y a deux mois. J’ai eu trois RV téléphoniques avec une diététicienne (toujours la même, ce qui facilite le suivi). J’ai pas mal avancé sur le « parcours alimentaire », un peu moins sur le « parcours forme ».

Depuis deux mois, j’ai appris à analyser ma façon de manger (et constater que ce n’est pas tant l’anarchie que ce que je pensais), j’ai également appris à déguster les aliments que je consomme, à respirer en pleine conscience, à repérer mes pensées automatiques et à gérer mes envies de manger émotionnelles.

Concrètement, certains apprentissages sont plus aisés que d’autres.
Savoir si je mange avec faim ou non, repérer la faim, la satiété, arrêter de manger quand je n’ai plus faim, tout cela a été assez simple vu que je l’avais fait en amont avec ma diététicienne « en ville ».
Il est plus compliqué pour moi d’attendre d’avoir faim pour manger. Le matin, tout se passe très bien, le midi aussi en général, mais tout bascule dans l’après-midi, sans que je détermine vraiment pourquoi… J’ai des envies de manger sans faim… Et le soir, je mange souvent pour faire comme tout le monde.
En revanche, le travail effectué sur la gestion de ces fameuses envies de manger, qu’elles soient émotionnelles ou dûes à la tentation, m’aide énormément à avancer dans le bon sens.

Sans titre 2

J’ai notamment appris à repérer les pensées et injonctions diverses et souvent culpabilisantes, et surtout à les mettre à distance afin de ne plus faire corps avec elles. Cela m’aide à prendre du recul face à mes envies notamment. Sont-elles le fait d’une pensée restrictive ou culpabilisante ou le fruit d’une réelle envie.

Les outils du site permettent de consacrer un petit quart d’heure par jour à ce travail, ce qui oblige à un peu de régularité. Les résultats ne sont pas encore fantastiques, mais depuis mon dernier post, j’ai perdu 3 kilos. Ce n’est pas énorme, je ne crie pas victoire parce que je ne me sens pas encore dans un quelconque « déclic », j’ai encore trop de hauts et de bas… Mais je progresse, ce qui est l’essentiel à ce stade.

Contrairement à un reproche qui m’a été fait sur mon dernier post, je ne pense pas que le site Linecoaching soit un gadget. Au contraire, je pense que cet outil est une vraie aide pour dire stop aux régimes, se réapproprier ses sensations alimentaires et avancer sereinement vers une perte de poids durable et douce. Je ne suis pas encore entrée dans le processus de perte (ou alors j’en suis au tout début) mais je commence à vraiment y croire et m’en sentir capable.

On verra bien comment cela évolue dans les prochains mois. Comme je le disais dans le dernier post, ma priorité aujourd’hui n’est pas la perte de poids mais la réussite de mes examens, je ne suis donc pas « à fond » sur le programme Linecoaching, même si je suis régulière, autant que possible. Je ne m’attends donc pas à des résultats mirobolants et encore moins rapides.
En attendant, je suis contente de constater que mon rapport à la nourriture change, peu à peu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


un × = deux