Un carnet pour leurs 18 ans…

Lorsque j’étais enceinte de Mouflette, j’ai eu l’idée de lui écrire des « mémoires » afin de les lui offrir quand elle serait grande. J’ai cherché pendant quelques temps un joli carnet et j’en ai trouvé un dans une papeterie parisienne (j’habitais le XVème à cette époque), un beau carnet carré avec une couverture noire rigide, ornée d’une plaque en bois où étaient dessinés des petits chats. J’ignorais alors la passion pour les chats que développerait ma fille une fois née et je trouve encore le détail amusant.

Dès sa naissance, j’ai noté des souvenirs, des anecdotes, des petits mots d’amour. Je n’ai pas été aussi assidue que je le souhaitais initialement mais le carnet s’est peu à peu rempli et c’est avec beaucoup d’émotion que je lui ai offert ce présent pour ses 18 ans. C’est également très émue qu’elle l’a reçu.

Je n’avais pas pensé à faire de même pour son frère et ses soeurs, faute de temps, faute de « cerveau disponible » pour m’en occuper… Et puis j’avais un blog sur lequel je consignais tous mes souvenirs, alors un livre, pour quoi faire? C’est en offrant son carnet à Mouflette et en voyant la joie sur son visage, et en répondant par l’affirmative à la question de MissCouette « Oh, moi aussi j’aurai un beau livre comme ça pour mes 18 ans? » que j’ai décidé qu’il n’était pas trop tard pour commencer un carnet similaire pour mes trois plus jeunes enfants.

Je suis allée chez Trait au centre-ville pour trouver un beau carnet. Le seul qui m’ait tapé dans l’oeil est un carnet décoré de bateaux que j’ai tout de suite choisi pour Pépin, grand amateur d’engins flottants. Pour Noisette et MissCouette, rien ne me plait, je décide donc d’attendre et de n’acquérir que le carnet pour Pépin.

J’ai repris mes articles de blogs depuis la naissance de mon fils afin de commencer son carnet, en adaptant pour que cela soit plus personnel. Je me suis également aidée des posts sur Instagram pour me souvenir des événements marquants de sa vie et ne rien oublier… J’ai mis environ trois semaines pour remplir son carnet de mes mots. Il manque désormais des photos et des souvenirs divers gardés précieusement (son premier ticket de manège, des trucs comme ça).

Finalement, ne trouvant rien en boutique, j’ai décidé d’acheter deux carnets similaires à celui de Pépin sur le site du fabricant (Monsieur Papier pour ceux que cela intéresse) car je trouve la qualité très bonne et j’ai trouvé sympa que mes trois derniers aient le même format de cahier (ce qui me facilite l’écriture, en plus). Je leur ai pris des couvertures décorées en fonction de caractéristiques les plus marquantes. Des fusées pour MissCouette qui a toujours la tête dans les étoiles et des grues sur fond jaune pour Noisette, le soleil sur pattes.

J’ai fini l’écriture de celui de Noisette pendant les vacances et j’ai commencé celui de MissCouette (je me suis gardée le plus difficile pour la fin, mais cela me permet de garder à jour ceux de Noisette et Pépin en ajoutant des anecdotes au fur et à mesure des mois) MissCouette est plus grande et évolue moins vite désormais, elle a, à mon sens, moins besoin d’un « suivi mensuel ». De plus, j’ai décidé de consigner sur ordi mes impressions, pour elle, afin de les recopier quand je serais venue à bout de son carnet, d’ici trois/quatre semaines, à mon avis…

Bref, je suis heureuse de cette décision, certes assez chronophage (à un moment où mon activité est particulièrement calme en plus, ça tombe bien! #OhWait) car c’est vraiment un très joli cadeau, intime, personnel et rempli d’amour, à mes enfants. 🙂


Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

6 Discussions on
“Un carnet pour leurs 18 ans…”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


sept × = quarante neuf