Passion du moment: les plantes!

Je l’ai déjà expliqué ici, me semble-t-il, mais j’ai une nature assez cyclique. Je me prends parfois de passion pour certaines choses, cela m’embrase, puis je passe à autre chose pour une nouvelle passion dévorante, puis ça tourne en boucle de cette façon.

Auparavant, je n’étais pas, mais alors pas du tout l’amie des plantes… Dès que j’adoptais un pauvre cactus, il mourrait dans les semaines suivantes, parfois il durait quelques mois s’il était particulièrement résistant.

Mais depuis que nous avons emménagé dans la maison, les choses semblent avoir tourné en la faveur d’une main relativement verte. J’ai adopté il y a environ trois ans un Spathiphyllum ou « fleur de lune », une plante facile à vivre. C’est simple, quand elle est contente, ses feuilles tiennent bien droites tandis que lorsqu’elle manque d’eau, ses feuilles retombent mollement… C’est assez basique comme verdure et j’ai réussi à la maintenir en vie une année entière.

Forte de cette réussite, j’ai investi dans d’autres compagnons verts qui ont également survécu pour la plupart. J’ai même réussi à faire pousser deux noyaux d’avocats (j’en avais parlé ici d’ailleurs!). Depuis cet article, non seulement le noyau en question est devenu un tout petit arbre, mais j’ai réussi à faire germer un deuxième noyau, ce qui tient du prodige, n’est-il-pas?

Bref, cette année, avec l’attente des résultats d’admissibilité qui commence à me taper sur le système, j’ai trouver dans les plantes un dérivatif parfait à mon attention et à mon angoisse. J’ai rempoté toutes celles qui étaient en notre possession (après décompte, on en avait tout de même une petite quarantaine accumulée depuis trois ans!) et j’en ai adopté de nouvelles… Oh, juste une petite vingtaine… Forte de ma nouvelle compétence, je me suis mise à faire des boutures (difficile de dire si je suis douée ou non là-dedans, mais pour l’heure, la moitié de mes boutures sont décédées donc je dirais qu’il faut encore que je persévère…), et j’ai scindé à peu près toutes les plantes pour les multiplier…

Cela prend du temps, j’ai les mains occupées, ça sent la terre, c’est frais, c’est vert… Le pouvoir zen est assez puissant! Pendant que je rempote, je ne pense à rien d’autre… Je peux écouter des vidéos juridiques sans être tentée d’aller checker mon téléphone toutes les cinq minutes… Bref, c’est une saine passion, je dirais!

Mon cher époux a tout de même pris peur en découvrant chaque jour une nouvelle plante pendant facilement une semaine, mais comme il est gentil il n’a pas trop fait de remarques si ce n’est « oh c’est joli » ou « ha, tu veux mettre des plantes partout? » en en découvrant dans la salle de bain! ^^ Je crois qu’il a compris que les plantes me permettent de concentrer mon anxiété sur un point précis qui ne rejaillit ainsi pas trop sur les membres de la famille (pas encore en tout cas).

Maintenant je dois maintenir en vie tout ce petit monde végétal. Chaque jour est une sorte de challenge, vais-je ou non réussir à m’occuper des nouvelles arrivées?

Je dois tout de même confesser que j’ai perdu un Calathea tigré, je l’ai noyé sans le vouloir (on se doute que je ne l’ai pas fait exprès cela étant!). C’est un peu mon souci avec les plantes, j’ai très envie de bien m’en occuper mais je les arrose trop, trop souvent. Je ne l’ai quand même pas jetée à la poubelle, j’ai gardé les tiges saines pour les rempoter dans plusieurs petits pots. On verra ce que cela donne. A propos de poubelles, celles de Brabantia sont vraiment très design et jolies. C’est un objet que l’on aime habituellement à cacher mais celles de cette marque donnent envie de les exposer, ce qui est suffisamment rare pour être souligné! Regardez-moi cette beauté dessinée pour les 100 ans de l’enseigne… On pourrait la confondre avec un cache-pot de plantes tellement elle est dans l’air du temps!

C’est plutôt une saine activité, je trouve. C’est agréable. On fusionne avec la nature (enfin un petit morceau de la nature mais c’est déjà ça!), c’est ensuite très décoratif en plus d’être apaisant et d’avoir des vertus dépolluantes (je n’ai pas mis de plantes dans les chambres, toutefois, à cause du CO2 qu’elles dégagent la nuit). Je trouve qu’une maison verte, c’est vraiment très joli et serein. C’est plus vivant!



Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

2 Discussions on
“Passion du moment: les plantes!”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf × quatre =