Devenir sportive avec la marche

Il y a environ deux mois, j’ai décidé de reprendre en main ma condition physique. Je ne cherche pas forcément à maigrir (je crois que j’ai abandonné l’idée d’y parvenir un jour), en revanche, mon alimentation et ma sédentarité ont commencé à sérieusement me questionner… Le déclic a eu lieu quand ma généraliste, analysant les résultats d’une prise de sang, m’a sommé de réduire ma consommation de sucre au vu de mes « triglycérides trop hautes »… Elle n’a pas parlé de diabète mais la perspective m’a néanmoins beaucoup inquiétée. Bref, j’ai arrêté le sucre (les cinq premières semaines, cela a été plutôt « facile » mais les vacances sont passées par là et je ne vais pas mentir, il est difficile de remettre les bonnes habitudes en place quand on est dans le chaos (vacances + varicelle + gastro… Hahem).

Dans mes bonnes résolutions, j’ai décidé de me bouger un peu les fesses. J’ai donc voulu choisir un sport. M’inscrire dans une salle de sport? Non, pas pour le moment, ce serait jeter de l’argent par les fenêtres… Aller à la piscine? J’aime bien ça, vraiment, mais il y a une barrière mentale « y aller, se mettre en maillot, ressortir toute mouillée », cela demande une motivation certaine et je voulais, au contraire, une activité qui ne m’en demanderait presque pas (afin de tenir sur la très longue durée). C’est alors tout naturellement que je me suis tournée vers la marche: gratuit, accessible, facile à mettre en œuvre, ne nécessitant que de bonnes baskets et un endroit où marcher, bon pour le cardio et compatible avec mon surpoids. PARFAIT!

Je me suis donc mise à la marche « active ». Mon chéri m’a offert un bracelet podomètre et cardiofréquencemètre (j’adore ce truc!!). J’ai ressorti mes baskets de courses achetées l’année passée (l’amorti permet de considérablement épargner les genoux et les talons). J’ai téléchargé l’appli Décathlon coach (gratuite) sur les conseils d’une lectrice Instagram et j’ai commencé le programme « Objectif 10 000 pas » qui est parfait pour les débutants. Je viens de finir la dernière séance en 8 semaines au lieu des 4 requises… Mais il n’est pas facile de libérer une heure complète, d’autant qu’il m’est souvent arrivé de marcher plus d’une heure mais sans l’anticiper, donc sans lancer l’appli (ce qui n’a aucune incidence si ce n’est troubler mon amour pour les choses « faites comme il faut »).

Bref, marcher est vite devenu « addictif ». Mon pouls accélère assez rapidement donc je me retrouve assez vite en « effort intense » alors que je marche juste à 5 km/h… Du coup ça lâche des endorphines et tout le tintouin et ça me fait vraiment du bien, physiquement et moralement. J’ai progressé assez vite au début puis un peu moins après le premier mois, sans doute parce que je suis moins à la recherche de la « performance » mais plus du plaisir, tout simplement.

La marche me permet de découvrir de beaux endroits, comme ce beau lac ou cette jolie forêt…

Je me sens plus mobile. J’ai moins peur des distances me demandant de marcher, je sais que j’en suis capable. J’ai peu à peu élargi mon cercle autour de la maison… 1 km, puis 3, puis 5… Désormais j’envisage de revenir de l’école à pieds (5/6 km), d’aller à la bibliothèque à pieds (2/3 km), sans systématiquement prendre les transports en commun.

C’est une aide considérable pour me réapproprier mon corps. Je me fais du bien. Je commence à appréhender les facultés et les limites de ce corps aux dimensions hors normes. Je le vois comme un ami et, ensemble, corps et esprit, on prend du plaisir à bouger, à regarder, à sentir, à se vider la tête… Ce sont désormais des moments précieux, seule ou avec ma famille.

C’est tout simple, presque trop… Marcher, c’est à la portée de tous! Et pourtant, pour moi, c’est une révolution. La marche m’aide à devenir une petite sportive amatrice et débutante, sans douleur, sans difficulté. Avec une bonne dose de fierté et de bonheur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

4 Discussions on
“Devenir sportive avec la marche”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× deux = douze