A corps consentant

« A corps consentant » est un énième livre sur la grossesse, sur la maternité…

Comme je me sens pas mal concernée par le sujet, j’ai accepté avec plaisir de recevoir un exemplaire de cet ouvrage.

Un livre pour les femmes enceinte rédigé à six mains, une thérapeute, sa fille enceinte et une sage-femme. Toutes trois racontent leur manières de voir la grossesse, les changements du corps de la femme et l’évolution du foetus au travers d’un journal de bord.

Je n’ai pas apprécié les premières pages, trop moralisatrices… Je n’aime pas qu’on me dise ce que je dois faire et comment et qu’on me montre du doigt si je choisis tel ou tel chemin. En l’occurrence, les premières pages montrent du doigts le trop-médicalisé de la grossesse, des examens intrusifs et angoissants pour les femmes, et dénoncent ces mêmes femmes de se laisser faire sans broncher.

D’une part, je ne me suis pas sentie concernée, je n’ai pas vécu les divers examens de la grossesse comme des corvées ou des moments angoissants, c’était au contraire autant de RV avec mon bébé et de contacts avec un personnel médical tout à fait sympathique (dans des institutions privées -labo, écho, gynéco…- ça aide peut être)(Cela étant, les derniers RV, à l’hôpital se sont très bien déroulés aussi).

D’autre part, si certaines femmes se sentent niées dans leur grossesse, vivent mal ces examens et voient le corps médical comme une entité hostile, ce n’est pas le cas de toutes les femmes. Et je n’aime pas beaucoup les généralités!

 

Passées ces premières pages qui m’ont un peu agacée, je m’attendais à une leçon de morale sur tous les chapitres… Par chance, il n’en est rien! Si la première impression est donc rédhibitoire, il faut s’accrocher un peu, car après cela, on découvre les états d’âme, les questionnements, les joies, les craintes d’une jeune maman qui raconte tout cela avec émotion et sensibilité.

Chacune vit sa grossesse à sa manière, et il est agréable de se trouver des points communs ou au contraire des dissemblances avec une femme qui se livre dans un bouquin. Elle se raconte comme dans un journal de bord, où la date de ses écrits est notée. On la suit au fur et à mesure des semaines, on voit (façon de parler) son ventre s’arrondir, la sérénité la gagner, mais aussi une petite panique…

A chacune de ses notes, sa maman intervient ensuite, donnant des exercices de respirations et de quasi-méditation. Des exercices qui me laissent sceptique, mais ça ne mange pas de pain d’essayer!

La sage-femme vient compléter les écrits, de manière douce et humaine. Je ne partage pas son avis sur tout, mais il est donné avec la sincérité d’une femme d’expérience, sans prétention de détenir la vérité… Seulement la conviction et l’envie de bien faire, d’accompagner avec douceur et chaleur les femmes dans ce moment si important de leur vie!

 

En conclusion, un livre qui m’a d’abord rebuté, et qui finalement m’a beaucoup plu. Si j’ai la chance de vivre une troisième grossesse un jour, je serais heureuse de pouvoir lire au fil des semaines ce compagnon de route!

 

A corps consentant, de Marie Bertherat, Thérèse Bertherat et Paule Brung. 19€

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

22 Commentaires sur
“A corps consentant”
  • j’aime beaucoup les livres sur la grossesse, mais surtout sur les bébés et les enfants en gégénral, en ce moment de dévore « j’élève mon enfant » de marcel rufo, les conseils les avis, j’en prends, j’en laisse 😉

  • C’est dans l’air du temps de pointer du doigt le côté trop médicalisé de la grossesse (ça va bien avec la tendance du « retour à la nature » qu’on applique à tout crin), mais comme toi ces examens ne m’ont jamais dérangés. Des rendez-vous avec mon bébé, comme tu le dis, c’est tout à fait comme ça que je les percevais aussi.

    Et puis on est bien content d’être suivie et entourée quand il y a un souci au cours de la grossesse (qui peut être repéré à temps grâce à ces examens qu’on critique tant), comme ça été le cas pour moi, et comme c’est le cas pour beaucoup de femmes malheureusement.

    • Je crois qu’il y a un juste milieu entre le « tout médicalisé » (qui met quasiment la femme en dehors de sa grossesse) et le « tout naturel » (qui fait prendre le risque de passer à côté de qq chose de grave)
      Même si mes 2 grossesses se sont très bien déroulées, j’ai été contente d’être suivie, ça me rassurait. Et un examen par mois, c’est très raisonnable, pour moi, un petit « effort » à faire pour s’assurer que tout va bien, ce n’est pas bien « cher payé ».
      Après, je comprends les choix différents, c’est le fait de faire des généralités qui m’ennuie.

  • eh bien moi je ne lirai pas ce livre, ni aucun autre
    lors de ma première grossesse, nous avions acheté et feuilleté ensemble un ouvrage complet sur la grossesse, tout enthousiaste que nous étions…
    sauf que voilà, rien ne s’est passé comme prévu. Et dans cet ouvrage qui se voulait exhaustif, comme dans d’autres que nous avons cherché à consulter pour avoir des réponses, nous n’avons rien trouvé (sauf quelques lignes éparses) sur ce qui arrivait à notre petite May… ou alors des livres plutot axés sur le coté psy, la gestion du deuil et la nécessité de faire une psychothérapie pour surmonter le choc…
    ça m’a comme refroidie!
    mais nous avons eu la chance énorme de pouvoir nous appuyer sur ma gyneco et ma médecin généraliste, qui nous ont accompagnés, guidés, expliqués, rassurés…
    Mieux qu’un livre!
    Alors s’il m’est donnée la chance de vivre une autre grossesse, je me laisserai guider par elles, sans état d’âme, sans doute. J’ai confiance en elles!
    Et puis j’ai la chance d’avoir une maman très présente et attentive, de qui puiser de riches enseignements pour quand l’hypothétique bébé sera là, et des amies dont m’inspirer et demander l’avis… et en faisant l’amalgame de tout ça, on s’en sortira! on sera pas parfait, mais quelle importance? on sera heureux….

      • en fait je crois (on n’est jamais sur de rien) que la seule véritable angoisse que jai, c’est de ne pas tomber enceinte…
        pour le reste, je sais d’avance que si ça marche, je serai hyper suivie, ma grossesse sera suivie au millimètre par des spécialistes différents pour éviter de récidiver … ce serait quand meme aberrant, avec tout cet encadrement, de faire partie des « 1 pour 1000 chances que ça se reproduise malgré les traitements mis en place »!!!
        j’ose espérer avoir un peu plus de chance que ça!!!

  • Pas concernée mais ce qui est intéressant c’est de voir le rapport au « trop médicalisé », il y a j’ai l’impression en ce moment une réticence nouvelle à ces « intrusions », je me demande pourquoi ?

    • Peut être parce qu’il y a eu beaucoup d’abus. Les médecins étaient très peu humains. Les césariennes faites sans véritable raison médicale, et encore pire pour les épisio (et quand on sait combien ça fait mal, une épisio et comment ça peut très mal cicatriser) qui atteignent des pourcentages totalement hallucinants!
      C’est bien que les femmes se renseignent et ne se laissent pas charcuter sans raison. Après, TOUT remettre en cause ce n’est pas justifié non plus.
      Il y a un juste milieu entre le confort des médecins et l’intégrité physique et morale de la femme qui accouche.

  • Comme Magalie, je n’aime pas tellement les ouvrages sur la grossesse, comme tu dis c’est souvent trop théorique et trop général…
    Moi ça m’énervait de lire que les nausées s’arrêtaient à 3 mois alors que j’en ai eu jusqu’au dernier jour. Je ne me suis jamais reconnue dans ces bouquins alors je les ai vite mis de côté pour vivre ma grossesse librement, et c’était très bien comme ça !
    Je ne lis pas non plus de magazines ni de livres qui expliquent comment élever son enfant, parce qu’ils ont tendance à faire culpabiliser (disons que si tu ne fais pas tout en détails comme c’est expliqué ben t’as l’impression d’être une mauvaise mère).
    Je préfère 100 fois lire les blogs de mamans et discuter entre copines de comment elles élèvent leurs bébés, sans tabou ni préjugés !

  • Mon com est carrèment hors propos, juste pour te féliciter pour ton nouveau design :) Je reconnais la patte de l’artiste derrière le blog de choco et cranemou, non?
    En tout cas, j’aime bien ton nouveau chez toi !

  • Très bien se résumé … mais à quand un livre pour pouvoir oublier les douleurs psychiques et physiques d’un 1er accouchement et pouvoir envisager un jour une autre grossesse … sans passer par le psy !!! lol. On me dit tu vas voir tu vas oublier, pour l’instant c’est hors de question d’y retourner !!!
    Perso j’ai eu une équipe médicale au top, et sans elle je pense sincèrement que ça aurait pu mal se terminer … et Si, je dis bien SI je devais un jour envisager une 2ème grossesse, ce qui est certain ce ne serait pas sans cadre médical !!!!

    Sinon magnifique ce nouveau blog !!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


+ un = sept