Chronique Prix AUDIOLIB: « Rhapsodie des oubliés » de Sofia AOUINE


Dans le cadre du Prix Audiolib, j’ai dix romans à écouter afin de départager mes cinq préférés.

Les dix titres sont:

  • La soustraction des possibles de Joseph INCARDONA
  • Rhapsodie des oubliés de Sofia AOUINE
  • Là où chantent les écrevisses de Delia OWENS
  • Betty de Tiffany Mc DANIEL
  • Du côté des Indiens d’Isabelle CARRE
  • Nickel Boys de Colson WHITEHEAD
  • Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs de Mathias ENARD
  • Le poète de Michaël CONNELLY
  • Le consentement de Vanessa SPRINGORA
  • Taqawan d’Eric PLAMONDON


« Abad, treize ans, vit dans le quartier de Barbès, la Goutte d’Or. C’est l’âge des possibles: la sève coule, le coeur est plein de ronces, l’amour et le sexe torturent la tête. Pour arracher ses désirs au destin, Abad devra briser les règles. A la manière d’un Antoine Doinel, qui veut réaliser ses 400 coups à lui.

Dans une langue explosive, influencée par le roman noir, la littérature naturaliste, le hip-hop et la soul music, Sofia Aouine nous livre un premier roman éblouissant.« 


C’est l’histoire du jeune Abad, immigré libanais avec ses parents, habitant du fameux quartier de la Goutte d’or à Paris.
Il y raconte sa vie d’enfant parmi les « oubliés » de ce monde. Le récit est celui d’un enfant de treize ans, abrupte, cru, sensible et empreint de la poésie du regard d’un jeune garçon ayant encore un pied dans l’enfance et l’autre pas encore tout à fait dans l’adolescence.

Le quotidien d’Abad n’est pas facile, entouré de parents aimants mais déracinés et d’adultes déboussolés et malmenés par la vie. Tous ceux qu’ils rencontrent portent un lourd fardeau, drogue, prostitution, maltraitance, délinquance, exil, précarité…

J’ai vraiment aimé ce roman. Ce qu’il raconte est difficile, mais l’espoir est présent tout au long du récit. J’ai aimé le style cru et néanmoins onirique, car derrière l’argot se cache la réalité du jeune narrateur. Il n’a pas de filtre, il prend tout ce qu’il vit avec l’hypersensibilité du jeune garçon qu’il est, durement, crûment… Avec toute l’espérance que lui permet toutefois son âge.

Un roman lu avec beaucoup de vivacité et de justesse par Ariane Ascaride que j’ai vraiment pris plaisir à écouter. Elle donne vie aux personnages sans en faire trop.

Bref, une belle réussite que ce livre audio ci, qui, pour le moment, se place au top de ma sélection!

Notation:

  • L’intrigue: 4/5
  • La narration: 4/5
  • Note globale: 4/5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

1 Discussion on “Chronique Prix AUDIOLIB: « Rhapsodie des oubliés » de Sofia AOUINE”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


quatre + = treize