Entrelacs de Ai Weiwei au Jeu de Paume

Quand je vivais à Paris, j’aimais la richesse culturelle de la ville. Toutes ces expos, ces musées sans cesse renouvelés, ces films d’auteurs qui passaient à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Je ne regrette pas ma vie à Paris parce qu’outre l’aspect culturel très agréable (mais dont, je dois bien avouer, je ne profitais pas pleinement en habitant sur place), peu de choses m’y plaisait et

Continue reading…