Chronique Prix AUDIOLIB: «Le poète» de Michael CONNELLY


Dans le cadre du Prix Audiolib, j’ai dix romans à écouter afin de départager mes cinq préférés.

Les dix titres sont:

  • La soustraction des possibles de Joseph INCARDONA
  • Rhapsodie des oubliés de Sofia AOUINE
  • Là où chantent les écrevisses de Delia OWENS
  • Betty de Tiffany Mc DANIEL
  • Du côté des Indiens d’Isabelle CARRE
  • Nickel Boys de Colson WHITEHEAD
  • Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs de Mathias ENARD
  • Le poète de Michaël CONNELLY
  • Le consentement de Vanessa SPRINGORA
  • Taqawan d’Eric PLAMONDON

La spécialité de Jack McEvoy, c’est la mort. En tant que chroniqueur judiciaire au Rocky Mountain News, il y a été confronté plus d’une fois. Mais rien n’a pu le préparer au suicide de son frère jumeau. Inspecteur de police, déprimé et incapable de supporter le meurtre non résolu d’une jeune femme retrouvée coupée en deux, Sean s’est tiré une balle dans la bouche, comme le font souvent les policiers dépressifs.

Un sujet dont Jack décide de s’emparer, en guise de dernier hommage à son frère. Mais en s’immisçant dans une base de données du FBI pour les besoins de son article, McEvoy découvre avec stupéfaction que beaucoup de policiers se sont suicidés dernièrement, et que le FBI mène l’enquête sur la mort de son frère. Il comprend alors que cette affaire est en passe de lui fournir le plus gros scoop de sa carrière.

Il pressent aussi qu’il est devenu la prochaine cible du suspect, un assassin qui a, jusqu’à présent, toujours réussi à tromper les plus fins limiers lancés à ses trousses…

Le Poète, l’un des premiers jalons de l’œuvre magistrale de Michael Connelly, brillamment porté par la lecture de Benjamin Jungers, fête en 2021 ses 25 ans.

Voici le neuvième livre écoute dans le cadre du prix @audiolib ,le poète de Connelly.
Je ne suis habituellement pas très friande des thrillers que je trouve souvent trop glauques… Mais celui-ci a remporté ma totale adhésion!
Il s’agit d’un des premiers livres écrits par Connelly si j’ai bien tout compris. Et on sent déjà une maîtrise hallucinante de l’intrigue, du suspens et de la narration.
C’est l’histoire d’un journaliste, Jack McEvoy qui, suite au suicide de son frère jumeau policier, décide de mener sa propre enquête pour élucider ce qu’il pense être en réalité un meurtre.
La narration embarque tout de suite le lecteur et ce roman devient alors un véritable « page turner ». Je ne vais pas spoiler, mais en gros, Jack découvre rapidement d’autres décès similaires de flics, ressemblant à des suicides, mais avec des coïncidences troublantes laissant finalement penser à des meurtres.
C’est très agréable à écouter, également. La voix jeune et dynamique de Benjamin Junger se prête à merveille à la narration à la première personne de Jack McEvoy.
Bref, une très belle surprise pour moi! Qui me donne envie de lire d’autres livres de cet auteur multi-decorés de prix divers.

Notation:

  • L’intrigue: 4/5
  • La narration: 4/5
  • Note globale: 4/5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

1 Discussion on “Chronique Prix AUDIOLIB: «Le poète» de Michael CONNELLY”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


six − = un