Bloggeuse, qui es-tu?

J’ai commencé à blogger il y a bientôt 3 ans. Je m’y suis mise par envie d’écrire, essentiellement. En fait, j’ai eu d’autres blogs avant, beaucoup plus intimes et personnels, mais en ouvrant celui-ci, j’avais envie d’un côté plus fun, plus rigolo, moins intime, moins prise de tête.

Pendant 1 an et demi, j’ai bloggué avec plus ou moins d’assiduité, juste pour le fun et le plaisir. J’étais un peu lue mais pas trop, j’avais quelques centaines de lecteurs, ça me paraissait énorme, et j’étais très contente avec mon petit blog qui ne servait à rien d’autre qu’à m’amuser.

Et puis il y a eu un tournant dans ma vie de bloggeuse. Je ne sais plus quel billet a déclenché l’avalanche mais j’ai commencé à avoir beaucoup de lecteurs. J’ai triplé mon trafic en quelques semaines. De là, j’ai été contactée pour recevoir des cadeaux, j’ai commencé à être très bien payée pour mes sponsos. Je n’en revenais pas, c’était hallucinant…

Face à cela, je crois avoir gardé la tête relativement froide. C’est assez facile de prendre le melon quand on reçoit 12 CP par semaine nous proposant plein de trucs funs (ou pas), d’être payée pour écrire, de voir le nombre de lecteurs s’envoler. On peut vite penser qu’on écrit bien, qu’on a du talent, qu’on intéresse, qu’on est une bloggeuse influente…
Mais je crois avoir su relativiser. Je n’ai jamais gagné ma vie avec mon blog, de quoi très bien arrondir les fins de mois,  mais voilà, je restais une femme au foyer. Et ça n’est pas très valorisant.
J’ai aussi relativisé mon « succès ». Je ne sais pas pourquoi on s’est mis à me lire autant, sans doute parce que d’une certaine manière, je réponds aux attentes des lecteurs de blogs, peut être par ma sincérité, je n’en sais rien, mais je sais que j’ai peu de talent et mon blog ne reflète de toute façon pas trop ce dont je suis capable ou non par ailleurs.

Je n’ai jamais pris tout ce succès (relatif) pour acquis. Oui, j’ai eu des cadeaux, mais je n’ai jamais pris ça pour un dû. Je ne suis qu’une bloggeuse, les blogs ont le vent en poupe niveau marketing, j’ai surfé sur la vague, tant mieux pour moi. Je suis heureuse pour tout ce que j’ai eu mais je ne me suis jamais plains de ne pas avoir ci ou ça. Je ne suis qu’une bloggeuse, pas une princesse! Si demain tout s’arrête, je ne pleurerais pas, je serais seulement contente d’avoir pu jouir de cette expérience. Et je continuerais de blogger, juste pour le fun.

Pareil pour les concours, j’en organise et j’essaye de rester humble. Si j’en organise c’est parce que je suis lue, je suis donc heureuse de pouvoir remercier mes lecteurs d’un jour ou de toujours avec un cadeau. Je leur suis reconnaissante d’y participer.
Sans eux, sans doute mes concours auraient moins de participants, moins de succès et je ne serais sans doute pas amenée à en proposer à nouveau.

Bref, bloguer, c’est chouette, ça doit rester un plaisir.
J’ai vraiment eu beaucoup de chance dans cette aventure, et j’espère en avoir encore. Mais je suis reconnaissante de tout ce que mon blog m’a apporté et jamais je ne penserais que c’est un dû.
Voilà, je ne suis pas mieux que les autres, peut être même pire, je ne sais pas. J’ai su tirer mon épingle du jeu, j’en ai profité, cela m’a été reproché… Tant pis… Je crois avoir gardé une ligne de conduite, rester sincère, ne pas vendre mon âme au diable. Je suis restée fidèle à moi-même, donnant mon avis avec franchise et ne publiant pas (ou rarement) d’avis sur les articles ne m’ayant pas satisfait.

Vous êtes aujourd’hui très nombreux (enfin, à mon échelle, ça paraît énorme! Pour d’autres, c’est très peu)  à me lire. J’avoue ne pas trop savoir comment vous satisfaire. J’y pense en rédigeant des billets. Et puis je me dis que peut être il suffit que je garde mon cap super fouillis et sans queue ni tête, peut être c’est ça qui vous plait… Et je me dis surtout que je dois continuer à bloguer parce que ça m’apporte du plaisir. Je suis heureuse que vous soyez là, j’essaye de vous remercier dès que je peux, parce que soyons honnêtes, si je bloguais juste pour moi, j’ouvrirais un journal intime. Sans vous, mon blog ne serait pas ce qu’il est et je ne prendrais pas tant de plaisir à me connecter chaque matin pour publier un billet. Mais je dois avant tout penser à ce qui me plait à moi. Parce qu’au final, c’est peut-être aussi ce qui vous plait à vous.

Un billet de fin d’année en bazar,  pour vous dire merci. Cette année aura été très riche pour moi, grâce à vous: en rencontres, en émotions,  en découvertes. J’ai mûri, j’ai grandi… Je ne sais pas si je suis devenue meilleure mais j’aime le chemin que j’ai pris, c’est bien l’essentiel!

Un grand merci alors! Pour tous ces moments partagés. J’espère qu’il y en aura d’autres!

Je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année et je vous donne RV en 2012! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

108 Discussions on
“Bloggeuse, qui es-tu?”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


quatre + = huit