Catégorie Funny Kids

Le tout premier cartable de Pépin!

Je le redis ou pas, que le temps passe vite? Qu’il file à toute vitesse et qu’il nous prend de court? Mon tout petit bonhomme, ce petit bébé né hier à peine, va rentrer à l’école dans moins de trois mois… Je n’ai jamais vraiment ressenti de nostalgie à voir mes enfants grandir. Je ne parle même pas de mon aînée, que j’ai regardé franchir chacune des étapes avec un

Lire la suite…

8 ans de mystère et de MissCouette

MissCouette a eu 8 ans la semaine dernière. Je ne vais pas refaire le couplet du ça-passe-vite, mais quand même, c’est passé vite… MissCouette est encore une petite fille, à bien des égards. Et elle commence à devenir grande aussi. C’est une enfant remplie de paradoxes et de contradictions. Une petite fille d’une infinie douceur, elle est la personne la plus altruiste et dévouée que je connaisse… Et pourtant, elle

Lire la suite…

Une petite fille de quatre ans!

Hier, Noisette a eu quatre ans. Mon petit feu follet! C’est amusant de constater que chaque année, il y a des journées repères dont on peut retracer le déroulement à la minute près… La naissance de chaque enfant, le jour du mariage, le passage du baccalauréat, le permis de conduire… Chaque minute est gravée… Alors que l’on n’a que des souvenirs épars de tout le reste de notre vie. Il

Lire la suite…

Fratrie nombreuse, fratrie heureuse!

Ils sont quatre, quatorze ans séparent l’aînée du benjamin, trois filles et un garçon, une lycéenne, deux écolières, un petit garçon à la crèche… Deux brunes, deux blonds. Deux lianes, un petit replet, une Musclorette. Des voix perçantes, de l’énergie à ne plus savoir qu’en faire, autant de talents que de caractères… Ils sont mon trésor le plus précieux, ma source inépuisable de bonheur (et de fatigue)… Mais qui sont-ils

Lire la suite…

On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans!

A l’heure qu’il est, il y a dix-sept ans, j’entendais l’être humain qui venait de sortir de mon ventre crier un bruit abominable entre le cri du gorille et l’alarme du sirène de pompier… Il y a dix-sept ans, à l’heure près, je mettais au monde une merveilleuse petite personne, un bébé aux poumons surnaturels (si on en juge au niveau de décibels qu’ils étaient capables de fournir), une petite

Lire la suite…

A l’épreuve des enfants rapprochés au sein d’une famille nombreuse

Quand Noisette et Pépin sont nés, à 13 mois d’intervalle nous avions déjà deux enfants. Ils ont fait passer notre famille de 4 à 6 membres en quelques mois (considérant que la grossesse était quasiment déjà un membre à part entière…). Hé ben, j’étais pas prête à ça, vraiment!!! J’ai eu MissCouette 9 ans après Mouflette. Et Noisette est née 4 ans après la naissance de MissCouette. Et c’était pour

Lire la suite…

Le spectre de la bonne mère

La bonne mère, c’est celle qui sacrifie tout à ses enfants. Sa vie, son temps, tout ce qu’elle possède… C’est celle qui n’existe plus que par le prisme de ses enfants, celle qui n’est rien sans eux, qui découvre la vie avec leur naissance. C’est celle qui fait passer les besoins de sa famille avant les siens. C’est celle qui fait toujours ses choix en fonction de ses enfants et

Lire la suite…

Enfant unique ou fratrie?

Je n’ai jamais voulu un seul enfant. Je suis fille unique, et même si je n’en ai pas spécialement souffert, j’ai passé une longue partie de mon enfance à souhaiter un frère ou une soeur. Je regardais les relations fraternelles avec étonnement et une pointe d’envie. En grandissant, j’ai bien entendu cessé de fantasmer ce grand frère (oui, tant qu’à faire, je voulais un grand frère, évidemment…) mais j’ai gardé

Lire la suite…

Mes quatre fantastiques

Depuis l’anniversaire du petit dernier (fin juin donc), je veux écrire ce billet sur ma marmaille excitée, et puis le temps passe, et le temps me manque, et nous voilà en octobre et j’ai trois mois de retard… Ma tribu est un petit microcosme à elle toute seule. Les liens se font et se défont, se lient et se relient… C’est toujours aussi fascinant à observer pour moi, la fille

Lire la suite…

La rentrée

Cet été, j’ai complètement déserté le blog. J’aurais aimé que ce soit pour une véritable partie de plaisir, des vacances idylliques au bord de la mer, mais la réalité est un peu plus sombre. Je ne m’épancherai pas, mais l’été, surtout juillet, a été compliqué et une grosse source d’angoisse. Le mois d’août a été un peu plus doux et j’ai pu profiter de toute ma « petite » famille. C’était intense,

Lire la suite…

  • 1 2 9