Organiser ses révisions avec Exacompta

Si vous me suivez depuis un moment, vous n’êtes pas sans savoir que je voue une passion sans limite au tri et à l’organisation. Exacompta m’a récemment contactée afin de me faire découvrir quelques uns de leurs produits tout en me lançant le défi d’optimiser mon bureau avec. J’ai reçu un colis surprise avec des accessoires tels que classeurs, trieurs et pochettes à rabats et j’ai pris un peu de temps pour réfléchir à leur utilité.

C’était un peu Noël sous les tropiques (rapport à la canicule qui s’abat en ce moment à Toulouse), j’arrive à me contenir sur beaucoup de choses, mais les articles de bureau ont un effet hypnotique sur moi (je peux passer des heures dans un rayon papeterie, à frémir d’envie devant les surligneurs, feutres colorés, fiches bristol et autres classeurs… Sans doute un reste des achats de rentrée qui me mettaient en transe!).

Il ne m’a pas fallu très longtemps pour assigner mes nouvelles possessions à mes révisions du CRFPA. Une semaine avant l’été et la période intensive, entre galops d’essais de la prépa estivale et révisions acharnées, c’est la période idéale pour mettre de l’ordre dans les cours, les devoirs rendus à l’IEJ, les corrigés, etc…

Mon activité cet été va essentiellement se répartir entre le rendu de copies et la lecture de leurs corrigés et corrections (le corrigé est la copie type donnée par la prépa, le « devoir idéal » et la correction est l’ensemble des annotations sur ma propre copie). Cela fait beaucoup de papier et sans un peu d’organisation, on risque vite de se retrouver noyé sous une masse éparse, ce qui peut vite atteindre la motivation.

Pour palier cette hypothèse, j’ai anticipé grâce aux accessoires offerts par Exacompta,en organisant à l’avance les divers galops d’essai.

J’ai déjà vidé quatre tiroirs de mon bureau afin d’en consacrer un par matière (nous avons 15 tiroirs, je peux me le permettre!), dans lesquels j’ai rangé les fascicules et mes cahiers de notes.

Il ne me restait donc plus qu’à organiser les futurs épreuves blanches. Pour cela, j’ai pris un classeur dans lequel j’ai rangé 28 pochettes plastiques, avec un intercalaire toutes les 7 pochettes afin de délimiter chaque matière (j’aurai 7 galops d’essai multipliés par 4 matières). J’y rangerai toutes les copies ainsi que leurs corrigés, une fois que je les aurais traités et que je n’aurai a priori plus trop besoin de les compulser.

J’ai gardé un classeur-chemise (je trouve le concept génial!) pour ranger les corrigés de l’année dernière (que j’étudie actuellement, c’est très très formateur!). J’ai prévu un trieur pour ranger les sujets imprimés en attendant de rendre les copies (pour ne pas être tentée de les lire avant l’heure que j’aurai prévu pour chaque épreuve).

Et j’ai ensuite alloué une chemise à élastiques à chaque matière des écrits dans lesquelles j’ai disposé sept chemises en papier afin d’y ranger chaque corrigé avec la copie idoine.

L’idée est de garder sous la main tous ce qui doit être traité: les sujets sur lesquels je vais devoir composer et les corrigés que je vais devoir lire et ficher. Et d’avoir un classeur pour archiver chaque copie tout en les gardant à portée de main si besoin.

L’année dernière, je ne m’étais pas vraiment organisée de la sorte, n’ayant pas du tout anticipé les divers papiers à imprimer… Je dois également confesser que je n’imprimais pas les corrigés et je ne les lisais qu’en diagonale pour vérifier mes réponses aux devoirs avant la correction. Je pense que c’est une énorme erreur. Cette année, j’ai pris les devants et je pense que cela devrait m’aider à y voir plus clair au fur et à mesure de la prépa. Je suis persuadée que lire les corrigés et passer beaucoup de temps à les analyser est beaucoup plus utiles que ficher et reficher ses cours. J’ai perdu beaucoup de temps sur les fascicules, l’année dernière, et même si je dispose aujourd’hui de fiches plutôt qualitatives qui vont m’être utiles (le travail n’a donc pas été complètement vain), je pense que c’était une erreur d’y consacrer autant de temps… La plus-value de l’analyse des corrigés (et donc de la méthode attendue) me semble plus intéressante et payante. Nous verrons bien!

En attendant, j’ai pu passer un bon moment de tri et d’organisation grâce à Exacompta! Je me sens prête pour affronter l’été intense qui se profile! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

2 Discussions on
“Organiser ses révisions avec Exacompta”
  • Tout cela me replonge à chaque fois avec nostalgie dans mes années révisions (#maso). Les fournitures de bureau c’est aussi ma came, malheureusement ça ne suffit pas à me motiver pour trier correctement mes papiers administratifs ! Je crois que je vais plutôt me remettre aux apprentissages, si ça me plait je rangerais bien 😉 Bonnes révisions et moults galops!

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


huit + = seize